minuit et demi (seelay)

 ::  :: center l.a. :: beverly hills
avatar


• âge : 46
• côté ♥ : en couple, un secret bien gardé. officiellement, juste un vieux divorcé qu'a lâchement trompé sa femme.
• orientation : homosexuel. il a vraiment pensé qu'il aimait les femmes à une époque. plus maintenant.
• occupation : procureur. il défend les victimes, dans toutes sortes d'affaires. il a un taux de 99% de condamnation.
• quartier : berverly hills.
• avatar : cillian murphy.
• crédits : skate vibe
• messages : 54
minuit et demi (seelay)
Lun 20 Aoû - 12:59
Le téléphone sur la table de nuit, il est allongé à côté de Morgan, les mains dans ses cheveux. Il aime ces moments calmes, comme ça, où Morgan n’a pas à rentrer de la soirée, où parfois même il passe la nuit chez lui. Il a plus l’impression d’être en couple réellement, que de se taper le fils de son meilleur ami. C’est tellement plus que ça, et il aime ces moments là, ces moments qui le lui rappellent. Il dort pas, trop occupé à regarder Morgan dormir, et c’est la seule et unique raison pour laquelle il entend son téléphone vibrer. Et genre, il est un bon minuit passé, il a aucune idée de qui peut l’appeler à cette heure là. Lorsqu’il voit le numéro de Seelay s’afficher, il s’affolle. Parce qu’il est minuit passé, et que sa fille devrait dormir. Mais il se calme vite en se disant qu’elle arrive peut-être pas à dormir, et qu’elle suppose qu’une discussion avec son papa pourra l’y aider. Il comprend pas pourquoi ses enfants raisonnent comme ça. Ils savent pourtant que Gideon est pas super doué pour parler. Il est plus du genre à dire : “tu veux dormir, bah dors”. Plutôt qu’à faire le psy à essayer de trouver ce qui va pas. Il aimerait, pouvoir. Mais c’est juste pas dans ses cordes. On lui a toujours appris que si on voulait quelque chose, y’avait toujours un moyen de l’avoir. “Je peux pas” a jamais fait partie de son vocabulaire. A part depuis sa rencontre avec Morgan. “Je peux pas en parler” est devenu une phrase récurrente. Il se décide à décrocher assez rapidement, et la voix de Seelay est tout, sauf endormie. Et il y a aussi trop de bruit pour qu’elle soit chez elle, encore moins dans sa chambre. Lorsqu’il lui demande et qu’elle lui répond qu’elle est dans un bar, et qu’elle se sent mal, Gideon demande l’adresse et raccroche.
Qu’est-ce qu’elle fait, sa mère, sérieusement ? A laisser sortir leur petite fille seule dans des bars ? Gideon réveille Morgan, bien malgré lui. Il faut qu’il s’en aille. Seelay peut pas savoir, ni personne. Morgan semble comprendre, et sort rapidement. Gideon lui paye un taxi pour le ramener chez lui en toute sécurité. Et lui, file avec sa voiture chercher Seelay à l’adresse qu’elle lui a énoncé. Lorsqu’il y arrive, et qu’il voit sa fille, il se remet à haïr sa femme, de la même manière que toutes ses années passées marié à elle.

- Seelay, on y va.

Pas question qu’il la ramène chez sa mère. D’un, il a pas envie de la voir, particulièrement. De deux, si il la voit maintenant, il risque de réveiller tout le quartier en lui criant son irresponsabilité. Ils arrivent rapidement chez Gideon, et il allume toutes les lumières de son appartement. Il va prendre un verre d’eau, et s’assoit sur le canapé, avec Seelay à côté de lui. Il lui tend le verre d’eau, finalement.

- Qu’est-ce qui t’as pris ? Pourquoi t’étais là ? Qu’est-ce que t’as bu ? Quelqu’un t’a touché ? Est-ce qu’il faut aller porter plainte ? T’as laissé ton verre seul pendant un moment ? Seelay enfin ! Ta mère est au courant que t’y étais ? Elle est inconsciente !!

Il s’énerve, un peu. Contre son ex femme, contre Seelay, aussi. Contre les personnes avec qui elle était. Parce qu’un groupe est censé rester groupé dans une soirée. Et là, personne n’a veillé sur Seelay, manifestement. Il est en rogne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


• âge : 17
• côté ♥ : célibataire, les mecs c'est trop con. mais bon, y'a Tim, quelle idée d'être aussi beau... et puis Nell... c'est trop compliqué tout ça !
• orientation : hétéro, enfin j'crois
• occupation : lycéenne et danseuse (#presquepro)
• avatar : julia adamenko
• crédits : sharkloe ♥ (av) + lilousilver ♥ (sign) + nenes (icons)
• messages : 99
minuit et demi (seelay)
Lun 27 Aoû - 19:23
C’est pas souvent que je sors, que maman me laisse sortir avec des amis. Bon quand même, j’ai dix-sept ans, il est temps qu’elle me laisse un peu plus de liberté, je suis plus une gamine. Alors ce soir, j’entourloupe un peu la vérité, prétexte une soirée pyjama chez Joy, vu qu’en plus elle va pas super bien en ce moment à cause de sa mère dans le coma, et je quitte la maison sans encombres pour rejoindre donc mes amis dans un bar. Je ne suis pas venue là pour boire, toute manière, j’aime pas ça, je supporte que très peu l’alcool, une bière un peu trop alcoolisée suffit à me faire devenir guillerette. C’est d’ailleurs sur ça que je m’arrête. Mon verre à la main, je discute, ris, plaisante, fais de nouvelles rencontres, et je danse aussi, parce que j’ai toujours adoré ça, tout le monde le sait. Je ne suis pas du genre à me donner en spectacle, mais je m’amuse, et c’est le principal. Assoiffée, je retourne à notre table et finis ma bière d’une traite. Il faut attendre quelques minutes à peine pour que je me sente bizarre. Mes jambes flageolent, ma tête tourne, je sens un picotement dans le bout de mes doigts. J’en parle à une de mes amies et elle se fout de ma gueule en me disant juste que je suis bourrée. Mais je suis pas bourrée, j’ai bu une bière. J’ai besoin d’air. Je quitte le bar, m’appuie contre le mur pas trop loin de la porte et de la terrasse, pour rester quand même proche de gens, pas rester seule. Je suffoque. Sans attendre, et la panique dans la voix, je sors de ma poche mon téléphone et mon premier réflexe c’est d’appeler mon père. Pourquoi lui, je l’ignore, mais c’est ce que je fais. Je n’ai pas besoin de lui expliquer, il comprend à ma voix qu’il doit venir me chercher, immédiatement. Je lui donne l’adresse et il ne tarde pas.

Je ne vois pas les minutes passer, ni même le trajet, que je me retrouve déjà assise sur le canapé de mon père, chez lui. Ça tourne, ça tangue, ça cogne dans ma tête. « Qu’est-ce qui t’as pris ? Pourquoi t’étais là ? Qu’est-ce que t’as bu ? Quelqu’un t’a touché ? Est-ce qu’il faut aller porter plainte ? T’as laissé ton verre seul pendant un moment ? Seelay enfin ! Ta mère est au courant que t’y étais ? Elle est inconsciente !! » Je ferme les yeux fortement et porte mes mains à ma tête pour compresser mes tempes, comme si ça allait passer plus vite. « Papa… » Je soufle à peine, même ma voix est bizarre. « Arrête avec tes questions… » Je le sens énervé, je voulais pas l’énerver. Et puis lorsque je réouvre les yeux, je le vois, les yeux rivés sur moi, et cet air inquiet sur le visage. « Je suis désolée, j’ai eu peur… » Et je me fous à chialer comme une gosse avant de me ruer dans ses bras. « Personne m’a touchée non. » Encore heureux.

_________________
be brave  ☆ Say what you wanna say And let the words fall out. Honestly I wanna see you be brave With what you want to say And let the words fall out. Honestly I wanna see you be brave 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


• âge : 46
• côté ♥ : en couple, un secret bien gardé. officiellement, juste un vieux divorcé qu'a lâchement trompé sa femme.
• orientation : homosexuel. il a vraiment pensé qu'il aimait les femmes à une époque. plus maintenant.
• occupation : procureur. il défend les victimes, dans toutes sortes d'affaires. il a un taux de 99% de condamnation.
• quartier : berverly hills.
• avatar : cillian murphy.
• crédits : skate vibe
• messages : 54
minuit et demi (seelay)
Jeu 6 Sep - 19:44
Il en veut surtout à sa mère, à Seelay. A son ex-femme. Parce que, sérieusement. Leur fille est pas encore assez grande pour sortir de chez elle, comme ça, pour une soirée. Surtout une soirée alcoolisée. Surtout une soirée où il y a des membres de la gente masculine qui pourraient tous vouloir sauter sur une petite fille qui connaît encore pas assez de la chose de la vie. Et Gideon est bien décidé à appeler son ex-femme demain, pour pouvoir lui dire trois/quatre chose qui lui pèsent sur l’esprit. Oh ça… Gideon voit bien que sa fille est pas bien, lorsqu’il se met à lui faire ses reproches, à elle, à sa mère, et à toutes les personnes qui étaient là avec elle. Mais il y peut rien, il est en rogne. Et si, en général, il arrive à être calme, sur la plupart des choses qu’il fait, qu’il dit, ou autre, là, c’est bien différent. Parce que la sécurité de Seelay est en jeu, et que forcément, ça, c’est intolérable. La sécurité de Seelay devrait jamais être mise en jeu, jamais. Ni la sécurité d’aucun de ces enfants, d’ailleurs. Enfin. Cirdan est assez grand pour se débrouiller, et même si sa sécurité est maintenant quelque chose qui l’intéresse, ça l’inquiète pas pour autant. Quand à Nienna, et bien… Il aimerait déjà pouvoir la protéger de son fiancé. Les autres, Gideon sait qu’elle peut se défendre, elle tient ça de lui. Malheureusement, il est pas sûr qu’elle ait encore les épaules pour reconnaître la pourriture là où elle est. Et elle est évidemment là, dans la personnification de son fiancé. Lui vivant, jamais ils se marieront. Et s’ils se marient, ils peuvent être sûr qu’il sera pas au mariage. Et s’il l’est, ce sera pour le ruiner. Oui. Il serait capable de ruiner le mariage de sa fille. Oui. Probablement avec culpabilité, mais c’est pas grave, parfois, faut utiliser les grands moyens.
Sa petite fille, par contre, sa petite Seelay, elle est encore beaucoup trop jeune pour se défendre. Et beaucoup trop jeune pour sortir comme ça, à cette heure là, seule, même en groupe. Et surtout quand le groupe en question est incapable de rester ce qu’il est censé être, un groupe. Sa petite voix le sort un peu de sa rancoeur contre son ex-femme. Sa fille a vraiment pas l’air bien, vraiment vraiment pas. Et il se dit que c’est impensable qu’elle ait bu, déjà un verre, alors assez pour se mettre dans cet état c’est impensable. Il pense rapidement que peut-être, quelqu’un a drogué son verre, mais c’est une option qu’il préfère ignorer, il risquerait d’y retourner et de taper un scandale, d’appeler les flics et de faire arrêter tout le monde. Et d’envoyer personnellement celui responsable de ça en prison. Non. Le faire condamner à mort, même.
Et alors qu’elle continue, la colère se calme aussi, petit à petit, et lorsqu’elle court se réfugier dans ses bras, il la sert, fort. Pas trop, pour pas l’étouffer. Mais assez pour que ce soit un peu rassurant. Il a jamais été trop tactil, Gideon, à part avec Morgan, évidemment. Mais ses enfants, c’était pas trop la recette câlin bisous à la maison. Ni avec Gideon, ni avec leur mère.

- Tant mieux. Tu veux dormir ? Ou me raconter ce qu’il s’est passé ?

Il s’avance vers le canapé, sa fille encore dans ses bras, et s'assoit, posant délicatement la tête de sa fille sur son épaule. Il est là, pour elle, si elle a besoin de quoique ce soit. Mais dès qu’elle sera couché, son ex-femme va avoir de ses nouvelles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


• âge : 17
• côté ♥ : célibataire, les mecs c'est trop con. mais bon, y'a Tim, quelle idée d'être aussi beau... et puis Nell... c'est trop compliqué tout ça !
• orientation : hétéro, enfin j'crois
• occupation : lycéenne et danseuse (#presquepro)
• avatar : julia adamenko
• crédits : sharkloe ♥ (av) + lilousilver ♥ (sign) + nenes (icons)
• messages : 99
minuit et demi (seelay)
Lun 17 Sep - 9:36
J’ai eu peur, et je me sens rassurée de voir que mon père a répondu présent lorsque je l’ai appelé. J’ai même pas réfléchi, c’était lui en premier, sans que je ne prenne le temps de savoir s’il était occupé, s’il répondrait, s’il viendrait. Mais je suis heureuse de sentir que j’ai quand même une certaine importance à ses yeux, c’est important pour moi. Mon père n’a jamais été très expansif, ni même très câlins, et son amour, il le montre de manière toujours un peu étrange, étrange pour moi en tout cas. Ce qui est sûr, c’est que ce soir, c’est une preuve d’amour. Il m’assène de questions et je sens son inquiétude. De mon côté, je suis encore dans une phase étrange, encore le picotement dans mes doigts et mes pieds, ma tête qui tourne et me fait me sentir bizarre. Alors je lui demande d’arrêter ses questions, mais le rassure quand même quant au fait que non, personne ne m’a touchée, et fort heureusement d’ailleurs. Ses bras qui se referment autour de moi me font me sentir un peu mieux l’espace d’un instant, j’ai la sensation de me retrouver gamine, toute petite, lorsqu’il me faisait sautiller sur ses genoux ou qu’il venait embrasser mon front avant que je m’endorme. Mon père me manque, terriblement, mais je sais qu’il est plus heureux loin de maman, et loin de Cirdan aussi. Alors je ne dis rien, je me dis seulement que c’est la vie, que c’est comme ça. « Tant mieux. Tu veux dormir ? Ou me raconter ce qu’il s’est passé ? » Je soupire un peu et nous avançons vers le canapé, me laissant reposer ma tête sur son épaule. « Je sais pas trop ce qu’il s’est passé, j’ai été danser un peu, et puis je suis revenue pour terminer mon verre, et c’est après ça que je me suis sentie bizarre. Mais mon verre était resté avec mon groupe d’amis, et je leur fais confiance, je sais qu’aucun d’eux aurait pu mettre un truc dans mon verre… » Je porte ma main à ma tête, ça cogne, c’est désagréable. « Ça va rester longtemps ? J’ai l’impression que ma tête va exploser… » Si c’est ça grandir, et bah c’est clairement nul…

_________________
be brave  ☆ Say what you wanna say And let the words fall out. Honestly I wanna see you be brave With what you want to say And let the words fall out. Honestly I wanna see you be brave 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


• âge : 46
• côté ♥ : en couple, un secret bien gardé. officiellement, juste un vieux divorcé qu'a lâchement trompé sa femme.
• orientation : homosexuel. il a vraiment pensé qu'il aimait les femmes à une époque. plus maintenant.
• occupation : procureur. il défend les victimes, dans toutes sortes d'affaires. il a un taux de 99% de condamnation.
• quartier : berverly hills.
• avatar : cillian murphy.
• crédits : skate vibe
• messages : 54
minuit et demi (seelay)
Jeu 20 Sep - 0:05
Souvent, il regrette d’être parti seul, sans se battre pour la garde de ses enfants. Il était heureux lorsque Nienna est venu le rejoindre, mais d’un autre côté, ça lui semblait logique. Il imaginait pas qu’elle resterait avec sa mère. Elle qui a toujours semblé l’ignorer. Gideon a jamais réussi à lui faire accepter le fait que leurs jumelles étaient pas toutes les deux mortes ce jour là. Nienna est vivante elle. Pas Rose, certes, mais Nienna est là. Et il semble que sa mère ait jamais accepté ça. C’était normal que Nienna vienne le rejoindre quand elle a eu l’âge de le choisir. Mais il aurait dû se battre pour Seelay, aussi. Et ce qu’il s’est passé ce soir lui en donne la preuve. Sa mère est irresponsable, c’est intolérable. Heureusement qu’il était là, Gideon. Heureusement qu’il était pas complètement endormi. Heureusement que beaucoup de choses. Beaucoup de choses qu’auraient pas eu besoin d’être si bien tombée, si de base, sa mère avait pas été si irresponsable. Si elle l’avait pas laissé sortir seule, ou au moins avec des amis dont elle était sûre. Parce que manifestement, c’était pas le cas. Ces amis sont pas de vrais amis s’ils l’ont laissés comme ça, dans cet état là.
Seelay répond, et Gideon hoche doucement la tête. Ces amis là, elle aurait pas dû lui faire confiance. Une drogue, c’est si vite arrivée. C’est si facilement placé dans un verre, sans que personne ne s’en rende compte. Faut jamais laisser son verre seul à une soirée. Et Gideon comprend pas comment c’est possible que son ex femme l’ait laissé sortir sans lui avoir bien expliqué ça. C’est la base, la simple et simple base. Sa fille se plaint, ensuite, et il comprend. Elle doit avoir la tête qui tourne. Et qui cogne. Il a déjà vécu ça, lui aussi. Mais parce qu’il avait trop bu. Et c’était intentionnel. Là, c’est différent. Puis, c’est sa petite fille chérie. Pas question qu’elle souffre comme ça, et surtout pour cette raison là.

- Faut que tu dormes bien, ce soir, et normalement ça ira mieux demain. Je vais t’apporter une aspirine.

Et il veut se lever pour aller lui chercher le médicament et l’eau, mais il reste assis, finalement.

- C’était qui, ces amis, avec qui t’es sortie ? Manifestement, c’est pas des bonnes fréquentations, faut que t’arrêtes de les voir.

Gideon est. Protecteur. Probablement un peu trop. Et il sait pas vraiment comment faire pour aider ses enfants à comprendre le monde, sans avoir à se faire bouffer. Il a échoué avec Nienna à partir du jour où elle a décidé de se fiancer à un enfoiré de première. Il veut pas faire la même erreur avec Seelay. Même si ça inclu d’être un peu brusque, sur certaines choses.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


• âge : 17
• côté ♥ : célibataire, les mecs c'est trop con. mais bon, y'a Tim, quelle idée d'être aussi beau... et puis Nell... c'est trop compliqué tout ça !
• orientation : hétéro, enfin j'crois
• occupation : lycéenne et danseuse (#presquepro)
• avatar : julia adamenko
• crédits : sharkloe ♥ (av) + lilousilver ♥ (sign) + nenes (icons)
• messages : 99
minuit et demi (seelay)
Lun 8 Oct - 9:27
J’ignore ce que ça aurait été si papa n’avait pas été dispo, qu’est-ce qui aurait pu m’arriver. D’un autre côté, je culpabilise de n’avoir même pas dit au revoir à mon groupe d’amis. En réalité, je n’en connaissais pas la moitié, et mes vraies amies elles, celles de la danse, n’étaient pas là. Mais il y avait Tim et c’était pour lui que j’étais là. Je refuse de croire que c’est lui qui a mis quelque chose dans mon verre, parce que j’ai bien trop peur d’imaginer ce qu’il aurait pu vouloir faire de moi. Tim est doux, il est gentil, il a mis trois plombes avant de m’embrasser c’est pour dire. Et pourtant on n’est pas vraiment un couple, c’est compliqué les mecs, je pensais pas à ce point là. Et puis, trop penser me donne mal au crâne, ce que j’avoue à mon père sans avoir peur de ce qu’il pourrait penser de moi et de mon immaturité de ce soir. En général je suis plutôt de celles qui sont plus posées et plus matures que les autres, mais pas ce soir. « Faut que tu dormes bien, ce soir, et normalement ça ira mieux demain. Je vais t’apporter une aspirine. » Je hoche un peu la tête en essayant de me masser les tempes, mais je remarque que papa n’est visiblement pas décidé à se lever pour aller me chercher de quoi me soulager. Pas par manque d’envie, visiblement, mais je crois surtout qu’il a une autre question. Et ça ne manque pas. « C’était qui, ces amis, avec qui t’es sortie ? Manifestement, c’est pas des bonnes fréquentations, faut que t’arrêtes de les voir. » Il est dur, il a toujours eu un côté un peu franc comme ça, mais il est pas méchant pour autant, et puis c’est mon père, je l’aime comme il est. « Papa… » Je plante mon regard dans le sien avant de poursuivre. « Je suis plus une enfant tu sais, j’ai 17 ans, l’année prochaine je serai majeure… On fait tous des erreurs, on en a tous fait, ne me dis pas qu’à mon âge tu as pas fait de conneries toi… » Je tente un petit sourire avant de hausser les épaules. « Et regarde, Nienna est plus vieille que moi, pourtant elle sort avec un idiot. L’âge n’a rien à voir ! » Je connais l’avis de mon père sur la question, et je sais que pour ça, on est d’accord. Je joue sans doute sur la corde sensible pour qu’il arrête de me faire la morale, même si au fond, je sais bien qu’il le fait pour mon bien, pour me protéger. Pourtant, je ne lui fais aucune promesse. Je ferai attention à l’avenir c’est certain, mais le coeur a ses raisons que la raison ignore…

_________________
be brave  ☆ Say what you wanna say And let the words fall out. Honestly I wanna see you be brave With what you want to say And let the words fall out. Honestly I wanna see you be brave 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


• âge : 46
• côté ♥ : en couple, un secret bien gardé. officiellement, juste un vieux divorcé qu'a lâchement trompé sa femme.
• orientation : homosexuel. il a vraiment pensé qu'il aimait les femmes à une époque. plus maintenant.
• occupation : procureur. il défend les victimes, dans toutes sortes d'affaires. il a un taux de 99% de condamnation.
• quartier : berverly hills.
• avatar : cillian murphy.
• crédits : skate vibe
• messages : 54
minuit et demi (seelay)
Dim 14 Oct - 21:49
Sa gamine est mal. Seelay est mal. Et vraiment, vraiment, il va avoir une sérieuse discussion avec sa mère dès que Seelay sera au lit. Qu’importe s’il la réveille en pleine nuit. Et vraiment, il espère qu’elle dort pas. Parce qu’elle sait probablement pas où est Seelay à l’instant présent, et si, pourtant, elle se sent assez tranquille pour être dans la capacité de dormir, alors vraiment, Gideon est prêt à péter un câble. Un sacré câble. D’accord, Gideon s’est jamais beaucoup occupé de Seelay, et c’est probablement lié au fait que son ex femme lui en ait jamais trop laissé l’occasion. Mais aujourd’hui, il recommence à s’occuper de Seelay, aujourd’hui, il essaye même de lier une vraie relation avec Cirdan. Et si son ex femme se bouge pas, Gideon pourrait vite demander à ce que Seelay vienne vivre avec lui. Même s’il lui reste qu’un an. Quoique. Peut-être pas. Avec Morgan, ce serait pas facile. Mais. Sa fille est plus importante, de toute façon. Et la voir dans cet état là, c’est insupportable. Lorsqu’elle lui répond, à sa remarque sur ses amis, Gideon voit qu’encore une fois, il a pas été le père avec le plus de tact. Et ses phrases le font ricaner un peu jaune. Parce oui, il en a fait des conneries à son âge. Mais c’est peut-être pas la meilleure des idées de lui dire qu’une de ses erreurs s’appelle Cirdan. Vraiment pas. Elle sourit, et Gideon a envie de réciproquer son sourire, de lui donner tout l’or du monde. Parce que Seelay va bien, elle est en sécurité, maintenant. Mais qu’il faudra quand même qu’il parle à son ex, et à ces “amis” de Seelay, pour que cette histoire soit totalement réglée. Et finalement, elle parle de Nienna, et de son fiancé. Et son père rigole presque franchement cette fois ci. Parce que, vraiment ? Elle a pas tort, mais elle le sait, et elle l’utilise. Et vraiment, c’est cool. Il retrouve pas mal de lui en Seelay, lorsqu’elle le joue comme ça, à jouer avec les sentiments et les avis personnels. C’est ce qu’il fait tous les jours, au tribunal, après tout.

- Dis donc jeune fille. Je peux vérifier tes fréquentations si je veux. Quand à Nienna, c’est une autre affaire. Et moi vivant, jamais elle épousera ce type, de toute façon. Crois moi.

Mais c’est pas le sujet. Il s’assoit sur le canapé, à côté de sa fille, et l’observe, attentivement.

- T’es heureuse de vivre avec ta mère ?

Il veut pas lui demander de venir vivre avec lui, puis de toute façon, il a vraiment pas le pouvoir de changer ça, comme ça, de lui seul, juste en le décidant. Mais il veut s’assurer que sa seule enfant mineur ne vit pas avec quelqu’un qui ne s’occupe pas d’elle, comme il a l’impression que c’est le cas, ce soir, dans cette situation là particulièrement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
minuit et demi (seelay)
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

glitter in the air ::  :: center l.a. :: beverly hills+