Fortuitous meeting in unexpected place. (ft. Ana)

 ::  :: downtown l.a.
avatar
• âge : 31 ans
• côté ♥ : Célibataire
• orientation : Lesbienne depuis toujours
• occupation : Agent spécial du NCIS
• avatar : Alysha Nett
• crédits : avatar: moi-même; signa: Crazyoilmachine
• messages : 44
Jeu 30 Aoû - 13:24

   
Fortuitous meeting in unexpected place.
Anahilde & Reggie

   
   
Prenant soigneusement le temps de viser, Reggie leva lentement le bras, avant de lancer le projectile qu'elle tenait et qui finit après une splendide courbe dans la poubelle posée à l'autre bout de la pièce. Tournant sur sa chaise, elle leva les bras dans une pose victorieuse alors que ses collègues poussaient au choix des exclamations de victoire ou de déception « Allez, tu sais ce qu'il te reste à faire. » Lança Reggie à sa collègue qui affichait clairement une mine renfrognée « Tu veux pas plutôt que je te paye? » « Hey, tu ne change pas les termes du marché à la baisse. Et surtout pas après avoir perdu. » La mine visiblement dépitée, l'autre attrapa la veste en cuir posée sur le dossier de sa chaise, avant de la tendre à la blonde, qui l'attrapa en rigolant. Puis après un instant à la contempler, Reggie la rendit à sa collègue, avant de dire non sans se débarrasser du sourire plaqué sur son visage « Tu sais quoi? Garde-là. » « T'es sérieuse? » « Mais à la place c'est toi qui descend à la morgue pendant les trois prochaines semaines. » Sa collègue avait visiblement envie de protester, vu que pour l'une comme pour l'autre l'idée de descendre à la morgue n'était jamais la meilleure partie de leur boulot, mais elle finit par se dire que ça n'était pas si cher payé pour garder sa précieuse veste, car elle finit par tendre la main vers la blonde « C'est bon, t'as gagné. » Et Reggie lui serra vigoureusement la main, avant de jeter un coup d’œil vers l'horloge fixée au mur. À moins d'un énorme coup de malchance, il ne lui restait plus qu'une poignée de minutes à attendre avant que sa journée ne soit finie, et comme elle était à jour sur tous ses rapports et qu'elle n'avait pas de dossier sur le feu, elle prenait son mal en patience comme elle pouvait.
Finalement lorsque l'horloge indiqua dix-huit heures, Reggie bondit de sa chaise et attrapa sa veste avant de saluer rapidement ses collègues, avant de se ruer vers l'ascenseur. Non pas qu'elle considérait son boulot comme un calvaire, mais elle avait des choses à faire et ses longues années d'expérience dans les forces de l'ordre avaient finit par lui apprendre que le boulot avait trop souvent tendance à l'emporter sur le reste, alors quand on avait un truc prévu il valait mieux ne pas trainer. Enfonçant le bouton du parking, Reggie attendit que les portes ne se ferment pour s'empresser de remonter les manches de sa chemise pour laisser apparaitre les tatouages qui couvraient ses avant-bras. C'était sûrement le seul point négatif qu'elle trouvait à son boulot, le fait de ne pas pouvoir s'habiller comme bon lui semblait pour montrer à tout le monde les dessins qui couvraient ses bras. Les portes finirent par s'ouvrir et la jeune femme pénétra dans le parking, avant de sortir les clés de sa voiture, de la déverrouiller et de grimper à l'intérieur. S'assurant qu'elle n'oubliait rien, elle rangea son arme et sa plaque dans la boite à gants, avant de démarrer le moteur. Mais alors qu'elle sortait du parking, elle prit la direction inverse de son domicile, se dirigeant vers l'adresse d'une librairie qu'une amie lui avait conseillée. Reggie voulait remplir un peu sa bibliothèque, qu'elle trouvait tristement vide, et on lui avait conseillé une boutique qui avait l'avantage d'être à la fois bien située et bien fournie.
Le trajet fut relativement rapide malgré l'heure qui sonnait la sortie de boulot pour la plupart des gens, et la blonde réussit sans trop de mal à se trouver une place à quelques mètres de la porte d'entrée de la boutique. Passant cette dernière, Reggie n'eut besoin que de respirer un coup pour savoir qu'elle se trouvait au bon endroit, vu que l'endroit sentait l'encre et le papier. Elle venait là un peu en touriste, vu qu'elle n'avait pas vraiment prit le temps de faire une liste des livres qu'elle pourrait bien avoir envie de lire. Mais elle avait son téléphone, un navigateur internet et une paire d'yeux, alors elle pouvait toujours se renseigner sur les livres qui lui sembleraient intéressants. Ou si elle avait de la chance, elle pouvait toujours trouver quelqu'un pour la renseigner. Après tout, les employés de la boutique devaient bien s'y connaitre en matière de livres tendances. Se mettant à chercher dans les rayons quelqu'un susceptible de l'aider, elle finit trouver la perle rare quand elle vit une jeune femme occupée à ranger des livres dans les rayons. S'approchant doucement, elle toussota légèrement avant de lancer un simple « Bonjour. » pour signaler sa présence, laissant malgré tout à la demoiselle le temps de finir ce qu'elle faisait avant de la bombarder de questions comme elle savait si bien le faire.
   
AVENGEDINCHAINS

_________________

   
LOOKS LIKE A CINNAMON ROLL


   COM
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
~ Analaconnasse ~
• âge : 20
• côté ♥ : briseuse de couples
• orientation : Pan (gay)
• occupation : Seconde d’Apollonia Iavarone - Escort girl sous le pseudo « La Miss » / étudiante en littérature + alternance en tant que libraire dans la librairie Dreamaker (couverture)
• avatar : Alexis Ren
• crédits : lipslikeamorphine (ancien) + Morphine (actuel)
• messages : 36
Jeu 30 Aoû - 15:48
inexpected
with Reggie & Anahilde

Dreamaker, c'était un peu le sanctuaire. L'endroit le plus calme, dans la vie d'Anahilde. C'était cette place, ce lieu, qui contenait tant d'espoirs enfermés entre les pages des romans, entre les feuilles des livres, entre les écrits des auteurs. Etudiante en lettres, Anahilde s'intéressait certes surtout à une couverture pour son entrée dans le monde de la nuit, mais elle avait choisi quelque chose qui la passionnait réellement. Outre le combat, que sa jambe lui refusait désormais.
Alors être au milieu de toutes ces oeuvres, c'était le plus magnifique des jobs qu'elle aurait pu trouver. Et elle vadrouillait un peu entre les étages de cette librairie/bibliothèque, se laissant aller entre les rayons, rangeant les livres laissés sur les étagères, les tables, ou au mauvais endroit. ELle comprenait. Ce n'était pas toujours amusant de revenir sur ses pas, une fois pressé, afin de ranger. C'était pourquoi elle, comme les autres employés, faisaient ces "tours", afin de pouvoir tout remettre à sa place avant la fin de la journée, pour ne point être débordé une fois la fin du service arrivé.
Mais ce n'était point tout. Dans ce temple du savoir et du plaisir, elle trouvait réconfort dans toutes ses activités. Certes, ranger et faire les inventaires n'était point de son goût, mais c'était calme. Quant à conseiller les clients, offrir de nouvelles lectures, ou même promettre à de jeunes enfant de s'évader pendant plusieurs heures sous les mots de leurs auteurs favoris... C'était là le vrai bonheur. Ca, et lire. Et analyser. Mais elle ne le faisait pas lorsqu'elle était en train de travailler. Elle le faisait à côté.
Comme toujours.

En ce jour très particulier, parce qu'elle n'avait pas joué à La Miss depuis quelques jours, et que c'était rare, elle s'était habillée d'un haut blanc à manches courtes, et col large, si large que son épaule était visible. C'était charmant, un brin sexy, mais surtout mignon. Son haut avait un motif, un coeur formé par les lèvres carmins d'une beauté fatale, tandis que le bas de son ventre, sous son nombril, apparaissait par moment, lors de ses gestes trop grands. Elle ne portait d'ailleurs pas de soutien gorge, une habitude qu'elle avait parfois. Néanmoins, l'on ne pouvait rien voir, à moins de soulever directement le haut.
Concernant son bas, elle avait une culotte - faut bien le préciser - rouge, avec des rayures noires, et un short en jean court. Et un peu déchiré. Effet de mode, qui rendait plutôt bien. Ses longues jambes étaient ensuite montrées, sauf à partir du mollet, où des bottines d'un cuir marron terminaient sa silhouette, laissant sa taille se surmonter un peu par ses talons. Elle avait aussi trois bagues fines et dorées aux doigts de sa main droite, et un bracelet et une montre au poignet gauche.
Bref. Elle était craquante. Ses cheveux étaient attachés en queue de cheval, et avaient ce blond effacé, qui semblait ne recouvrir qu'une partie de sa chevelure. C'était beau. Son brun naturel revenait par moment.

Elle s'occupait dans les rayons, et comptait et rangeait les exemplaires du tome premier des Chevaliers d'Emeraude d'Anne Robillard, lorsqu'elle sentit une approche derrière elle, suivie d'un "bonjour". Elle posa le livre qu'elle tenait dans l'étagère en se retournant, laissant sa jolie voix s'adoucir d'un Oui ? Puis-je vous aider ? Lorsqu'elle vit le visage qui lui faisait face, et la surplombait un peu. Elle n'écarquilla pas les yeux, ni ne se laissa abattre, sachant parfaitement improviser et réagir en cas d’événement inattendus. Mais cette femme qui lui faisait face, dont les tatouages recouvraient les bras, et dont les mèches blondes encadraient le visage, la connaissait.
Et elle la reconnaissait.
Elle avait été une cliente.
Pas d'Anahilde. Mais de son alter ego. La Miss.
Elle l'avait rencontrée. ELle avait accepté son paiement. ELle l'avait laissé jouer. Elle lui avait fait un strip tease chez elle, acceptant les billets dans sa culotte. Elle l'avait garnie de baisers sulfureux, et de caresses attentives. Elle avait couché avec elle, pour de l'argent, dans le cadre de son boulot d'escort. Elle s'était prostituée à elle, sans pour autant le regretter. Mais elle n'était pas très confiante. Car si elle la reconnaissait, son secret était en danger.
Ne se démontant cependant pas, elle souffla doucement.
Et se dit qu'il y avait une chance. Une chance que cette belle ancienne cliente ne se rappelle pas. D'autant qu'en tant qu'escort, Ana ne donnait jamais son nom. Juste. La Miss. Aussi, le badge qu'elle portait un peu au dessus du sein droit, indiquant "ANAHILDE" ne pouvait l'aider.
Après tout, Anahilde était tellement peu commun. Si La Miss avait avoué, à quiconque pour qui elle avait bossé, s'appeler Anahilde, jamais sa couverture n'aurait été bonne.
Là, il y avait une chance. Un espoir.
Et Anahilde espérait de tout son être.
electric bird.




@Reggie H. Hargrove
Revenir en haut Aller en bas
avatar
• âge : 31 ans
• côté ♥ : Célibataire
• orientation : Lesbienne depuis toujours
• occupation : Agent spécial du NCIS
• avatar : Alysha Nett
• crédits : avatar: moi-même; signa: Crazyoilmachine
• messages : 44
Mer 5 Sep - 20:42

   
Fortuitous meeting in unexpected place.
Anahilde & Reggie

   
   
Alors que la demoiselle face à elle finit ce qu'elle est en train de faire, Reggie ne peut s'empêcher d'admirer la vue qui lui est présentée. Et qui était de loin la plus jolie chose qu'elle ait pu voir aujourd'hui. La tenue de la vendeuse en laissait voir bien assez pour se douter que la demoiselle aimait plaire et devait avoir l'habitude qu'on la dévore du regard, sans pour autant être trop dévêtue et finir par en devenir vulgaire. En tout cas c'était plus qu'il n'en fallait pour taper dans l’œil de Reggie, qui laissa très brièvement son esprit vagabonder vers des pensées qui lui auraient sûrement valu un regard plus que désapprobateur de son cher père. Mais il était bien trop tard pour que qui que ce soit espère la changer, et elle savait quand même quand c'était le bon moment pour se laisser aller à un petit jeu de séduction et quand ça ne l'était pas. Autant voir d'abord si la vendeuse était ouverte à ce genre de choses avant de se lancer à essayer de la mettre dans son lit, histoire d'éviter quelques moments gênants dont la blonde se passerait volontiers. Elle aimait bien user de ses talents en matière de séduction, mais ces derniers lui avaient déjà joué de vilains tours. Alors à présent elle préférait faire preuve d'une certaine dose de prudence, afin de s'éviter des déconvenues. Mais le fait qu'elle soit prudente ne voulait pas dire pour autant qu'elle se retenait à essayer de faire les yeux doux aux femmes qu'elle pouvait rencontrer.
La vendeuse finit par se tourner, et Reggie afficha un sourire délicat en découvrant que la demoiselle était aussi plaisante à regarder de face que de dos. Mais l'agent spécial avait l'impression d'avoir déjà vue cette femme auparavant, mais elle n'arrivait pas à se souvenir des conditions de leur rencontre. Il fallait avouer qu'elle avait déjà fait la rencontre d'un sacré paquet de femmes depuis qu'elle habitait Los Angeles, et même si son boulot d'agent fédéral lui demandait d'avoir une très bonne mémoire, elle n'arrivait pas à remettre celle qui lui faisait face avec une des femmes qu'elle avait pu croiser. Finissant par se dire que son impression n'était rien de plus que du vent, elle revint à l'instant présent et finit par dire avec calme « Oui, j'aurais bien besoin d'un petit coup de main de votre part. Au risque d'enfoncer une porte ouverte, j'aimerais acheter quelques livres pour remplir un peu ma bibliothèque, mais je ne suis pas vraiment branchée lecture. » Ça n'était rien de dire ça, vu que ses lectures étaient principalement des magazines ou des bouquins de cuisine. Elle n'avait jamais vraiment été du genre à se foutre au lit avec un livre et à s'user les yeux sur les pages. Autant dire qu'elle faisait une petite crise de la trentaine en décidant qu'il était grand temps qu'elle se mette à faire autre-chose de ses soirées en solitaire à la maison que de poser son derrière sur le canapé pour regarder une quelconque série télé en grattouillant la tête de Daxter tout en piochant dans un bol de pop-corn coincé entre ses cuisses « Du coup j'aimerais bien avoir quelques conseils en matière de livres à lire. Je n'ai pas de préférences en matière de genre, alors vous n'avez qu'à me surprendre. » Elle avait ajouté à la fin de sa phrase un petit sourire et un battement de cils charmeur, qui pouvait en dire long sur ses intentions un peu moins avouables à quiconque était habitué à ce genre de choses. Et elle se doutait que la vendeuse face à elle était rompue à ce genre de choses.
Cependant, l'impression qu'elle avait eu plus tôt ne la quittait pas, et elle savait à présent que son impression était fondée. Elle avait toujours eu un excellent flair, qui ne se limitait pas à son seul travail d'agent du NCIS. Et si son instinct lui disait qu'elle connaissait cette femme, alors c'est qu'elle devait la connaitre. En faisant travailler ses petites cellules grises elle finirait bien par remettre un contexte sur la jeune femme en face d'elle, mais pour l'instant son cerveau avait l'air de faire le rebelle et de refuser de lui donner la clé du mystère « Dites-moi, j'ai l'impression qu'on s'est déjà rencontrées quelque-part. Vous devez me prendre pour une folle mais je suis sûre qu'on s'est déjà vues. » Reggie était certaine que si on passait son cerveau au microscope ou aurait été capable de voir ses neurones en train de commencer à fumer à force de chercher à savoir ou elle avait bien pu rencontrer cette Anahilde. Joli prénom d'ailleurs, le genre qu'on oubliait pas comme ça pourtant, entre ses sonorités et le fait qu'il n'était guère courant. Mais la belle blonde tatouée avait beau se faire griller la matière grise, elle ne s'en souvenait pas. Au pire, si jamais son impression était fausse et qu'elle n'avait jamais vue cette femme, elle pourrait toujours tenter de faire en sorte de se créer des souvenirs plaisants avec elle.
   
AVENGEDINCHAINS

_________________

   
LOOKS LIKE A CINNAMON ROLL


   COM
   
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

glitter in the air ::  :: downtown l.a.+