a moment to blow | hinota #2

 ::  :: center l.a. :: beverly hills
Hina Tanaka
brûle, fais semblant d'être reine


• âge : 48
• côté ♥ : mariée depuis un an avec un homme qui ne sait pas qu'elle le trompe avec la fille du chef de la police avec qui elle entretient une liaison secrète. les deux ne savent pas qu'elle s'envoie en l'air avec sa stagiaire. les trois ne savent pas qu'elle est yakuza
• orientation : pan
• occupation : Fondatrice de l'agence Dolce Vita, depuis 11 ans, officiellement | travaille en tant que seconde, après le chef, pour la famille Nakagawa, le plus grand clan Yakuza au Japon, officieusement
• quartier : n° 1205, loft, downtown l.a - silverlake avec son mari
• avatar : Lucy Hot Liu
• crédits : tennessee | gifs : tumblr | rogers. + réplique dans la belle et la bête
• messages : 353
a moment to blow | hinota #2
Dim 30 Sep - 21:00
Vingt deux heures trente était affiché sur son horloge vintage juste au dessus de la grande porte de son bureau. Hina était toujours la dernière à partir de l’agence. Ce soir, elle avait un peu tardé puisqu’elle avait planifié tout les mariages organisés pour l’année 2019. Pour des riches et pour des stars. C’était un boulot à plein temps et vu qu’il fallait qu’elle donne le change, Hina était sérieuse dans son travail. Même si ce n’était pas vraiment sa vocation première. De toute façon fallait bien être crédible. Et la yakuza aimait le travail bien fait. Qu’importait le domaine. Elle éteignit son ordinateur, et s’adossa quelque peu sur son fauteuil du bureau. Soufflant légèrement. Tout ces mariages… Ce n’était que des paillettes. De la poudre aux yeux. Comme son rôle en tant que fondatrice de Dolce Vita. Elle n’arrivait pas à comprendre pourquoi les gens étaient si enthousiastes alors que le taux de divorce aux USA s’élève à 50 %. Ce n’était pas rien. Et les stars n’étaient pas du tout en reste. Surtout à LA où ils polluaient. Enfin bon, Hina ne comprendrait jamais pourquoi les gens se mariaient. Même si les mariages que l’agence organisait étaient plutôt splendides et accrochaient l’esprit des personnes, c’était vraiment n’importe quoi tout ça. Connaissant le monde de Hollywood où les relations extra-conjugales étaient de mises, elle trouvait vraiment que c’était inutile de faire tout un foin sur le mariage et le fait d’être heureux pour toujours avec la même personne. Mais bon, vu le rôle que l’Oyabun lui avait attribué ici, elle devait bien faire croire le contraire. Juste de la poudre aux yeux. Tout comme elle. Elle se leva, prit son sac à main et envoya un message à Flore - parlant de relation extra-conjugale, elle était vraiment l’exemple même de toute cette mascarade – pour lui dire combien elle aimerait être dans ses bras. D’un sens c’était la vérité même si elle la manipulait au fond. Léo, lui, était encore en voyage d’affaire pour quelques temps. Elle sortit de son bureau qu’elle ferma à clef et son regard fut harponné par une seule lumière se trouvant dans l’open space. Là où Dakota travaillait. D’ailleurs cette dernière était toujours là et semblait être prise par ses pensées. C’était étrange de la voir tarder ici. Ses talons la ramenèrent vers l’espace cuisine de l’open space et elle chercha une bouteille de vin ainsi que deux verres à pied puis rejoignit Dakota. « Alors on fait des heures supplémentaires ? » lança-t-elle à son attention alors qu’elle posa son sac sur un côté de son bureau ainsi que la bouteille et les verres. « Si tu cherches à avoir un revenu en plus, tu peux te fourrer les doigts dans l’œil tu sais ça ? » un sourire apparut au coin de ses lèvres. Hina ne pouvait s’empêcher de l’emmerder.

_________________
The hardest thing's loving someone and then having the courage to let them love you back
Avant la chute du dernier pétale de la fleur magique, le prince devrait aimer une femme et se faire aimer en retour pour briser le charme. Dans le cas contraire, il serait condamné à garder l’apparence d’un monstre pour l’éternité. Plus les années passaient et plus le prince perdait tout espoir d’échapper à cette malédiction. Car en réalité, qui pourrait un jour aimer… une bête ?
Revenir en haut Aller en bas
Dakota Reeves
tatoue-moi sur tes lèvres


• âge : 24
• côté ♥ : célibataire malgré la renarde qui tente de s'insinuer dans son esprit
• orientation : gay
• occupation : dj & stagiaire pour une boîte qui organise des mariages
• quartier : westwood w/ avalon, zelda, ohana, asa & todd
• avatar : hannah snowdon
• crédits : midnight blues ♥ (av), moi même (signa), kane. (icons)
• messages : 394
a moment to blow | hinota #2
Mer 30 Jan - 2:20
J'observe l'écran de mon ordinateur en espérant un miracle. On y croit tiens. Comme si quelque chose allait pouvoir se produire, paf comme ça, d'un coup de baguette magique à cette heure ci. Non, en fait rien n'arrivera. C'est évident. Mais c'est pas grave, je reste plantée là. J'ai pas forcément envie de rentrer, Ava n'est pas là ce soir, puis le reste de la coloc bien trop occupé. Puis je n'ai pas forcément envie de parler ou de raconter ma journée, ce qu'il se passe au boulot. Bref les conversations normales soit disant. J'aime pas ça, j'ai jamais aimé ça. Mais j'aime bien cette coloc. Ils sont tous plutôt sympas même si pas un seul ne ressemble à l'autre. C'est peut être aussi pour ça qu'on s'entend tous relativement bien. Y'a pas de prise de tête et l'excentricité de chacun est préservée.

Je finis le dossier sur lequel je suis en train de travailler avec un retard conséquent. J'ai pas la tête à ça. Je me demande de plus en plus ce que je fais ici. D'accord c'est pour avoir un salaire fixe tous les mois afin de pouvoir faire ce que j'aime réellement. Mais ça devient compliqué de prétendre être quelqu'un que je ne suis pas. J'aime voir les gens se marier, j'aime quand ils sont contents bien sur. Mais y'a tous les à côtés auxquels je n'ai jamais pensé lorsque j'ai demandé à bosser avec Hina. Je pensais faire de la paperasse au départ, pas forcément être au devant de la scène. Ca me plait le contact humain mais les humains avec qui je suis en contact sont souvent exécrables. Mais c'est comme partout.

L'heure continue de défiler. Je sais que j'ai passé le moment de manger, ce qui ne me ressemble pas. J'espère que personne n'aurai touché aux nouilles que j'ai laissé dans le frigo. Je pourrai me faire livrer ici mais je ne suis pas certaine que Hina apprécie que je squatte le bureau pour la nuit. J'ai tellement la flemme, c'est fou. De sortir, de partir. J'arrive pas à savoir d'où ça vient. Si j'en crois ce qu'on me dit c'est que je suis amoureuse ou je ne sais pas quelle connerie encore. Mais ça m'arrive pas ça à moi. Donc c'est impossible. Je vois Hina qui s'approche avec deux verres et une bouteille. Visiblement je ne suis pas la seule à travailler tard. " Alors on fait des heures supplémentaires ? " Je hausse les épaules et termine la phrase du mail que je tape depuis une heure et demie. " Faut croire. " Je lui souris quand même, j'ai rien contre elle. Même si mon esprit s'égare. " Si tu cherches à avoir un revenu en plus, tu peux te fourrer les doigts dans l’œil tu sais ça ? " Elle est marrante elle. Je sers les verres et lui tend le sien avant de prendre quelques gorgées du mien. " T'en fais pas j'm'en fiche. " Ce qui au fond est faux, tout le monde a besoin d'argent. Mais ce n'est pas ma motivation première. " Toi aussi tu fais des heures sup' ? T'as pas un mari ou quelqu'un d'autre à retrouver ? " J'suis pas dupe, si elle couche avec moi, elle doit le faire avec d'autres. Je ne suis pas l'unique proie de son petit jeu bizarre.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

glitter in the air ::  :: center l.a. :: beverly hills+