(indiana) nobody, not even the rain, has such small hands

 ::  :: registered users :: fiches validées
avatar
• âge : 23
• côté ♥ : célibataire.
• orientation : entre asexualité et homosexualité, elle n'est pas fixée.
• occupation : étudiante en littérature américaine.
• avatar : dasha sidorchuk
• crédits : praimfaya
• messages : 10
(indiana) nobody, not even the rain, has such small hands
Sam 13 Oct - 8:05
indiana moon
ft dasha  sidorchuck (+ praimfaya)
informations
nom • Moon.
prénom(s) • Indiana.
surnom(s) • Indie.
âge • 23 ans.
date et lieu de naissance • 19/04/1995 à Phoenix.
origine(s) familiale(s) • américaines et irlandaises. Chey te dira qu’on a du sang indien, il ne faut pas la croire.
orientation sexuelle • elle navigue entre asexualité et lesbianisme. Elle a toujours des crush pour des femmes plus matures, qui tournent en général autour de la quarantaine.
statut civil • célibataire.
métier/études • étudiante en littérature américaine. Son projet professionnel était de devenir professeure, mais passionnée par Tennessee Williams, elle envisage le PhD.
à los angeles depuis • depuis 3 ans, quand elle a commencé la fac.
groupe • emotional cripple.

Histoire
un • Indie est née au bord d’un lac, comme sa sœur. Leur mère craignait la phallocratie des médecins, leur voyeurisme caché sous couvert de professionnalisme. Leur mère savait que la meilleure position pour accoucher n’était pas allongée. Le bassin n’est pas correctement aligné, ainsi. Mais les hommes, pour leur confort à eux, en décidèrent ainsi quand même. Alors la mère Moon préféra rester là où se porte mieux la nature, accoucha accroupie comme son corps le demandait – et comme le faisaient les femmes d’anciens temps –, laissa ses filles être bénie par les fées du lac et effectivement, Indiana, et celle qui s’appellera plus tard Cheyenne, furent en très bonne santé. deux • A l’inverse de sa sœur, Indiana trouva tout de suite un nom, sans que sa mère ne put jamais expliquer pourquoi. Peut-être est-ce pour ça qu’on la considère comme l’aînée. Quoiqu’il en soit, en-dehors de cette différence exceptionnelle, les petites furent élevées exactement de la même manière, sans distinction, privilège ou défaveur. Ce qui ne les empêcha pas pour autant de se démarquer l’une de l’autre et de chacune affirmer leur caractère. Les petites furent éduquées à la maison, ne firent pas l’école comme tout le monde. Si d’un côté, intellectuellement et spirituellement, ça les éleva au-dessus de beaucoup des enfants ordinaires, elles en patirent avec un décalage dans l’expérience sociale. Mais contrairement à Cheyenne, Indiana su pallier à ses lacunes et elle fut toujours celle qui s’en sorti le mieux pour s’adapter aux différents moules de la société. Du moins, c’est ce qu’on – et elle – croyait. trois • Indiana, comme toi, comme vous, comme nous, vit dans une société hétéronormée et a été formatée par elle. A l’inverse de sa sœur qui peut réellement se prétendre affranchie par les normes, Indiana a souffert de sa spécificité dû à son éducation et à sa capacité à se fondre parmi les autres. Elle est tiraillée entre la norme et l’extraordinaire, au sens littéral du terme. Aimer les femmes, elle n’en a jamais eu honte et en a toujours eu conscience. Elle ne souffrait pas de ne pas être dans la norme sexuelle car elle a longtemps cru que les hommes avaient quand même leur place dans son cœur et pour son corps. Des petits amis, elle en a eu. Mais elle a été forcée de finir par reconnaître que ça ne faisait que la rendre malheureuse. Elle était persuadée qu’aimer les femmes n’étaient pas un problème dans cette société tant qu’on aimait aussi les hommes. Comme beaucoup de femmes, elle a cru qu’un homme sera toujours nécessaire à sa vie. Quand petit à petit elle a fini par prendre conscience que ce n’était pas vrai, elle a d’abord été dans le déni. Elle avait quelque chose au travers de la gorge et elle voulait cracher, c’est la moindre des choses : finalement, le soulagement, finalement, le poids énorme de l’hétérosexualité s’est envolé de ses épaules. Pour le dire clairement : Indiana était une lesbienne refoulée. trois • Mais ce n’est pas si simple en réalité. Elle n’avait eu que des petits copains, et avait donc, comme on l’a dit, longtemps été persuadée qu’elle les aimait, ces hommes. Longtemps persuadée que la sexualité qu’elle vivait avec eux étaient censée être la plus épanouissante. Celle qui était normale. Celle où ça fait mal, où c’est désagréable, où il y a du chantage, où une femme ne jouit presque jamais. A force de côtoyer des hommes, l’intérêt pour le sexe d’Indiana a décru. C’est bien normal en même temps : rares sont les hommes cis hétéros qui savent vraiment s’y prendre (notamment avec le clitoris) et qui se soucient réellement du plaisir de leur partenaire. Alors forcément, Indie n’a pas pu s’intéresser au sexe comme vecteur de jouissance. Elle a été déçue de cette sacro-sainte activité sexuelle vendue comme le climax du plaisir. Comme ce qu’il y a de plus bon sur cette Terre.  Alors peu à peu, elle s’en est foutu. Aujourd’hui, alors qu’elle se rend compte qu’elle n’aime que les femmes, elle est confuse. Confuse, mais sereine : elle fera son chemin, se réappropriera son corps, réapprendra peut-être même, un jour, à vivre épanouie dans une relation saine, c’est-à-dire qui n’est pas hétérosexuelle. quatre • Indiana avait tout pour être la plus stable, la mieux adaptée à la vie en société, surtout comparée à sa sœur. Et pourtant, c’est cette adaptation qui la fragilisa et qui fit d’Indie un être en souffrance quand Cheyenne, elle, était libre. Indie jalouse, dans le sens le plus vil du terme, autant qu’elle admire sa sœur de réussir à s’affranchir autant des normes sociétales. Indie, en même temps, ne comprend pas : comment peut-on, comme Cheyenne, survoler avec autant d’aisance toute la peine et toute la douleur qu’induisent la vie en société quand dans le fond, on n’y est pas adaptée. Car c’est faux tout ce qu’on raconte : Indie n’est pas adaptée. Elle ne fait que jouer un rôle, parfois elle arrive même à se convaincre elle-même, et ce fut longtemps le cas dans son adolescence. Aujourd’hui, si elle joue toujours son rôle avec brio, il lui pèse lourdement sur les épaules et la nuque. Elle marche tête basse dans ce monde de contraintes. Quand Cheyenne, elle, semble marcher au-dessus du sol la tête haute. Cette souffrance a fait tomber Indiana en dépression. Si Cheyenne est pleine de lumière, si c’est le soleil ; alors Indie doit être la lune. Cela fait quatre ans qu’Indiana est dépressive, la maladie est devenue chronique, sa psychiatre qui la dope aux antidépresseurs, anxiolytiques et autres somnifères dit que le chemin sera encore long et difficile pour Indiana. La maladie a beaucoup ralenti Indie dans ses études. Elle stagne, sèche, retape, passe en année supérieure avec tout juste la moyenne. Mais malgré tout, elle s’accroche. cinq • Et pourquoi elle s’accroche ? Parce qu’elle a découvert l’unique homme de sa vie, et il est mort. Parce qu’elle a découvert Tennessee Williams. Étudiante en littérature américaine, Indie a dû lire un jour les mémoires du dramaturge américain du 20e siècle, pour un séminaire qui portait justement sur l’autobiographie et les mémoires. Elle avait commencé le livre naïvement, sans préavis. Elle avait éventuellement lu la fiche Wikipédia juste avant, pour situer. La découverte cet homme à la vie à la fois si merveilleuse et si terrible, cet homme qui a tant vécu et tant vu et qui aurait pu décider maintes fois d’en finir et qu’il ne l’a jamais fait ; cet homme si amoureux des hommes mais surtout de l’amour ; amoureux de la beauté des femmes et de leur caractère si exceptionnel ; cet homme qui a voulu prolonger la nuit ; cet homme qui souffert et tant, et tant, et qui pourtant, brillait comme jamais… la découverte de cet homme, oui, on peut le dire, a profondément bouleversé la vie de la jeune femme. Alors elle s’accroche. six • Indie comme Cheyenne, ont un besoin viscéral de nature, mais chez chacune, ce besoin s’exprime différemment. Chez Indie, ce sont les longues balades en n’écoutant que les chants de la forêt et les animaux. Indie habite un petit appartement en rez-de-chaussée qui donne directement sur la cours, où souvent s’y prélassent des chats égarés. Indie les a tous adoptés. Indie est ce qu’on appelle péjorativement « une femme à chats » et c’est la seule chose qui aujourd’hui l’apaise. sept • Indiana est émotive et intuitive, et en cela, elle ressemble beaucoup à sa sœur. Certes, nous le concédons. Mais des deux jeunes femmes, Indiana est de loin beaucoup plus cérébrale. Beaucoup plus ancrée dans les réalités de ce monde. Parfois, ça l’irrite même de voir Cheyenne pelleter les nuages. Elle a envie de la prendre par les épaules et de la secouer violemment pour disperser enfin la brume devant ses yeux. Pour qu’enfin, Chey voit comme elle, elle voit le monde. Dans toute sa cruauté. Mais Cheyenne est la lumière, le soleil : elle est au-dessus de tout ça. huit • Elle prononce Chey comme le cheh arabe. C’est tout. C’est le point n°8. neuf • Elle a un job à mi-temps. Elle est secrétaire pour un chef d’entreprise qui fait dans l’import-export. Un domaine qui l’ennuie profondément. Mais peu importe, elle a un loyer à payer. Le chef, comme elle l’appellera toujours, inspire des sentiments mitigés chez Indiana. D’un côté, elle apprécie sa sollicitude, le fait qu’il s’inquiète de ses études, de sa capacité à gérer ses deux emplois du temps, de son bien-être dans son entreprise. Le chef est un homme particulièrement charismatique qu’il est difficile de détester. Indiana serait même tentée de l’apprécier complètement. Et puis, il a une telle aisance à parler de lui-même et à faire parler autrui sur soi. Mais justement c’est un piège, car d’un autre côté, le chef n’est pas aussi ouvert qu’il semble bien vouloir l’être. Elle le voit bien qu’il ne comprend pas pourquoi diable elle a abandonné les hommes, pourquoi se tourner exclusivement vers les femmes. Évidemment, elle entend toute sorte de sottises : Tu n’as pas trouvé le bon. En même temps, l’amour entre deux femmes, c’est si doux. Il a dû t’arriver quelque chose de très difficile pour que tout à coup, tu sois dans ce rejet. Tu passes à côté de quelque chose, tu te prives. Au moins quand tu te croyais bisexuelle, et je suis sûre que tu l’es toujours, tu avais un choix des possibles beaucoup plus vastes. C’est ça être libre et heureux, Indiana, c’est avoir le choix. Il essaie de la convaincre que laisser tomber définitivement les hommes comme Indiana semble vouloir le faire, n’est pas une bonne idée. Mais Indiana n’est pas si facilement influençable. dix • Le féminisme d’Indiana n’est pas qu’un vernis qu’on peut gratter et qui révélera ensuite un engagement creux et superficiel. Indiana lit. Beaucoup. Elle s’informe, elle lit des essais, sur tout ce qui la touche ou pas. Même, et surtout, sur ce qui ne la concerne pas : la transidentité, l’afroféminisme, l’anti-racisme, les questions de genre… Indiana, c’est par l’essai, par la lecture, qu’elle se sensibilise au monde. En ce moment, sa lubie, quand il ne s’agit pas de Tennessee Williams, c’est la canadienne Andrea Dworkin, qui a théorisé le mouvement féministe sex-negative et qui, en gros signifie, que la sexualité est aussi une source d’oppression pour la femme. C’est un mouvement dans lequel Indiana se reconnaît pleinement. Elle est sûre que si elle en parlait à Cheyenne, celle-ci serait dans la mouvance inverse.

Hors-jeu
PSEUDO/PRÉNOM • Rohaise/Marie.
ÂGE • 22.
PAYS/RÉGION • Paris (NDLT : c’est en France).
COMMENT AS-TU DÉCOUVERT LE FORUM • par la base, bazzart.
POURQUOI T’ES TU INSCRIT(E) • quand j’ai lu « féministe et gay-friendly »
TON PERSONNAGE EST UN • scénario de Cheyenne Moon.
AUTRES COMPTES • nope.
LE PETIT MOT DE LA FIN • IRL, j’ai moi-même une sœur jumelle hihi. La fac me prend beaucoup de temps et selon les périodes, il m’arrivera de m’absenter ou d’avoir une présence plus réduite. Mais. Je m’engage à une réponse/semaine et à me connecter au minimum tous les deux jours.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


• âge : 23
• côté ♥ : mariée à la Terre
• orientation : difficile à dire, ne dit-on pas que choisir c'est renoncer ?
• occupation : diseuse de bonne aventure, manipulatrice au coeur tendre, liseuse au creux des lignes de la main
• avatar : la louve
• crédits : lilousilver ♥
• messages : 53
(indiana) nobody, not even the rain, has such small hands
Sam 13 Oct - 9:12
TWIN SIIIIIIISSSSSS
Je suis TROP TROP TROP happy que tu aies choisi mon scenario
Comme je t'ai dit, surtout n'hésite pas si tu as des questions, j'aime déjà beaucoup beaucoup le début de ta fiche
Et les quadra c'est la vie siffle
Revenir en haut Aller en bas
avatar


• âge : 42
• côté ♥ : divorcé, il ne cherche pas vraiment l'amour et préfère s'occuper de sa fille.
• orientation : hétérosexuel.
• occupation : avocat de la défense, actuellement en plein recours collectif (douteux, selon les dires de la presse).
• avatar : milo ventimiglia
• crédits : midnight blues (ava)
• messages : 190
(indiana) nobody, not even the rain, has such small hands
Sam 13 Oct - 9:21
ce choix de scénario parfait
la bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar


• âge : 36
• côté ♥ : En couple, bien que ce soit incertain...
• orientation : Homosexuel.
• occupation : Il est photographe professionnel. Il voyage beaucoup afin d'alimenter un blog qu'il tient depuis de nombreuses années.
• quartier : Un appartement dans un immeuble huppé de Beverly Hills.
• avatar : Eddie Redmayne.
• crédits : Freesia (avatar)
• messages : 339
(indiana) nobody, not even the rain, has such small hands
Sam 13 Oct - 9:45
Ce choix de scénario parfait
Bienvenuuuuue parmi nous et amuse toi bien
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Invité
Invité
(indiana) nobody, not even the rain, has such small hands
Sam 13 Oct - 11:57
Bienvenue parmi nous copine en étude littéraire !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
this girl is on fire


• âge : 43
• côté ♥ : En couple libre avec la sublime Eden mais son premier amour a refait surface dans sa vie
• orientation : Les courbes d'une femme sont les seules qu'elle adore découvrir
• occupation : Agent artistique de renommé • travail chez Everlasting Arts depuis 5 ans (ne sait pas que c'est aussi un endroit pour le trafique d'arme de sa boss) et en freelance • a été élue l'agent art. féminin, revendiquant son homosexualité, la plus sexy de l'année 2017 par le magazine Maxim, apparaissant sur les couvertures du magazine
• quartier : n° 1412, Villa, Centre L.A - Beverly Hills avec Eden
• avatar : Lovely Longoria ♥
• crédits : gif : tumblr + me + loudsilence (profil) | astra (icon kane.) + p!nk - where we go
• messages : 1501
(indiana) nobody, not even the rain, has such small hands
Sam 13 Oct - 13:08
ooooh
j'adore le début de ta fiche et le choix de scénariooo
bienvenue parmi nouuuuuus
et oui les quadra' c'est la viiie

_________________
❝ take my body, not my soul ❞ there's a road that takes me home, take me fast or take me slow. throw my head out the window, teel the wind, make me whole. write my name up in the sky as we contemplate goodbye. i don't know, we don't know, where we go...
Revenir en haut Aller en bas
avatar


• âge : 28
• côté ♥ : libre comme l'air
• orientation : pan, l'amour n'a pas de sexe
• occupation : photographe et web designer
• quartier : en squat pour le moment
• avatar : emma watson
• crédits : morrigan ♥
• messages : 199
(indiana) nobody, not even the rain, has such small hands
Sam 13 Oct - 20:31
bienvenue par ici excellent choix de scénario

_________________
i want to show you every scar, whether it’s on my skin or on my heart.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


• âge : 21
• côté ♥ : En couple mais c'est assez compliqué
• orientation : Il se pense totalement hétéro et il pense aussi ne jamais pouvoir être attiré par un homme
• occupation : Assistant dans une boite de pub & divers petits boulots à droite à gauche
• quartier : il vit avec sa mère chez jaymes, la fille cachée de son père. sa soit disant demi-soeur.
• avatar : Tom Holland
• crédits : BELACQUA & tumblr
• messages : 438
(indiana) nobody, not even the rain, has such small hands
Dim 14 Oct - 8:25
bienvenue sur le forum

_________________

☽☽ Accelerate, c'mon babe, Pick up your speed, Stamina, fill me up, That's what I need, Another shot, you comin' home with me, Fuck all these drugs, fuck all these clubs, What's wrong

Revenir en haut Aller en bas
avatar
BUT PEOPLE ARE OCEANS. YOU CANNOT KNOW THEM BY THEIR SURFACE.

• âge : 53
• côté ♥ : La solitude pour réchauffer ses draps. Le coeur solitaire qui tente désespérément de trouver un écho. Les prunelles parcelles de ciel qui lui sourient et la charment dangereusement.
• orientation : Les désirs qu'elle ignore, les doutes qui la poursuivent et ne cessent de venir chercher son regard fuyant.
• occupation : PDG d'une entreprise de cyber-sécurité, conférencière et intervenante à UCLA. Photographe pour son plaisir personnel lorsqu'elle se dégage un peu de temps libre.
• quartier : Silverlake, n°512 -un loft tout juste rénové.
• avatar : Robin Wright.
• crédits : lux aeterna (avatar), kat (signature).
• messages : 160
(indiana) nobody, not even the rain, has such small hands
Dim 14 Oct - 23:54
Bienvenue parmi nous !
Hâte de découvrir ta belle.
Bon courage pour la suite de ta fichette and have fuuuuun

_________________






Your eyes hold everything my soul thirsts for.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Invité
Invité
(indiana) nobody, not even the rain, has such small hands
Lun 15 Oct - 10:30
bienvenue par ici
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Invité
Invité
(indiana) nobody, not even the rain, has such small hands
Mar 16 Oct - 18:43
    ça a plutôt l'air d'être un personnage explosif, dis-moi
    bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
avatar
• âge : 23
• côté ♥ : célibataire.
• orientation : entre asexualité et homosexualité, elle n'est pas fixée.
• occupation : étudiante en littérature américaine.
• avatar : dasha sidorchuk
• crédits : praimfaya
• messages : 10
(indiana) nobody, not even the rain, has such small hands
Lun 22 Oct - 0:02
Merci beaucoup pour votre accueil
Je suis désolée, j'avais prévu de finir en début de semaine mais je suis tombée malade et ça a été difficile, entre la fac et mon corps faible dkfjkd
Mais je compte bien terminer rapidement !

Cheyenne si tu passes par là, ne t'inquiète pas !!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
be careful, dark inside


• âge : 48
• côté ♥ : divorcée. veuve. on ne sait plus vraiment, toujours est-il qu'elle vient de perdre l'amour de sa vie. également maman de trois jeunes femmes merveilleuses
• orientation : homosexuelle
• occupation : propiétaire du bar lesbien 'the planet'
• quartier : silverlake #22
• avatar : naomi watts
• crédits : lilousilver ♥ (ava) loudsilence. (gifs)
• messages : 1622
(indiana) nobody, not even the rain, has such small hands
Lun 22 Oct - 16:02
Je commençais à m'inquiéter mais tu me rassures
Remets-toi bien, je suis pas là cette semaine mais assez pour passer te lire si tu as fini
Envoie moi un MP sur ce compte-ci si tu as besoin de quoi que ce soit

_________________
but we lost it
☾ ☾ ☾  They say everything is temporary Who the hell are they anyways I wanna know where does love go to die Is it some sad empty castle in the sky Did we just shoot too high and spoil like wine?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
• âge : 23
• côté ♥ : célibataire.
• orientation : entre asexualité et homosexualité, elle n'est pas fixée.
• occupation : étudiante en littérature américaine.
• avatar : dasha sidorchuk
• crédits : praimfaya
• messages : 10
(indiana) nobody, not even the rain, has such small hands
Mar 23 Oct - 0:46
Pas de souci ! J'ai fini. J'attendrai patiemment que tu valides.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


• âge : 23
• côté ♥ : mariée à la Terre
• orientation : difficile à dire, ne dit-on pas que choisir c'est renoncer ?
• occupation : diseuse de bonne aventure, manipulatrice au coeur tendre, liseuse au creux des lignes de la main
• avatar : la louve
• crédits : lilousilver ♥
• messages : 53
(indiana) nobody, not even the rain, has such small hands
Mer 24 Oct - 21:20
bienvenue sur gita

"Elle prononce Chey comme le cheh arabe. C’est tout. C’est le point n°8." tu m'as tuée !!
J'ai adoré ta fiche, à la base je m'imaginais pas du tout Indie mode dépressive et tout mais en fait ça me plait beaucoup qu'elles soient si différentes Et puis la profondeur de ton personnage, je suis fan Merci infiniment d'avoir choisi Indie, et j'ai hâte qu'on joue toutes les deux


Il est venu maintenant le grand moment !  Celui de t’installer convenablement parmi nous  Tu peux déjà commencer par vérifier que ton avatar ainsi que ton prénom & nom ont bien été recensés. Laisse-nous le temps de le faire quand même mais n’hésite pas à nous signaler un oubli.  Tu peux ensuite aller recenser ton métier et logement, et aller voir du côté des différentes possibilités de recherches de liens. Tu peux également faire un détour par le sujet de recherche de partenaire de rp afin de rapidement te lancer sur le forum !  
Sur Glitter In The Air, tu trouveras en exclusivité une application, The Chart pour faire de nouvelles rencontres. N’hésite pas à poster ton profil et à aller espionner ceux des autres !  Pour avoir quelques informations supplémentaires, n'hésite pas à aller faire un tour sur le descriptif de los angeles et pour te repérer sur le forum, voici les lieux qui s'y trouvent. Le sujet des trucs et astuces peut t'aider à agrémenter tes rps une fois le bon lieu trouvé.
Et puis il y a bien sur l’inévitable zone de flood pour venir te détendre.  N'hésite pas à te joindre aux autres pour lancer les dés afin de découvrir un thème d'avatar et participer au fil rouge. Si tu as besoin de quoi que ce soit, sache que nous sommes là pour te venir en aide.  Les administratrices de GITA se joignent aux membres pour te souhaiter une bonne aventure chez nous !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
(indiana) nobody, not even the rain, has such small hands
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

glitter in the air ::  :: registered users :: fiches validées+