Adieu? Et puis quoi encore? | Alyn

 ::  :: center l.a. :: beverly hills
avatar


• âge : 27
• côté ♥ : En couple avec un adorable bisounours depuis deux ans maintenant.
• orientation : Lesbienne qui aime un homme quoi de plus normal?
• occupation : Enseignante humanitaire et accessoirement professeure de mathématiques en pleine thèse.
• quartier : SilverLake, elle ne va pas tarder à se trouver un appartement.
• avatar : Lindsey Morgan
• crédits : @mittwoch
• messages : 149
Adieu? Et puis quoi encore? | Alyn
Dim 7 Oct - 7:16
Elle partait dans deux semaines, il fallait qu’elle règle tous les problèmes avant de partir. Cette étrange impression de déjà-vu lui tordait encore une fois les boyaux et elle passait ses journées à faire les cent pas dans son bureau à l’Université, heureusement pour elle Victor ne pouvait voir sa panique puisqu’elle jouait parfaitement la comédie à la maison, ses parents et lui n’y voyaient que du feu mais elle ne pouvait se voiler la face. Depuis cette parade, depuis ce baiser, elle ne pouvait plus se sortir Maxyn de la tête et s’était retiré l’idée que ce n’était qu’une simple attirance. Mais voilà que depuis elles ne se donnaient plus aucune nouvelle, elle avait comme ce désagréable sentiment qu’on la fuyait et qu’on l’ignorait. Or si elle partait maintenant et que Maxyn se décidait à lui adresser une nouvelle fois la parole, ça risquait de créer une nouvelle dispute sans fin. Parce qu’elle penserait qu’elle l’avait encore abandonné alors qu’elle refusait de le faire.

Elle se frappa le front contre son bureau de verre puis planqua son visage contre la paume de ses mains. Il lui fallait une solution et rapidement sinon elle allait devenir folle, il fallait qu’elle se détende, qu’elle se change les idées, qu’elle sorte un coup en compagnie de ses amis d’enfance. Mais avant tout ça, il fallait qu’elle attrape le taureau par les cornes, ce qu’elle comptait faire mais avec une dose de courage. Elle se leva dans un soupir et ouvrit un tiroir de son armoire pour en sortir une vieille bouteille de bourbon ainsi qu’un verre, elle avait décidé de rester dans le cliché du professeur d’université sexy et alcoolique, ce qu’elle n’était pas bien sûr. Elle se servit un verre qu’elle avala d’une traite avant de rassembler ses affaires.

Victor avait pris la voiture aujourd’hui, elle se retrouva alors condamner à appeler un taxi. Ce ne fut pas difficile et la route ne fut pas longue, elle ne s’aventurait pas dans les heures de pointe. Elle le paya sans un regard dans sa direction et leva son regard vers la villa. Alma avait agi sur un coup de tête, elle ne savait même pas si Maxyn était là. Quelle idiote. Elle frappa à la porte et attendit en se mordant l’ongle du pouce. Il y avait une chance sur trois qu’elle tombe sur l’un des parents ou sur Maxyn, vu l’heure le reste des frères et sœurs devaient être en cours.

_________________
Sublime & Silence
Je ne pleure pas, je nage dans un océan de flammes pour oublier ton corps pour mieux tourner la page . ▬ bat'phanie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


• âge : 24
• côté ♥ : célibataire, pas que j'veux pas, mais c'est visiblement pas mon truc, j'alimente la rumeur comme quoi je suis une fille facile...
• orientation : aucune idée. j'ai déjà embrassé des filles et des garçons. comment savoir ?
• occupation : ouvreuse dans un théâtre + barista dans un café
• quartier : beverly hills avec toute la famille
• avatar : cai russo
• crédits : malbe
• messages : 92
Adieu? Et puis quoi encore? | Alyn
Mar 9 Oct - 10:55
Elle a toujours plus ou moins hanté mes pensées, mais c’est pire depuis qu’elle a réussi à poser ses lèvres à nouveau sur les miennes, le jour de la parade. Je m’en veux d’avoir fondu comme une idiote, d’avoir été à deux doigts de craquer alors qu’elle avait un petit ami. Qu’elle a un petit ami. Je sais que je n’ai pas toujours été intègre, que je n’ai pas toujours fait les choses dans le bon sens, mais cette fois, malgré mon attirance pour elle, j’ai eu l’envie et le besoin d’assurer mes arrières. Je ne veux pas être une simple attirance, une fille qu’elle se tape parce que c’est une sorte d’oeuvre inachevée depuis des années, avant de retourner dormir dans le même lit que celui qui partage sa vie. Il n’en est pas question, je ne suis plus la petite Maxyn, qu’on manipule sans ménagement. Si elle veut vraiment quelque chose, qu’elle l’assume, qu’elle largue son mec, qu’elle choisisse une bonne fois pour toute. Et de toute manière, je ne resterai pas là à l’attendre une éternité. J’ai bien conscience que chercher à l’oublier c’est peine perdue, pour l’avoir déjà tenté, mais je dois au moins apprendre à vivre avec, et ne pas m’arrêter de vivre pour autant.

Mes parents sont en vacances - encore - et c’est moi qui m’occupe des petits pendant une semaine, je dois les amener à l’école et aller les chercher. Le reste du temps, je glande. Je n’ai pas passé la nuit seule, une de mes meilleures amies est restée avec moi, je me suis juste levée pour amener les petits à l’école et me suis recouchée. Faut dire qu’on a un peu passé la nuit à discuter, et le réveil a été difficile. Avachies sur le canapé du salon à regarder une série, je suis encore en pyjama. Alors qu’on se gave de donuts, j’entends la sonnerie de la maison et me souviens que ma mère a dit qu’elle attendait un colis, ça doit être le livreur. Il va être content de me voir ouvrir en petite tenue. Enfin rien de bien fou, un petit short en coton et un débardeur avec la tête de Barbie dessus - cadeau empoisonné de Pam. J’ouvre la porte, en même temps que ma bouche pour terminer ma bouchée de donut mais alors que mon regard accroche celui d’Alma, ma bouche se bloque sans pouvoir se refermer sur la pâtisserie sucrée. J’abandonne finalement l’idée. « Qu’est-ce que tu… » Fais ici ? Oui c’est la question initiale. « Ça va ? » J’avais volontairement arrêté de lui donner des nouvelles ni même d’en prendre depuis la parade, du coup, je sais pas bien ce qu’elle fout là… Et moi qui lui ouvre en pyjama barbie avec du sucre autour de la bouche. Niveau glamour on a fait mieux…
Revenir en haut Aller en bas
avatar


• âge : 27
• côté ♥ : En couple avec un adorable bisounours depuis deux ans maintenant.
• orientation : Lesbienne qui aime un homme quoi de plus normal?
• occupation : Enseignante humanitaire et accessoirement professeure de mathématiques en pleine thèse.
• quartier : SilverLake, elle ne va pas tarder à se trouver un appartement.
• avatar : Lindsey Morgan
• crédits : @mittwoch
• messages : 149
Adieu? Et puis quoi encore? | Alyn
Mar 9 Oct - 15:47
Elle s’était attendue à tout sauf à ça, clairement, complètement prise au dépourvu sur le coup. Elle posa d’abord son regard sur le visage éclatant de Barbie déformée par les plis du t-shirt puis sur le short qui ne laissait pas vraiment de place à l’imagination puis enfin s’accrocha définitivement au visage tout aussi étonné de Maxyn. Même avec de la poudre sucrée autour de la bouche elle restait magnifique, elle devait se retenir de se jeter sur elle pour lui faire comprendre qu’elle la hantait depuis la parade, qu’elle la voulait pour elle et uniquement pour elle, et pas seulement pour une seule nuit. Malheureusement le cœur était un organe difficile à comprendre et Alma avait paumé le manuel dès le premier jour. Elle se passa une main dans les cheveux et ouvrit la bouche comme un poisson mort. Qu’est-ce qu’elle faisait ici ? Ah.

« Euh… » commença-t-elle comme si une main invisible venait de voler son idée de départ pour y laisser un vide stupide. La question la prit de court mais la sauva d’une honte plus grande encore. Une question anodine et pourtant importante pour deux filles qui ne s’étaient pas parlées depuis des semaines. Elle préférait ne pas y penser. C’était encore douloureux et la frustration grouillait dans son ventre. « Hm oui et toi ? Je te dérange ? » Elle dessina un cercle autour de sa bouche pour lui désigner le sucre qu’avait laissé le donut. Qu’est-ce qu’elle se foutait de cette poudre, elle avait juste envie de dévorer ses lèvres, c’était elle son plaisir sucré et rien d’autre en cet instant mais elle ne pouvait pas trop le lui avouer comme ça, Maxyn lui claquerait sûrement la porte au nez. « Je peux te déranger deux minutes ? » Demanda-t-elle prudemment dans un sourire timide, oui timide, c’était rare chez elle mais ça existait bel et bien, Maxyn avait toujours eu le don de la mettre dans d’étranges situations. Enfin maintenant, c’était plutôt l’inverse avant. Carrément l’inverse même.

Elle pouvait entendre la télévision de là où elle se trouvait et une demande stupide lui brûlait les lèvres, elle faisait de son mieux pour la contenir. Parce que franchement, il était clairement impossible pour elle de savourer des donuts, blottie contre Maxyn à regarder des conneries à l’écran, un rêve éveillé, c’était beau d’espérer. Alors elle attendait bêtement devant la porte pour ce qui semblait être une éternité, c’était  à peine si elle n’était pas en train de sautiller sur place. Alma était une pile électrique lorsqu’elle était stressée, impossible pour elle de rester immobile, il fallait qu’elle s’occupe sous peine d’imploser.

_________________
Sublime & Silence
Je ne pleure pas, je nage dans un océan de flammes pour oublier ton corps pour mieux tourner la page . ▬ bat'phanie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


• âge : 24
• côté ♥ : célibataire, pas que j'veux pas, mais c'est visiblement pas mon truc, j'alimente la rumeur comme quoi je suis une fille facile...
• orientation : aucune idée. j'ai déjà embrassé des filles et des garçons. comment savoir ?
• occupation : ouvreuse dans un théâtre + barista dans un café
• quartier : beverly hills avec toute la famille
• avatar : cai russo
• crédits : malbe
• messages : 92
Adieu? Et puis quoi encore? | Alyn
Ven 19 Oct - 9:31
« Euh… » Elle a pas trop l’air de savoir ce qu’elle veut, Alma. Et pourtant elle est là, elle s’est pas laissée guider par son inconscient, je crois pas. « Hm oui et toi ? Je te dérange ? » Je plisse un peu les yeux, suspicieuse. Qu’est-ce qu’elle fait là ? Qu’est-ce qu’elle a à me dire encore. J’imagine que ça doit être important si elle se déplace pour ça. Un sms aurait suffit pour une connerie. Si elle me dérange ? Je n’ai même pas le temps de répondre qu’elle me fait signe que j’ai du sucre autour de la bouche et je m’empresse de le retirer, en ayant complètement oublié la question initiale. « Je peux te déranger deux minutes ? » demande-t-elle finalement dans un léger sourire. Un rapide regard à l’intérieur de la maison, en direction de Pam. « Je… attends une seconde. » Je pousse un peu la porte, histoire de ne pas la laisser grande ouverte et aussi pour ne pas qu’elle prenne ça pour une autorisation à entrer. Je me dirige vers le canapé et tout bas m’adresse à mon amie. « C’est… » « Alma. Je me suis douté oui. Tu veux quoi ? Que je me planque dans un placard en attendant qu’elle soit partie ? » Pam est amère, parce qu’elle connaît la situation, parce qu’elle connait Merida et qu’elle lui a raconté l’histoire sous un autre angle que le mien, et aussi et surtout parce que je lui ai fait promettre de m’empêcher de retomber bêtement dans les bras d’Alma, du moins, pas tant qu’elle aura pas rompu avec Victor. « Tu vas voir. » je la vois se lever et je secoue la tête vivement. « Non Pam qu’est-ce que tu… PAM ! » Elle est déjà à la porte et l’ouvre à la volée, alors qu’elle est pas franchement plus habillée que moi. « Alors c’est toi Alma… » Son regard détaille la jeune femme en face d’elle. « Tu lui veux quoi à Maxyn ? » J’accours à la porte d’entrée toujours en secouant la tête, envolée mon assurance ‘légendaire’. « Pam s’il te plait. » Mais Pam n’a pas décidé de bouger de là avant d’avoir une réponse de l’intéressée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Adieu? Et puis quoi encore? | Alyn
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

glitter in the air ::  :: center l.a. :: beverly hills+