A special date / Pv Asa

 ::  :: downtown l.a.
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
The dirty mistress


• âge : 26
• côté ♥ : Célibataire
• orientation : Bisexuel
• occupation : Libraire
• quartier : Silverlake
• avatar : Dane DeHaan
• crédits : Sarasvati
• messages : 199
A special date / Pv Asa
Mar 14 Aoû - 11:43

A special date
Feat Asa Lockhart
Matthew avait un sourire radieux aux lèvres lorsqu’il baissa le store de la boutique et qu’il ferma la porte à clef. Il n’était pas seulement content que sa journée soit finie, en vérité. Il était ravi car, quelques heures auparavant, un garçon aux cheveux blonds et à l’accent anglais à tomber était venu acheter un livre ici, et avait accepté un rendez-vous avec lui. Asa, de son petit nom, l’avait complètement charmé avec ses petites moues indécises et son regard magnifique. Mat n’avait pas eu de crush comme ça depuis longtemps, du genre à faire s’accélérer son coeur de façon presque inquiétante. L’anglais était-il un danger pour lui ? Penser à lui le faisait sourire un peu bêtement, alors oui sans doute. Il allait avoir toute la soirée pour user de ses charmes, et avait bien l’intention d’utiliser toutes ses techniques. Déjà à la librairie il avait eu l’impression d’avoir eu un petit effet sur le joli garçon, qu’il avait officiellement renommé “sexy british”. Son sexy british.

Tout en se perdant dans ses pensées, accompagné de quelques images un peu salace il fallait le reconnaître - il l’aurait volontiers plaqué contre le mur de la boutique pour lui apprendre les bonnes manières à l’américaine - Matthew tourna la clef une dernière fois et tourna les talons. C’était le moment de se rendre à son rendez-vous. Il marcha d’un pas léger, et lorsqu’il passa devant une vitrine il vérifié son reflet et replaça ses cheveux correctement. Il déboutonna le premier bouton de sa chemise pour se donner un genre plus décontracté, et plus sexy. Les anglais aimaient-ils ce genre de chose ? Il n’allait pas tarder à le savoir, car il voyait déjà le bar qu’ils avaient choisis par message un peu plus tôt, et il apercevait même la chevelure blonde de son sexy british. Mat s’approcha discrètement et se glissa dans son dos pour préserver l’effet de surprise. Il posa délicatement ses mains devant les yeux du garçon et, d’une voix espiègle, il lança :

- Devine qui c’est ? Un indice : ton libraire préféré.

Il ôta ses mains et se dirigea vers une des tables dur bar, dont il tira une chaise. D’un geste élégant, il fit signe à Asa de prendre place.

- Monsieur, je vous prie.

Mat s’installa juste à côté, plaçant sa chaise tout près de celle de son rendez-vous. Être en face était toujours si gênant, alors que la proximité offrait bien plus de possibilité. Il fit un petit appel au serveur, demandant deux bières et déposa le billet que Asa lui avait donné plus tôt sur la table, en faisant un petit clin d’oeil au blondinet.

- J’ose espérer que je pourrai t’en offrir une, après celle-ci.

Plus le rendez-vous durait, plus il était satisfait, de toute manière.
©️ FRIMELDA


_________________
Be careful.

You are not in Wonderland.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
l'enfant-étoile de wilde


• âge : 21
• côté ♥ : célibataire
• orientation : gay
• occupation : étudiant en astrophysique, employé à l'Observatoire de Griffith
• quartier : westwood
• avatar : thomas brodie-sangster
• crédits : ailahoz
• messages : 135
A special date / Pv Asa
Lun 20 Aoû - 14:04





a special date


A chaque message qu'il avait envoyé à cette nouvelle rencontre, Asa espérait qu'on ne pouvait y lire l'anxiété dont il était victime. Il devait se l'avouer, les rendez-vous, les dates, ça n'avait jamais été son truc. Ça ne l'avait jamais été tout bonnement parce qu'il n'en a jamais eu. C'était son premier véritable rendez-vous, et il était nerveux. Il ne savait pas exactement comment ça devait se passer, et cela ne l'enchantait guère. Il a toujours eu le besoin de savoir, de connaître, et appliqué à cette situation, de connaître à l'avance le lieu, la carte, la disposition des tables du bar, à défaut de savoir comment tout cela se passerait.
Il s'est donc rendu au O'Malley avec quinze minutes d'avance. Après s'être assuré qu'il s'agissait bien du bar dans lequel ils devaient se retrouver, il entre. Il observe l'environnement dans lequel il va bientôt évoluer. Il y a du monde, mais ce n'est pas bondé, heureusement. Les habitués sont au bar, devant la télévision, ou en pleine conversation avec le serveur. Asa reconnait des accents de son continent, de l'île voisine à la sienne. Il s'approche pour lire la carte, on lui demande s'il veut quelque chose et répond qu'il attend quelqu'un mais qu'il voudrait bien un verre d'eau en attendant. Sans trop se prendre la tête, il décide qu'il commandera une Guiness.
Le match de football à la télévision devient rapidement intéressant, et lorsque ses yeux se retrouvent aveuglés, il est saisit de panique pendant un moment. Il met du temps à assimiler la voix qu'il entend avec celle du libraire. Il laisse échapper un petit rire lorsqu'il comprend enfin ce qui lui arrive.
Il se retourne pour faire face à Matthew, un sourire timide au lèvres.

- Salut, dit-il bêtement. J'ai pris un verre d'eau, j'espère que tu ne m'en veux pas.

Asa suit l'Américain à une table et s'assoit sur la chaise qu'il lui présente. Alors qu'il s'installe, il remarque l'effort de rapprochement physique de Matthew, et il ne sait quoi en penser. Il y aura toujours cette petite voix dans sa tête, qui ressemble étrangement à celle de sa mère, qui lui soufflera que cette situation est un danger. Tandis que Matthew commande deux bières pour eux, Asa remarque que celui-ci sait ce qu'il fait, qu'il a l'habitude. Alors que lui, le brit, ne sait absolument pas dans quoi il s'est embarqué. Son anxiété est toujours présente, et à présent, il ne peut s'empêcher de penser à l'allure qu'il a, l'image qu'il renvoi.

- On verra bien, répondit-il à la remarque du garçon, un sourire sur les lèvres, qu'il voulait mystérieux.

Ça crainte était aussi qu'il ne comprenne pas les signaux que Matthew lui enverrait, et que celui-ci ne comprenne pas ceux qu'il enverrait lui. Asa ne savait pas exactement ce que voulait Matthew, mais il ne voulait pas lui donner de faux espoirs en lui faisait croire qu'il était apte à partager autre chose qu'une boisson avec lui aujourd'hui.




_________________
Les étoiles sont éclairées pour que chacun puisse un jour retrouver la sienne. (le petit prince ; st exupéry)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The dirty mistress


• âge : 26
• côté ♥ : Célibataire
• orientation : Bisexuel
• occupation : Libraire
• quartier : Silverlake
• avatar : Dane DeHaan
• crédits : Sarasvati
• messages : 199
A special date / Pv Asa
Lun 20 Aoû - 15:36

A special date
Feat Asa Lockhart
Le sourire un peu hésitant et timide d’Asa faisait craquer le jeune homme. Comment un aussi beau garçon pouvait se montrer aussi timoré ? N’avait-il pas conscience de son charme ? De l’attraction qu’il exerçait sur Mat ? Ce dernier ne s’en cachait pourtant pas. A la librairie, ou dans ses messages, il avait été assez clair : il lui plaisait, et pas qu’un peu. L’anglais avait cependant l’air assez jeune - décidément ça devenait une habitude, de flirter avec des jeunots - et sans doute était-il assez inexpérimenté dans ce domaine.

- Salut. J'ai pris un verre d'eau, j'espère que tu ne m'en veux pas.

Le libraire eu un petit rire et balaya la réponse d’un revers de la main. Il aurait bien ajouté qu’il ne pouvait pas en vouloir à un aussi beau regard, mais son interlocuteur était déjà assez gêné comme ça. La première étape allait donc consister à le mettre à l’aise. Quoiqu’il aurait bien aimé s’amuser à le titiller pour le faire virer pivoine, mais quelque chose l’en empêchait. Peut-être l’innocence qu’il voyait sur le visage de ce garçon magnifique ? Peut-être sa tentative pour paraître à son aise, alors que clairement il était raide comme un manche à balais ? Mat n’aimait généralement pas les gens coincés, il les trouvait hautain, mais Asa n’avait pas l’air comme ça. Il semblait juste… Maladroit ? Quelque chose comme ça.

- On verra bien.

Il esquissa une moue plutôt séduisante, mais son assurance feinte ne trompait personne. Mat décida de ne pas en faire la remarque, ne voulant pas aggraver la situation, et s’appuya donc simplement contre le dossier de sa chaise, droit mais décontracté, une expression tranquille sur les lèvres. Il ne devait pas se montrer trop aguicheur, même s’il en mourrait d’envie. D’abord, mettre à l’aise. Discuter. Il répondit donc avec légèreté, accompagnant ses propos d’un rire aérien : 

- Tu fais planer le suspense ? Ça me plait ! Je ferai donc tout mon possible pour te prouver que ma compagnie n’est pas désagréable.

Le serveur revint et déposa les bières sur leur table. Mat attrapa la sienne et la leva face à son interlocuteur, comme pour porter un toast. Il tapota doucement sa boisson contre celle du joli garçon, appréciant le petit son qui s’en dégagea, et lança joyeusement :

- Cheers l’ami ! Il but une gorgée du liquide doré et posa la bouteille sur la table avant de reprendre. Je n’ai pas eu l’occasion de te demander toute à l’heure quand on était à la librairie, mais qu’est-ce qui t’amène ici, à L.A. ? Tu vis ici ?

Un anglais expatrié aux USA ? Voilà qui n’était pas spécialement rare, mais la plupart allait plutôt à New York, moins dans la cité des anges, où le soleil brillait quasiment continuellement.
©️ FRIMELDA


_________________
Be careful.

You are not in Wonderland.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
l'enfant-étoile de wilde


• âge : 21
• côté ♥ : célibataire
• orientation : gay
• occupation : étudiant en astrophysique, employé à l'Observatoire de Griffith
• quartier : westwood
• avatar : thomas brodie-sangster
• crédits : ailahoz
• messages : 135
A special date / Pv Asa
Mar 21 Aoû - 8:03





a special date


"Tu fais planer le suspense ? Ça me plait ! Je ferai donc tout mon possible pour te prouver que ma compagnie n’est pas désagréable." Encore une fois, Asa sourit timidement. En réalité, il ne voulait pas faire planer le suspense, il n'avait juste aucune idée de ce qu'il était en train de faire et lançait des mots dans un ordre qu'il espérait être le bon sans forcément vouloir dire ce qu'il était en train de dire.

- Je n'en doute pas ! répondit-il, ne sachant pas trop quoi dire d'autre.

En tout cas ça, il le pensait vraiment. Il ne savait rien de Matthew, mais il était certain que ce n'était pas une personne désagréable. A sa posture, à ses geste et à son élocution, à son regard, Asa sentait que c'était une personne vivante. Le serveur leur amena leur deux bière et il trinquèrent avant de boire. Puis Matthew s'attaqua avant lui aux questions essentielles pour se connaître. Son accent de brit répondait déjà à la question "d'où tu viens?", alors il ne devait plus y répondre. Mais le "pourquoi tu es là?" était plus complexe.

- J'étudie ici, en fait, répondit-il après avoir repris une petite gorgée. Je pense que je vais rester y vivre aussi, je ne sais pas. En tout cas, pour l'instant, je suis ici.

Parler de soi n'était pas trop son style, alors il ne s'étala pas trop sur les circonstances de sa venue. Cependant il savait qu'au bout de la troisième bière, il serait beaucoup plus bavard.

- Et toi, demanda-t-il plus naturellement, tu vis ici depuis longtemps ?

A l'université, il avait des amis qui étaient à LA depuis la nuit des temps, eux savent reconnaître aussi les vrais Angelins. Lui, par contre, il n'en avait aucune idée. Il pouvait reconnaître peut-être les Texans, les New-Yorkers, basé sur les accents ou des clichés, mais le reste, il lui restait à apprendre beaucoup.


_________________
Les étoiles sont éclairées pour que chacun puisse un jour retrouver la sienne. (le petit prince ; st exupéry)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The dirty mistress


• âge : 26
• côté ♥ : Célibataire
• orientation : Bisexuel
• occupation : Libraire
• quartier : Silverlake
• avatar : Dane DeHaan
• crédits : Sarasvati
• messages : 199
A special date / Pv Asa
Mar 21 Aoû - 9:36

A special date
Feat Asa Lockhart
Une fois l’alcool entre les mains, Mat sentit que son interlocuteur se détendait très légèrement. Parfait, avec quelques boissons supplémentaires peut-être pourrait-il le faire danser sur la table ! Activité plutôt amusante, mais pas vraiment ce qui intéressait le libraire aujourd’hui. En attendant la réponse à sa question, il but une bonne gorgée qui glissa dans sa gorge comme du sirop. L’amertume de la bière lui faisait du bien.

-  J'étudie ici, en fait. Je pense que je vais rester y vivre aussi, je ne sais pas. En tout cas, pour l'instant, je suis ici.

Le jeune homme hocha la tête, mais était déjà désireux d’en savoir plus. Asa était réellement très mystérieux, pour le moment. Sans doute ne faisait-il pas exprès, c’était surement de la pudeur ou quelque chose qui s’en rapprochait. Mat ne comptait pas laisser tomber cependant. Il tentait d’imaginer ce que pouvait bien étudier ce mignon anglais, et envisagea la littérature française, le droit ou peut-être la philosophie. Quelque chose qui faisait rêver, en tous cas.

- Et toi, tu vis ici depuis longtemps ?

Il n’eut pas le temps d’enchaîner que la curiosité d’Asa se tournait vers lui. Il but une autre gorgée avant de répondre, sentant que sa descente était un peu trop rapide par rapport à celle de son rendez-vous. Ses vieilles habitudes le rattrapaient, à son grand désarroi. Il répondit donc, sans jamais quitter son affable sourire.

- Deux mois environs. Je vivais à San Francisco jusqu’à présent. J’y étudiais la littérature américaine, mais comme je ne voulais pas devenir prof… Ça me menait nulle part. Il eut un petit rire et reprit : Mon charmant cousin a un jour débarqué et m’a proposé de m’associer avec lui pour ouvrir une librairie à L.A. Et paf, me voilà !

Il écarta les bras et esquissa une sorte de courbette, comme un magicien terminant son numéro. Si Asa se montrait mutin, Mat, lui, déballait les choses sans se faire prier. Il n’évoqua pas ses difficultés, son chômage, ses moments dans la rue, ses problèmes d’alcool et de drogue, sa vie de débauche absolue, songeant que pour une première rencontre ce n’était pas le plus séduisant. Il reprit donc, en repensant à sa question précédente :

- Tu étudie quoi exactement ? Nouvelle gorgée de bière. La vie ici te plait pour le moment ? Ça doit te changer, j’imagine. Tu es britannique c’est ça ?

Pas vraiment besoin de confirmation pour ce sujet-là, l’accent était assez clair. Et si charmant ! A chaque fois qu’il parlait, Mat se sentait fondre.
©️ FRIMELDA


_________________
Be careful.

You are not in Wonderland.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
l'enfant-étoile de wilde


• âge : 21
• côté ♥ : célibataire
• orientation : gay
• occupation : étudiant en astrophysique, employé à l'Observatoire de Griffith
• quartier : westwood
• avatar : thomas brodie-sangster
• crédits : ailahoz
• messages : 135
A special date / Pv Asa
Dim 26 Aoû - 16:39





a special date


 Devant la rapidité à laquelle Matthew descendait son verre, Asa se dit qu'il fallait peut-être qu'il procède de la même manière pour enfin se retirer le balais qu'il avait dans le cul. Il fut surpris par la réponse du jeune homme, il n'aurait jamais pensé que Matthew était encore plus nouveau que lui à LA. Rien dans son attitude ne le laissait paraître. En même temps, comment remarquer quelqu'un qui est fraîchement arrivé dans une nouvelle ville ? Sa pensée n'était pas pertinente. Il était sur le point d'ouvrir la bouche pour faire un commentaire stupide du genre "ah, tu est très littéraire donc!", mais il remercia le ciel pour la prise de parole du libraire. Il reprend une gorgée avant de hocher la tête en signe d'affirmative à la dernière question du blond.

- J'étudie l'astrophysique, répondit-il simplement,ne trouvant pas d'autres façons plus intéressante de le dire. Oui, c'est cool, chill. J'aime beaucoup le soleil, les gens, les palmiers... c'est sûr que ça change de Londres, mais j'étais déjà venu plus jeune, donc je connaissais déjà un peu.

 Il repense furtivement à Morgan, et se demande ce qui est différent avec Matthew. La réponse est simple, Matthew l'a directement invité à sortir à peine s'étaient-ils rencontrer. Morgan était d'abord devenu un ami, instantanément, sans arrière pensée. On pourrait croire qu'Asa plaît beaucoup à Los Angeles. Et Los Angeles plaît beaucoup à Asa.

 Avec un peu d'effort et d'élan d'audace, il rajoute par la suite :

- Ma soeur a vécu ici un temps, c'est elle qui m'a conseillé la ville.

 Il espère ne pas avoir trop raconté sa vie, il déteste cela. Quand il s'agit de déballer des informations qui n'intéressent personne sur n'importe quel sujet, il était présent, mais dès qu'il s'agissait de parler de lui-même, il fallait l'essorer comme un torchon pour pouvoir en ressortir quelque chose. En tout cas, l'attitude de Matthew l'aidait un peu.

- Je ne suis jamais allé à San Francisco, continue-t-il alors pour se concentrer sur son interlocuteur. C'est bien ? Différent de LA ?

 Les seules villes américaines qu'il n'avait jamais visité étaient New York et Los Angeles. Asa préférait de loin Los Angeles.




_________________
Les étoiles sont éclairées pour que chacun puisse un jour retrouver la sienne. (le petit prince ; st exupéry)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The dirty mistress


• âge : 26
• côté ♥ : Célibataire
• orientation : Bisexuel
• occupation : Libraire
• quartier : Silverlake
• avatar : Dane DeHaan
• crédits : Sarasvati
• messages : 199
A special date / Pv Asa
Lun 27 Aoû - 4:24

A special date
Feat Asa Lockhart
Les lèvres encore humides de sa bière, Matthew passa sa langue dessus, sans détacher son regard de son interlocuteur. Il observait chacun de ses mouvements, chaque petites moues qui se formaient sur ses lèvres, essayant de lire en lui. Lorsqu’Asa but lui aussi une gorgée de sa boisson, le jeune homme contempla le liquide descendre dans sa gorge, gorge blanche et parfaite.

- J'étudie l'astrophysique. Oui, c'est cool, chill. J'aime beaucoup le soleil, les gens, les palmiers... c'est sûr que ça change de Londres, mais j'étais déjà venu plus jeune, donc je connaissais déjà un peu.

Un londonien donc. Encore mieux. Mat haussa un sourcil à l’évocation de l’astrophysique. Asa avait plus l’allure d’un littéraire que d’un physicien, il fallait le reconnaître. Big bang theory avait peut-être influencé sa vision des scientifiques, ils n’étaient peut-être pas tous disgracieux, asocial et hautain. Le côté timide du joli anglais faisait en tous cas craquer Mat. Il hocha doucement la tête, signe qu’il écoutait attentivement, et désireux de l’encourager à poursuivre.

- Ma soeur a vécu ici un temps, c'est elle qui m'a conseillé la ville.

Sa pudeur commençait à s’évaporer ? L’alcool faisait son travail. Le libraire le regardait toujours avec un sourire fin, tout en songeant qu’il allait encore devoir lui demander des précisions. Certes, il avait dévoilé quelques informations supplémentaires, se montrant un peu plus bavard, mais il y avait encore sans doute beaucoup à dire.

- Je ne suis jamais allé à San Francisco. C'est bien ? Différent de LA ?

Mat termina son verre d’une dernière longue gorgée, et sortit son paquet de cigarette de la poche de sa chemise. Il en tira une, la disposa entre ses lèvres et dégaina son briquet, un Zippo noir qu’il affectionnait particulièrement. Après l’avoir allumé il tendit le paquet à Asa, ayant enregistré qu’il fumait, plus tôt dans la journée.

- Pas si différent de L.A. non. Répondit-il, songeur. C’est festif, une ville d’artistes, de créateurs, d’audacieux et de rêveurs. Un endroit parfait pour les gens comme nous. Il lui fit un clin d’œil. J’y ai passé de belles années, et j’y ai laissé des bons amis et des bons amours. Tu devrais t’y rendre un jour.

Il jeta un regard à son verre vide, et songea qu’il allait avoir besoin de quelque chose de plus fort. Il se tourna, attrapa le serveur du regard et lui offrit un élégant sourire en lui faisant signe de venir jusqu’à lui. Il lui attrapa doucement le bras, l’incitant à se mettre à sa hauteur. Malicieux, il lui souffla quelques mots à l’oreille, et le regarda s’éloigner, satisfait. Il revint immédiatement, deux petits verres sur un plateau, rempli d’un liquide vert transparent, qu’il disposa sur la table. Une fois qu’il fut éloigné, Mat attrapa les deux verres entre ses doigts, en tendant un à l’anglais.

- Laisse-moi te révéler mon secret. Dit-il avec mystère. Je ne suis pas qu’un libraire canon et un étudiant en lettre raté. Je suis aussi et surtout un écrivain. Et un jour, j’écrirai le plus grand livre que tu auras jamais lu. Il but son shot d’un coup et sourit. Absinthe, l’alcool des poètes. Cul sec le british, et raconte-moi tous tes secrets ! Montre-moi ton audace.

La voix sévère d’Eliott résonna un instant dans son crâne. Attention. Il la chassa d’un revers imaginaire de la main. Il tira une nouvelle fois sur sa cigarette, et laissa s’échapper un nuage de fumée de sa bouche
©️ FRIMELDA


_________________
Be careful.

You are not in Wonderland.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
l'enfant-étoile de wilde


• âge : 21
• côté ♥ : célibataire
• orientation : gay
• occupation : étudiant en astrophysique, employé à l'Observatoire de Griffith
• quartier : westwood
• avatar : thomas brodie-sangster
• crédits : ailahoz
• messages : 135
A special date / Pv Asa
Mar 28 Aoû - 8:18





a special date


 Le regard insistant du libraire le gênait un peu mais l'incitait aussi à en dévoiler un peu plus sur sa vie - comme une personne normale, Asa. Il espérait que le groupe hydroxyle de l'éthanol ferait son effet et l'aiderait à oublier comment il devait présenter sa personne. À l'évocation du domaine de ses études cependant, Matthew leva un sourcil, et Asa se sentit rougir. Pour lui, l'astrophysique a toujours été un domaine "cool", classe, hyper intéressant et glorieux, alors que pour d'autres, il était conscient, ce devait être un extrême synonyme de "nerd vierge". Matthew avait probablement dû changer la vision qu'il avait de lui. Il devait le trouver ringard maintenant, super. Au pire, qu'est-ce qu'il en avait à foutre de ce qu'il pensait de lui ? C'était l'autre qui l'avait invité à boire un verre, pas l'inverse, alors quoi si il aimait les maths et les étoiles ? qu'il fasse avec.

La bonne idée de Matt de fumer fut accueillit à bras ouverts par Asa, qui se rendait compte qu'il en avait bien besoin. Il le remercia et le laissa allumer sa cigarette.

- Qu'est-ce que tu veux dire par "gens comme nous" ? demanda-t-il avec un sourire en coin, la cigarette entre les doigts. Il était curieux de savoir ce que Matthew pensait qu'ils avaient en commun.

Celui-ci appelle le serveur et lui chuchote quelque chose qu'Asa est incapable d'entendre. Bien vite, il comprend que ce qu'il avait demandé lorsque le serveur revient avec deux petits verre remplits à l'absinthe. L'Anglais écarquilla les yeux à la vue de la boisson verte, qu'il n'avait encore jamais vraiment et encore moins goûté dans sa courte vie. Asa ne se considérait pas comme prude, mais comme prudent. Il aimait et savait boire, mais n'était pas un fana de la débauche pour autant. Et la vue de cette couleur ne lui inspirait rien de bon, pour être honnête. Il revint sur Matthew lorsqu'il prit la parole, lui annonçant qu'il était écrivain. C'était intéressant, se dit-il entre deux pensées dirigée vers la sortie, il aurait bien voulu parler de ce que Matthew était en train d'écrire.

- Je n'en doute pas, lança-t-il à propos du futur chef d'oeuvre du libraire tandis qu'il goba ce qu'Asa considérait presque comme du poison.

Lorsque le jeune homme l'incita à boire l'absinthe cul sec, la sourire gêné d'ana revint.

- Sais-tu que dans l'absinthe, commença-t-il sur le ton habituel qu'il prenait lorsqu'il exposait sa science, mais avec plus de soucis de prévention cette fois, il y a du méthanol ? C'est un alcool toxique qui utilisé comme carburant en speedway notamment. Fun fact, on peut en trouvait dans l'espace, et en quantité énorme, du genre un nuage qui fait vingt-cinq fois notre système solaire.

Il se doutait bien que le surtout écrivain n'en avait probablement rien à faire de savoir tout ça, mais Asa, fidèle à lui-même, n'en avait rien à faire que personne ne veulent s'éduquer. Maintenant qu'il le lui avait dit, peut-être Matthw pourrait-il impressionner d'autres mec avec des random facts, ou au moins avoir conscience de ce qu'il était en train d'introduire dans son organisme.

- Je dois t'avouer que je dois probablement manquer d'audace pour boire de l'absinthe. Le plus d'audace que j'ai jamais eu, c'était envoyer valser quelques codes de bourgeois anglais. Et je ne sais pas si boire de l'absinthe irait dans le sens ou contre ces codes. Après tout, ajouta-t-il en prenant le petit verre pour le porter au niveau de ses yeux et l'observer, c'était l'alcool des bourgeois au dix-neuvième siècle...

Il reporte à nouveau son regard sur Matthew, un regard interrogateur. Asa ne savait pas trop que faire. Le garçon avait ses idées, ses règles, et il n'aimait pas les briser. Cependant, il était venu à Los Angeles pour vivre autrement, essayer d'autre choses. Cela faisait-il parti du contact, cependant ?



_________________
Les étoiles sont éclairées pour que chacun puisse un jour retrouver la sienne. (le petit prince ; st exupéry)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The dirty mistress


• âge : 26
• côté ♥ : Célibataire
• orientation : Bisexuel
• occupation : Libraire
• quartier : Silverlake
• avatar : Dane DeHaan
• crédits : Sarasvati
• messages : 199
A special date / Pv Asa
Mar 28 Aoû - 9:35

A special date
Feat Asa Lockhart
Asa attrapa la cigarette que le libraire lui proposait, et ce dernier lui alluma sans se faire prier. Il avait toujours trouvé ça excitant, d’allumer la cigarette d’un garçon. Un peu métaphorique, le geste offrait une certaine proximité et il y avait un je-ne-sais-quoi d’un peu électrique dans cette action, d’apparence simple et banale. Mat lisait peut-être trop de livre.

- Qu'est-ce que tu veux dire par "gens comme nous" ?

Il se retint de lâcher une réponse provocatrice sur leur attirance respective pour les hommes – qu’il ne pouvait que supposer pour Asa, certes mais qui lui semblait assez évidente – mais se retint. Il ne pouvait affirmer exactement pourquoi, mais il avait la sensation que sa blague ne plairait pas à son interlocuteur. Peut-être une fois qu’il aurait l’absinthe dans le sang, mais pas avant. Il répondit donc, comme si c’était la chose la plus évidente du monde.

- Les rêveurs.

Mat n’était pas idiot, il voyait bien que le petit verre d’alcool vert mettait Asa mal à l’aise. Cela amusait beaucoup le libraire, qui attendait avec impatience de le voir se décider. Allait-il accepter de boire le liquide magique ? Ce dernier avait inspiré les plus grands poètes après tout. En quantité importante, il provoquait des hallucinations plutôt efficaces, et pouvait plonger dans des transes assez intéressantes. Mat en avait fait les frais et ne regrettait pas l’expérience.  

- Sais-tu que dans l'absinthe, il y a du méthanol ? C'est un alcool toxique qui utilisé comme carburant en speedway notamment. Fun fact, on peut en trouvait dans l'espace, et en quantité énorme, du genre un nuage qui fait vingt-cinq fois notre système solaire.

Un sourire s’était dessiné malgré lui sur ses lèvres. Il tira longuement sur sa cigarette, se retenant de faire la remarque qu’il était déjà en train d’ingérer du poison, à l’heure actuelle. Il ne voulait pas se lancer dans un long débat sur ce qui risquerait le plus de les tuer, ils en auraient jusqu’à l’aube s’ils commençaient, et Mat ne voulait pas se disputer. La compagnie du joli anglais lui plaisait, tout gâcher maintenant serait fort regrettable. Il se contenta donc de l’écouter, attendant qu’il ait terminé.

- Je dois t'avouer que je dois probablement manquer d'audace pour boire de l'absinthe. Le plus d'audace que j'ai jamais eu, c'était envoyer valser quelques codes de bourgeois anglais. Et je ne sais pas si boire de l'absinthe irait dans le sens ou contre ces codes. Après tout, c'était l'alcool des bourgeois au dix-neuvième siècle...

Le jeune homme n’aurait su trop dire pourquoi, mais les paroles d’Asa l’inspirèrent. S’il avait pu les noter, il l’aurait fait. Il s’appuya confortablement contre le dossier de sa chaise, sentant que l’alcool faisait effet, allégeant ses sens mais affutant sa verve. Il ôta sa cigarette de sa bouche, la tenant entre deux doigts, et se pencha légèrement vers son comparse.

- N’as-tu jamais eu envie d’être un bourgeois du 19e siècle ? La vie était bien simple pour eux. Excessive. Palpitante. Pleines d’intrigues, de duels, d’amants maudits, de grands discours !

Les yeux de Mat brillèrent un instant de cet éclat passionné qui l’habitait parfois. Peut-être aurait-il dû naître une autre époque, en fin de compte. Une époque où ses penchants lui auraient valu beaucoup d’ennuis, une vie à se cacher et à mentir, mais où il aurait pu boire son absinthe avec les plus grands. Il aspira encore une bouffée de fumée, et reprit, plongeant son regard dans celui de son interlocuteur :

- J'étais, je suis né pour plaire aux nobles âmes,
Pour les consoler un peu d'un monde impur,
Cimier d'or chanteur et tunique de flammes,
Moi le Chevalier qui saigne sur azur.
Paul Verlaine. Fun fact, il buvait de l’absinthe, et a essayé d’assassiner son amant Arthur Rimbaud. J’ignore si nous pouvons lier les faits mais, ces deux là connaissaient l’amour passionnel, voilà qui est sûr.


Mat ria et laissa son regard tomber sur le petit verre, qu’Asa tenait à présent entre ses doigts. De ses prunelles perçantes, le garçon chercha à accrocher les yeux de son interlocuteur.

- C’est juste un verre minuscule. Tu ne verras pas d’éléphants roses avec ça, promis. Et ce n’est pas suffisant pour servir de carburant ou tenter de tuer qui que ce soit. Maintenant si tu le souhaite, il tendit la main vers lui, je peux t’en débarrasser.

Malgré son ton innocent, le libraire mettait l’anglais au défi. Il voulait voir jusqu’où il était prêt à aller. S’il buvait ce verre, alors peut-être pourrait-il l’emmener ailleurs, dans ce bar, au sous-sol de cet immeuble, où le jazz résonnait jusqu’à l’aurore, et où les âmes brisées de Los Angeles avaient élus domicile.

©️ FRIMELDA

_________________
Be careful.

You are not in Wonderland.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
l'enfant-étoile de wilde


• âge : 21
• côté ♥ : célibataire
• orientation : gay
• occupation : étudiant en astrophysique, employé à l'Observatoire de Griffith
• quartier : westwood
• avatar : thomas brodie-sangster
• crédits : ailahoz
• messages : 135
A special date / Pv Asa
Mer 29 Aoû - 17:21





a special date


 
La réponse de Matthew lui fait levé les sourcils (parce qu'il ne savait pas faire le faire pour un seul). Asa ne savait pas trop s'il pouvait se considérer comme un rêveur. Ce n'est pas parce qu'il aimait les étoiles qu'il avait la tête dans les étoiles, ce n'est pas parce qu'il espère peut-être un jour pouvoir aller dans l'espace que son rêve ne peut jamais devenir réalité. La création, ce n'était pas trop son truc. Jamais il ne se sentirait capable d'écrire un livre, comme Matthew prétendait le faire.

- À vrai dire, non, je n'ai jamais vraiment rêvé d'être un bourgeois du dix-neuvième siècle, répondit-il avec une moue. J'avoue avoir rêvé d'être un grand inventeur ou scientifique du dix-neuvième siècle, mais bourgeois, non. Quoi que, bon, c'était pas non plus la meilleur des époques...

Il ne voulait pas non plus rentrer dans les détails - si il le voulait mais il se disait que ce n'était pas forcément un super sujet de conversation pour un first date - mais clairement, il aurait plutôt était de ceux qui faisaient la grève et prenaient part aux luttes sociales.

Matthew lui sortit quelques vers, qu'il ne reconnu pas, mais se doutait bien que ce devait être un français. Asa connaissait bien l'histoire de l'amour d'Arthur Rimbaud et de Paul Verlaine, qui l'avait fasciné durant ses années collège, quand il commençait à se rendre compte de son attraction pour les garçons. Cela ne l'étonnait pas que ce soient des références pour Matthew, qui avait l'air d'être un poète maudit lui-même, quand la sienne fusse plutôt Isaac Newton.

- Je ne crois pas que leur histoire soit un exemple à suivre, se dit-il plus à lui-même qu'à son interlocuteur.

N'hésitant plus trop longtemps alors que Matthew lui tendait la main, le premier réflexe d'Asa fut de poser le petit verre dans la paume du libraire. Mais il le tenait toujours entre ses doigts.

- On fait comme ça, propose-t-il, tu bois la moitié, et je bois le reste.

Asa ne voulait pas jouer les emmerdeurs et voulait trouver un compromis dans lequel les deux pouvaient s'en tirer au moins à demi satisfaits.



_________________
Les étoiles sont éclairées pour que chacun puisse un jour retrouver la sienne. (le petit prince ; st exupéry)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The dirty mistress


• âge : 26
• côté ♥ : Célibataire
• orientation : Bisexuel
• occupation : Libraire
• quartier : Silverlake
• avatar : Dane DeHaan
• crédits : Sarasvati
• messages : 199
A special date / Pv Asa
Jeu 30 Aoû - 4:43

A special date
Feat Asa Lockhart
L’expression perplexe et étonnée d’Asa amusa le libraire. S’était-il attendu à une autre réponse ? Plus la soirée avançait, plus Mat se sentait troublé. Ce n’était pas tant la légère froideur du sexy british qui le mettait dans cet état de confusion, il en avait vu d’autres et les avait fait céder. Il y avait autre chose. Il éprouvait de la fascination pour ce garçon, sans réellement savoir pourquoi ou comment.

- À vrai dire, non, je n'ai jamais vraiment rêvé d'être un bourgeois du dix-neuvième siècle. J'avoue avoir rêvé d'être un grand inventeur ou scientifique du dix-neuvième siècle, mais bourgeois, non. Quoi que, bon, c'était pas non plus la meilleur des époques...

Un sourire éclaira subitement les lèvres du garçon. Asa, tu n’en savais rien alors à cet instant, mais tes paroles venaient de donner à Mat une idée spectaculaire. Durant une fraction de seconde, il failli se lever et partir en courant, rentrer chez lui, pour s’enfermer dans son appartement, ouvrir son ordinateur et écrire comme un fou jusqu’à ce que ses doigts se mettent à saigner. Il ferait cela, plus tard dans la nuit, si ce joli anglais n’était plus là pour lui tenir compagnie. Il avait très envie d’explorer les intenses plaisirs des draps avec lui, mais son instinct lui soufflait que les choses étaient plutôt mal partie. Il pouvait peut-être encore fait changer la situation, mais Asa ne semblait pas du genre à coucher avec le premier venu. Ce serait un travail de longue haleine.

- Je ne crois pas que leur histoire soit un exemple à suivre. Fit-il à propos de la romance des deux poètes.

Voilà qui ne l’étonnait pas, comme réponse. Il eut un petit sourire rêveur, imaginant sans mal la scène qui avait opposé les deux amants. Le jeune et beau Rimbaud, tentant de rompre, et Verlaine, furieux et fou amoureux, brandissant le pistolet en tremblant. L’apothéose des sentiments, l’incompréhension, le désir… Son regard glissa doucement sur Asa. Il avait peut-être trouvé son Rimbaud.

- Au contraire, je crois qu’ils avaient saisi quelque chose de magnifique. Aimer quelqu’un si fort, si passionnément… Je trouve ça immensément poétique.

Sa cigarette rapetissait à vue d’œil, diminuant entre ses lèvres tandis qu’un petit tas de cendre se formait dans le cendrier. Asa déposa alors le petit verre dans sa main, mais à l’étonnement du jeune homme, il ne le lâcha pas, une étrange moue sur les lèvres. Mat le dévisagea, curieux de voir ce qu’il avait en tête.

- On fait comme ça, tu bois la moitié, et je bois le reste.

Un petit rire s’échappa de sa gorge. La moitié d’un shot ? Quelle drôle d’idée ! L’idée lui plaisait cependant. Il referma sa main sur le verre, effleurant les doigts de l’anglais au passage, tout à fait volontairement, sans le quitter les yeux. Il hocha la tête, et au lieu d’approcher le verre de ses lèvres, il fit venir son visage jusqu’à lui.

- Puis-je espérer la moitié d’un baiser, après ça ? Demanda-t-il, malicieux.

Il se baissa et but une minuscule gorgée du liquide vert, ce qui était plutôt délicat à mesurer. Il s’empêcha de liquider le verre d’un seul coup, comme il l’aurait fait habituellement, bien désireux d’en laisser suffisamment pour son anglais. Il se redressa et, toujours sans lâcher le verre, il ajouta :

- A toi.

Il restait sans doute un peu plus de la moitié de l’absinthe dans le récipient, une quantité bien peu importante qui ne risquait pas de trop faire tourner la tête de son charmant rendez-vous. Soit, puisqu’il voulait rester à l’écart des alcools forts, il restait toujours la bière. Mat interpela de nouveau le serveur, et commanda deux nouvelles pintes. Une fois fait, il reporta toute son attention sur Asa, et lança, sur le ton de la conversation, sans préambule :

- Tu le trouve mignon ce serveur ? Il te mate depuis toute à l’heure.

Lorsqu’il acheva sa phrase, ledit serveur arriva avec leurs commandes. Mat lui glissa un regard appuyé, se demandant comment Asa allait se dépatouiller avec ça à présent.


©️ FRIMELDA


_________________
Be careful.

You are not in Wonderland.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
l'enfant-étoile de wilde


• âge : 21
• côté ♥ : célibataire
• orientation : gay
• occupation : étudiant en astrophysique, employé à l'Observatoire de Griffith
• quartier : westwood
• avatar : thomas brodie-sangster
• crédits : ailahoz
• messages : 135
A special date / Pv Asa
Sam 1 Sep - 10:52





a special date


 
La réponse de Matthew ne l'étonna pas pour un rêveur comme lui, pour reprendre ses propos. Le cliché de l'écrivain romantique et passionné. Alors qu'Asa était dans la tempérance et la retenue, malgré lui. Il avait compris que cela n'avait plus à voir avec son éducation mais à son caractère. Certains hommes n'étaient juste pas nés pour dompter le feu. Il aussi alors légèrement les épaules en signe de réponse, ne voulant pas vraiment commencer une discussion sur ce sujet.

Asa se doutait bien que sa proposition pouvait paraître ridicule pour un habitué (ou un adepte ?) de l'absinthe, mais pour lui, c'était une bonne façon d'essayer tout en se sécurisant un peu de l'effet que cela pouvoir avoir sur lui.
Matthew prit le verre, mais Asa remarque vite que son visage était désormais beaucoup trop proche du sien, et il ne se sentait pas à l'aise avec cette proximité. Flirter cinq minutes dans la librairie et avoir un vrai rendez-vous dans un vrai bar où on n'attendez plus de cinq minutes de petit flirt étaient deux choses complètement différentes, et l'étudiant savait désormais qu'il préférait de loin la première, plus amusante, à la deuxième. Surtout lorsque le libraire essaya de passer au niveau supérieur. Là, Asa resta sans voix, les yeux écarquillés, mais non pas de surprise. Presque d'indignation, plutôt. Il devait ressemblait, pensait-il, à ce gif devenu un meme qui tourne sur twitter du mec qui cligne des yeux. Matthew continua avec son éternel sourire et bu sa moitié d'absinthe qui se rapprochait plus d'un tiers que d'un demi, mais soit, Asa le bu tout de même.

Son date recommanda encore deux pintes, et honnêtement, Asa ne savait pas s'il pourrait continuer à boire. Il ne savait pas non plus s'il voulait rester ici. Une partie de sa conscience lui criait de se barrer d'ici avant qu'il ne se retrouve dans une situation embarrassante que son anxiété ne lui permettra jamais d'oublier. Malheureusement il était trop tard, est Matthew lui posa une question beaucoup trop embarrassante pour lui.

- Qu- pardon ? demanda-t-il, la voix déraillant légèrement de surprise. Il se sentait déjà devenir rouge pivoine alors qu'il commence à paniquer et lance : Qu'est-ce qui te fait dire que je suis intéressé ?

La question était légèrement beaucoup trop ouverte. Elle remettait sa sexualité en cause, de toute évidence. Sexualité dont il n'a jamais vraiment eu honte, et qu'il n'hésite pas à revendiquer. Cependant, il était vrai qu'il ne l'avait jamais vraiment explicité à Matthew. Bon, d'accord, c'était assez évident, mais ça ne l'était pas non plus tant que ça. Après tout, il était assez passe-partout pour ce genre de chose. Il pouvait juste être un hétérosexuel pas très hétérosexuel, comme plusieurs l'ont déjà pensé - comme Fiona de son cours de physique appliquée l'année dernière.
Mais cette question était aussi tournée de façon à ce qu'elle question son intérêt pour cet inconnu. Qu'est-ce qui le faisait croire qu'il était intéressé par lui ? Le fait qu'il ait accepté un rendez-vous ?
Cependant, bien qu'il avait une image plutôt positive du libraire en début d'après-midi, qui aurait pu intéresser le jeune homme, cette image commençait à devenir de plus en plus grise au fur et à mesure qu'il restait dans ce bar. Ce regard appuyé que lui lançait Matthew, il ne le voyait désormais plus comme défiant et encourageant, mais défiant et menaçant. Et Asa aurait préféré être n'importe où plutôt qu'ici.



_________________
Les étoiles sont éclairées pour que chacun puisse un jour retrouver la sienne. (le petit prince ; st exupéry)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The dirty mistress


• âge : 26
• côté ♥ : Célibataire
• orientation : Bisexuel
• occupation : Libraire
• quartier : Silverlake
• avatar : Dane DeHaan
• crédits : Sarasvati
• messages : 199
A special date / Pv Asa
Sam 1 Sep - 13:36

A special date
Feat Asa Lockhart
Mat ne remarqua pas immédiatement la mine scandalisée de son comparse, interprétant son expression comme de la simple surprise. Peut-être de la stupeur, à la limite mais non, en aucun cas il ne réalisa qu’il avait déraillé. Et lorsqu’il s’en rendit compte, il était déjà trop tard. Jouer les connards avait ses limites, apparemment. Ses jolis yeux et son visage angélique ne fonctionnaient visiblement pas sur Asa, c’était le moins que l’on puisse dire. Lorsque le serveur déposa les verres sur la table, l’anglais sembla s’étrangler avec sa propre salive devant les propos provocateurs du libraire.

- Qu- pardon ? Qu'est-ce qui te fait dire que je suis intéressé ?

Le jeune homme commença à rire, trouvant la situation plutôt désopilante, mais il s’arrêta en voyant la mine déconfit de son interlocuteur. Là, il comprit qu’il avait sérieusement merdé. A quel moment les choses avaient-ils commencé à mal tourner ? Avant ou après l’absinthe ? Mat se redressa un peu, conscient qu’il était de plus en plus mal installé, et perdit pour la première fois son sourire arrogant.

- Détends toi Asa, c’était juste une blague.

Il aspira une dernière fois sur sa cigarette et l’écrasa dans le cendrier, sentant que la situation lui avait échappé. L’alcool ne l’aidait pas à avoir les idées claires, mais il devait se forcer à réfléchir. Mat prit une respiration, et se pinça l’arrête du nez en rassemblant ses idées. Pense abruti, pense. Pourquoi ne pouvait-il pas jouer les cons, comme d’habitude ? Au pire, qu’est-ce qu’il en avait à faire, de gêner Asa ? Si cet anglais était coincé comme ça, ce n’était tout de même pas de sa faute ! Alors pourquoi culpabilisait-il ? Il n’avait qu’à laisser tomber, aller dans un bar et trouver un mec random à ramener chez lui. Un mec qui ne serait pas choqué lorsqu’il sous entendrait qu’il aimait les hommes.

-  Écoute, je ne voulais pas t’offenser, de quelque manière que ce soit. Et c’est le cas, alors je suis désolé.

Qu’est-ce que c’était que ça ? Matthew Gance ne s’excusait jamais d’être lui, par tous les dieux ! Il repensa à ce qu’il s’était dit, à la librairie alors qu’il regardait ce joli blondinet partir. Quel danger représentait-il ? Le jeune homme ignorait s’il était gêné, ou ennuyé par la situation. Les deux, sans doute. Il attrapa sa bière et en but une gorgée. Une énorme gorgée. Il attrapa son Zippo, qui traînait toujours sur la table, et le rangea dans la poche de sa veste, peu désireux de l’oublier par la suite. Pourquoi rangeait-il ses affaires ? Comptait-il partir ? Et pourquoi pas ? Asa n’était pas drôle, il ne voulait pas boire, il ne voulait pas plaisanter. Qu’il aille se faire voir. Il aurait aimé penser ça, oui. Mais bon sang, il lui plaisait, ce blondinet. Et même lui savait qu’il avait déconné, cette fois. Comme tant d’autres.

- Si j’arrête de jouer au con, tu me laisse une deuxième chance ? Plus d’absinthe, promis. Il tenta un sourire d’excuse. Je suis capable d'avoir de vrais conversations, je t'assure.

La bouche de Mat n’était décidément pas en accord avec ses pensées, ce soir. Laisse tomber, juste laisse tomber. Ça ne fonctionnera pas. Dans le vaste univers, il n’y avait aucune chance pour que quoi que ce soit puisse naître entre lui et cet anglais qu’il, pour une très étrange raison, trouvait attirant. Était-il seulement gay, au final ? Il finissait par se poser la question, avec des réactions comme ça.


©️ FRIMELDA


_________________
Be careful.

You are not in Wonderland.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
l'enfant-étoile de wilde


• âge : 21
• côté ♥ : célibataire
• orientation : gay
• occupation : étudiant en astrophysique, employé à l'Observatoire de Griffith
• quartier : westwood
• avatar : thomas brodie-sangster
• crédits : ailahoz
• messages : 135
A special date / Pv Asa
Sam 22 Sep - 5:17





a special date


 
C'était juste une blague. Bien sûr. Asa s'en voulut un peu d'avoir réagit de la sorte, mais se sentait cependant toujours un peu agressé, par que par Matthew mais pas toute la situation, l'ambiance. Il venait de sortir de l'adolescence quelques années plus tôt, et depuis l'enfance, il n'a jamais été le gars drôle, ni le gars cool, il n'a jamais vraiment réussi à s'intégrer parmi ses pairs et à partager de vrais moment de rires, il n'a jamais compris leur humour, ce qui les faisait rire ne le faisait pas rire, lui. Et c'est comme ça qu'il se sentait à présent en face de Matthew. Un énième "gars cool" qui voulait rire, mais avec lequel Asa ne pouvait s'aligner sur le sujet du comique.

Ses excuses cependant étaient les bienvenues. Peut-être qu'après tout, ce n'était pas juste un connard. Peut-être était-il capable d'éprouver du remord. Ou peut-être juste qu'Asa avait réussi à lui casser les couilles et que c'était probablement pour ça qu'il était en train de ranger ses affaires. L'étudiant se détendit un peu alors, pensant que c'était bientôt terminé et qu'il n'aurait même pas à jouer les malpoli en s'en allant en premier, et tira une dernière fois sur la cigarette qu'il avait consumer jusqu'à la limite du consommable. Il grimaça, la fin dégueulasse était trop vite arrivée. Il prit ensuite par réflexe son cardigan posé sur la chaise à côté de lui, supposant qu'il était tant de partir, et chercha son propre paquet de cigarettes.

Mais alors Matt reprit la parole. Il insistait vraiment alors. Il voulait se rattraper. Asa ne savait pas trop quoi en penser. Il lui semblait que le libraire pensait vraiment ses mots. Mais alors, qui est le vrai Matt ? Asa ne voulait pas que ce dernier tente de devenir une autre personne juste pour pouvoir tirer un coup une nuit, nuit qu'Asa ne lui accordera pas de toute façon. Se remettant de ses émotions, un peu coupable d'y avoir jamais cédé, il reprit son ton favoris, le blasé, le froid, celui qu'il aimait appelé le "connard de scientifique", pour répondre au jeune homme.

- Si c'est pour me mettre dans ton lit, Matthew, ça ne sert à rien, dit-il en sortant une autre cigarette.

Il n'avait jamais eu peur de vexer qui que ce soit avec la vérité. Il a toujours été franc, depuis aussi longtemps qu'il s'en rappelle. La voix qui ne porte pas beaucoup, mais langue jamais dans la poche. Or, il se doutait bien que Matthew était le genre de gars à ramener n'importe qui chez lui, il s'en doutait bien. Mais Asa, ce n'était vraiment pas ce genre de gars. Déjà parce qu'il n'a pas la confiance en soi et en les autres qu'il lui faut pour pouvoir s'abandonner à ce genre de pratique, mais aussi et surtout parce que ce n'était juste pas la façon dont il a été bâti.



_________________
Les étoiles sont éclairées pour que chacun puisse un jour retrouver la sienne. (le petit prince ; st exupéry)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
The dirty mistress


• âge : 26
• côté ♥ : Célibataire
• orientation : Bisexuel
• occupation : Libraire
• quartier : Silverlake
• avatar : Dane DeHaan
• crédits : Sarasvati
• messages : 199
A special date / Pv Asa
Sam 22 Sep - 16:29

A special date
Feat Asa Lockhart
Frustré, agacé, légèrement perplexe et plutôt emmêlé dans ses pensées, Mat tentait de deviner les pensées de son toujours aussi charmant interlocuteur. Difficile de dire s’il appréciait les excuses ou voulait simplement fuir loin de lui. Le libraire devait reconnaître que son ego prenait un coup. Étant plutôt joli garçon, il n’avait généralement pas trop de mal à attirer les mignons dans le genre d’Asa dans ses filets. Pourquoi avait-il tant de difficulté avec celui là alors ? Certes il avait déjà essuyé des refus, en quantité comme tous le monde, mais sur ce coup, il était vraiment déboussolé. Il avait eu l’impression, dans sa boutique, que tout se passait bien, et une fois au bar il avait totalement perdu le contrôle de la situation. Était-il bien avec la même personne ?

- Si c'est pour me mettre dans ton lit, Matthew, ça ne sert à rien.

Le ton froid fit disparaître le sourire du jeune homme. Asa venait de sortir une nouvelle cigarette, comme s’ils allaient encore discuter là tranquillement, comme si cette situation était parfaitement normale, et comme s’il ne venait pas de lui parler du ton le plus glacial qu’il ait eu l’occasion d’entendre ces derniers mois. Los Angeles était une ville chaleureuse et endiablée, et le petit anglais ne correspondait pas vraiment à cette description, en cet instant. Mat devait se faire une raison, il avait complètement foiré son coup. Il était trop différent de ce sexy british, trop aguicheur, trop osé, trop Mat. Il but une nouvelle lampée de sa bière, essayant de nier l’aigreur dans sa bouche.

- Tu es injuste. Lâcha-t-il alors soudainement en posant son verre. Tu me rencontre deux heures avant, tu rentre dans mon jeu, tu accepte un rendez-vous, j’essaye simplement d’être sympa, d’être charmant… Et tu me balance ça ? Tu es injuste. Si ma présence te révulse, libre à toi de partir, je ne te retiens pas.

Vexé. Vexé comme rarement il l’avait été. Il s’était excusé, il s’était aplati, pour les beaux yeux de ce blondinet et voilà ce qu’il obtenait ? Certes, il avait un peu abusé, il avait joué au con, fait le malin. Méritait-il un tel mépris pour autant ? Il haussa finalement les épaules, et, reprenant un sourire un peu amer il leva la tête vers Asa et lui lança en levant sa bière dans sa direction.

- Vas, vis et deviens joli anglais ! Sans rancune ?

Le retour du con. Mat porta son verre à ses lèvres, songeant avec une douce aigreur à la soirée qui l’attendait. Il allait boire, beaucoup.  


©️ FRIMELDA


_________________
Be careful.

You are not in Wonderland.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
A special date / Pv Asa
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

glitter in the air ::  :: downtown l.a.+