look at this photograph | dana

 ::  :: on the road
avatar
this girl is on fire


• âge : 42
• côté ♥ : En couple libre avec la sublime Eden mais son premier amour a refait surface dans sa vie
• orientation : Les courbes d'une femme sont les seules qu'elle adore découvrir
• occupation : Agent artistique de renommé • travail chez Everlasting Arts depuis 5 ans (ne sait pas que c'est aussi un endroit pour le trafique d'arme de sa boss) et en freelance • a été élue l'agent art. féminin, revendiquant son homosexualité, la plus sexy de l'année 2017 par le magazine Maxim, apparaissant sur les couvertures du magazine
• quartier : n° 1412, Villa, Centre L.A - Beverly Hills avec Eden
• avatar : Lovely Longoria ♥
• crédits : gif : tumblr + me (coraden & corena) | anesidora + pink - for now
• messages : 1379
look at this photograph | dana
Dim 12 Aoû - 2:55
Ça faisait déjà quelques jours que Cora était à New York afin de faire des shootings pour la nouvelle édition de Maxim. Elle était accompagnée par Dana, la photographe dont Alicia vantait ses mérites. Elle avait réussi à ce que l’italienne abdique et accepte finalement sa présence au lieu de Roberto qui la connaissait parfaitement. Aujourd’hui c’était d’ailleurs l’occasion de voir de quoi elle était capable. Et surtout voir comment elle allait se comporter avec Cora. Parce que cette dernière attendait beaucoup de la photographe. Elle avait beau être la meilleure amie de Alicia, ce n’était pas pour ça qu’elle allait être clémente. L’italienne était toujours avec la rédactrice en chef du magazine, essayant de voir quelles tenues elle allait mettre pour cette nouvelle édition. Elles attendaient Dana qui n’allait pas tarder à arriver. « Il faut que l’ambiance soit glamour et sexy ! Comme la dernière fois. De toute façon, tu es déjà sublime et tu as un corps qui ferait en rêver plus d’une. » Cora lui sourit et battit des cils. « Oh je t’en prie Dylan, tu vas me faire rougir. » lança-t-elle, feignant d’être gênée. Alors qu’elle adorait justement qu’on la flatte. Et puis avec Dylan, ce jeu de flirt était déjà bien installée depuis le temps qu’elles collaboraient ensemble. Elles avaient même passé une nuit toutes les deux la dernière fois qu’elle était venue pour le premier shooting. « Arrête, je sais que tu adores que l’on te complimente. » elle rit et Cora l’accompagna. « Alors cette nouvelle photographe ? Comment elle est ? » elle haussa les épaules en tournant les pages du book. « Elle est plutôt pas mal je dois avouer. » Dylan secoua la tête en riant encore. « Mais non, comme photographe je disais. Comment elle est dans son boulot ? » Cora releva son regard vers cette dernière. « Aaah ! Il faut préciser dans ce cas là ! Et bien, je ne sais pas encore, c’est la première fois que l’on va bosser ensemble. » Dylan afficha un air étonné. « Ah oui, et ben j’espère qu’elle est prête à te supporter parce que tu n’es pas facile. Je ne sais pas comment faisait Roberto d’ailleurs, j’aurais déjà pété un plomb depuis longtemps avec tes allures de diva. » Cora frappa – sans violence bien sûr, elle n’avait pas de force dans les bras de toute façon -  son épaule. « Hey, je suis une diva sympathique je trouve quand même ! » « Ouais.. on va dire que tu as tes jours avec et tes jours sans quoi. » taquina-t-elle. Elle s’approcha d’elle légèrement et murmura. « Quoi que moi j’adore tes sauts d’humeur. » l’italienne joua un peu de son regard, gardant son sourire séducteur. « Miss Callaghan, on est au travail tout de même. Il faudrait calmer vos ardeurs. » rétorqua-t-elle lorsqu’une silhouette vint soudainement apparaître face à elle. Cora tourna son visage et vit enfin Dana. « Oh bonjour Dana, il était temps que vous apparaissiez. » lança-t-elle à son égard. Enfin quoi que, elle n’était pas non plus en retard. Elle avait même cinq minutes d’avance. Mais bon, c’était Cora. Elle avait l’habitude de faire ce genre de chose. Dylan secoua la tête et vint se présenter en tendant la main à Dana. « Bonjour, Dylan Callaghan, rédactrice en chef de Maxim. Ne faites pas attention, elle mord peut-être mais elle est adorable quand on creuse un peu. » Cora roula des yeux. C'était fou comme quoi les gens qui la connaissaient un minimum, adoraient la piquer un peu devant les autres. On dirait qu'ils s'étaient tous passés le mot.

_________________
Freeze, frame, pause, rewind, stop and get back to the old familiar thoughts... Can we just freeze, frame, pause, rewind, stop and get back to the feelings we think we lost... ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar


• âge : 30
• côté ♥ : Célibachiante en légère obsession sur un acteur en perdition
• orientation : Pan
• occupation : Photographe et bras droit d'Alicia Brooke
• quartier : Crenshaw - apt n°23 - elle pourrait se payer bien mieux mais elle est un peu trop proche de ses sous et elle aime régler leur compte aux petits délinquants quand ils essayent de s'en prendre à elle
• avatar : Priyanka Chopra
• crédits : avat : DΛNDELION | sign: 2981 12289 0 on Crimson Day + welshly arms | gifs: tumblr + me
• messages : 501
look at this photograph | dana
Mar 21 Aoû - 3:06
New York, ses quartiers huppés et ses bas-fonds, Dana connait presque aussi bien les uns que les autres, ses deux activités l'ayant conduite dans tout un tas de lieux très différents. Elle pourrait  vous emmener dans les salons chics où se tiennent nombre de réunions mondaines mais à vrai dire si elle peut l'éviter ça l'arrangerait, c'est carrément pas son truc, c'était plutôt celui d'Alicia bien qu'elle l'y ait systématiquement trainée contre son gré. En revanche, elle peut vous faire une visites guidée des caves les mieux placées, les plus isolées, pour torturer quelqu'un en toute tranquillité, c'est qu'elle a passé un temps certain à les repérer dans les premiers mois où elle a vécu ici avant de largement les exploiter durant deux années. Que voulez-vous quand on aime on ne compte pas. Elle avait emménagé dans la ville avec sa meilleure amie pour se faire oublier des fédéraux qui portaient alors un peu trop d'intérêt aux Zorsini et elle n'y était resté que parce que ses obligations auprès de la jeune femme et de papi Alfredo l'y contraignaient. Mais elle n'a jamais apprécié la ville tout y étant trop gris, trop sale, trop morne à son goût. Ce n'est donc pas en sautant de joie qu'elle y retournait mais seulement car elle se devait d'obéir aux ordres de la patronne. Encore heureux qu'elle soit en ravissante compagnie, si elle avait du se trimballer avec un vieux pervers elle aurait fait la morte, sans la moindre hésitation, se cachant dans un coin après avoir soigneusement abandonné derrière elle tout appareil permettant de la géolocaliser.

Elle est là en sa qualité de bras droit, pour le business, elle est chargée de vérifier que tout revienne à la normale suite à des soucis d'acheminement de marchandises. La photographie est sa couverture pour le déplacement mais elle n'a pas intérêt à se foirer pour une fois. Elle ne peut pas se la jouer jemenfoutiste avec «[...]NOTRE meilleur agent artistique!» pour citer ce que lui a dit Alicia lors de leur rencontre officielle, en plus il ne s'agit pas d'un shooting pour un petit et obscur magasine que personne ne connait ni ne lira, c'est Maxim, on déconne pas avec la presse d'une envergure pareile. Mais bien sûr les hommes qu'elle doit rencontrer sur les docks, eux, n'en ont absolument rien à foutre, à leurs yeux, elle n'est qu'une intermédiaire de plus, une femme qui plus est, rien qui ne mérite qu'ils se dépêchent outre mesure, heureusement pour eux, elle n'a pas le temps de repasser par l'hôtel pour se changer avant de se rendre dans les locaux où l'attend l'italienne et se pointer avec une chemise et des mains tâchées de sang, ça ne risque pas de très bien passer. Non parce que bon, son pseudo, le caïman, il ne lui vient pas de nul part, c'est parce qu'elle ne sait pas tuer proprement, elle a besoin de jouer avec ses proies avant, de voir leur sang couler et forcément, ça a tendance à en foutre partout. Elle aurait pu s'appeler le chat aussi, mais faut l'avouer, El Gato, ça a quand même vachement moins de classe.

«Putaiiiin mais bouge la ta caisse de merdeuuuuh ! Y'en a qui sont pressés trou du cul !!» Le tout la tête passée par la fenêtre et les deux majeurs en l'air, elle en est certaines, ce sont ses invectives lancées aux autres usagés de la route et un peu au chauffeur du taxi aussi, qui lui ont permis d'arriver à l'heure, quelques minutes en avance même. Sacoche à l'épaule elle s'avance dans la pièce d'un pas probablement trop nonchalant mais il ne faut pas trop lui en demander non plus. « Oh bonjour Dana, il était temps que vous apparaissiez. » Elle jette un coup d'oeil furtif à la montre à son poignet qui lui indique que non, ça va, elle a bien gérer son timing mais elle ne préfère pas lui faire de remarque et se contente d'un petit hochement de tête et d'un sourire en serrant la main que lui tend la rédactrice en chef qui lui dit s'appeler Dylan et en profite pour titiller un peu l'agent artistique, rendant de ce fait le sourire de la photographe plus naturel. «Moi c'est Dana, mais heu, vous l'savez probablement déjà. Désolée, pour  le... Retard, j'avais oublié à quel point c'est toujours le b...azar, les routes ici.» La politesse Dany, oui, tu n'es pas en retard, mais c'est bien de prendre sur toi et de t'excuser, non, on ne dit pas bordel en plein rendez-vous professionnel, bien, tu peux être fière de toi. Tournant la tête d'un côté puis de l'autre après avoir déposé son sac à ses pieds, elle observe l'endroit rapidement avant de reporter son attention sur les deux femmes. «J'ai hâte de commencer, j'suis à votre disposition mesdames !» Totalement étrangère aux lieux, n'ayant pas eu l'occasion de venir faire un tour de repérage avant le jour J, elle n'a pas la moindre idée du ou des endroits où elles souhaitent réaliser les photos ni de l'ambiance qu'elles souhaitent. Bref, elle ne sait rien et ça craint carrément, pour le vrai professionnalisme, on repassera. Il ne lui reste plus qu'à croiser les doigts pour que tout se passe bien.

_________________


'CAUSE WE'RE GONNA BE LEGENDS.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
this girl is on fire


• âge : 42
• côté ♥ : En couple libre avec la sublime Eden mais son premier amour a refait surface dans sa vie
• orientation : Les courbes d'une femme sont les seules qu'elle adore découvrir
• occupation : Agent artistique de renommé • travail chez Everlasting Arts depuis 5 ans (ne sait pas que c'est aussi un endroit pour le trafique d'arme de sa boss) et en freelance • a été élue l'agent art. féminin, revendiquant son homosexualité, la plus sexy de l'année 2017 par le magazine Maxim, apparaissant sur les couvertures du magazine
• quartier : n° 1412, Villa, Centre L.A - Beverly Hills avec Eden
• avatar : Lovely Longoria ♥
• crédits : gif : tumblr + me (coraden & corena) | anesidora + pink - for now
• messages : 1379
look at this photograph | dana
Sam 25 Aoû - 23:49
Elle n’avait pas été tendre dès son arrivée. Alors que l’horloge située juste en face d’elle indiquait bien que Dana n’avait pas du tout de retards. Mais tant pis, c’était sorti de toute façon. Il fallait qu’elle fasse une remarque. L’italienne n’avait pas pu s’en empêcher. Et Dylan qui la bronchait devant elle. Ça l’exaspéra. «Moi c'est Dana, mais heu, vous l'savez probablement déjà. Désolée, pour  le... Retard, j'avais oublié à quel point c'est toujours le b...azar, les routes ici.» Cora la regarda. « Oui, enfin quand on sait qu’on a un rendez-vous professionnel, il vaut mieux anticiper. » lança-t-elle à la volée. Elle, elle s’attendait qu’elle soit là une demie-heure avant l’heure fatidique. Histoire de discuter un peu avec Dylan et puis prendre connaissance de l’endroit, de l’équipe. Enfin bref, l’italienne était exigeante. «J'ai hâte de commencer, j'suis à votre disposition mesdames !» Dylan regarda Cora, lui faisant un peu les gros yeux. Essayant de lui faire comprendre qu’il fallait qu’elle lâche du lest un peu. Parce que c’était vrai que Cora n’était pas simple lorsqu’il s’agissait du travail. « Bon et bien je vais vous laisser avec votre mannequin très pointilleuse. » un large sourire s’afficha sur ses lèvres à l’attention de Dana. Elle, c’était le côté sympa dans le boulot. Il le fallait bien vu ce qu’il y avait à côté ! Elle passa à côté de Cora et lui murmura un « Allez, sois gentille, montre pas trop les dents, c’est la première fois qu’elle travaille avec toi. A tout à l’heure. » Un clin d’œil puis elle se retourna de nouveau vers Dana. « Ravie de vous avoir rencontré Dana, je laisse Cora expliquer les détails. De toute façon elle est habituée à mener la barque. Je dois encore régler quelques détails sur la mise en page, je reviendrais vers vous deux plus tard, pour voir comment ça se passe. Bon courage ! » elle posa une main sur l’épaule de Dana, un geste d’encouragement. « N’hésitez pas à lui répondre, c’est comme ça qu’elle marche, sinon vous allez vous faire bouffer. » chuchota-t-elle à Dana, toujours le sourire aux lèvres. Il fallait bien qu’elle lui donne des conseils puis elle s’en alla, laissant Dana face à Cora qui la fixait. « Quoi qu’elle vous ait dit, ne l’écoutez pas. Il vaut mieux pour vous. » Elle ferma le book et tourna les talons, l’incitant à la suivre. « Je vais vous montrer où va se passer le shooting. » balançant des hanches, ses talons les menèrent vers le fond de la salle où tout était déjà installé. Le fond blanc, les lumières, il y avait même des grand ventilateurs afin de faire des effets. « Dylan veut que ça soit glamour mais sexy en même temps. Maxim a des lecteurs pour la plupart très masculins donc il faut que les photos puissent leur donner envie même si je dois avouer que ce n’est pas trop mon dada de donner envie aux hommes. » Elle lui montra la partie où il y avait les tenues. « Pour la plupart des shootings, je serais dénudée. C’est la marque du magazine. Du coup, des tenues plus au moins équivoques seront à ma disposition. » elle se retourna enfin vers Dana, plantant son regard ébène dans le sien. « Vous avez déjà fait des photos dénudées au moins ? Parce qu'une débutante dans ce genre de shooting, ça ne va pas le faire. »

_________________
Freeze, frame, pause, rewind, stop and get back to the old familiar thoughts... Can we just freeze, frame, pause, rewind, stop and get back to the feelings we think we lost... ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar


• âge : 30
• côté ♥ : Célibachiante en légère obsession sur un acteur en perdition
• orientation : Pan
• occupation : Photographe et bras droit d'Alicia Brooke
• quartier : Crenshaw - apt n°23 - elle pourrait se payer bien mieux mais elle est un peu trop proche de ses sous et elle aime régler leur compte aux petits délinquants quand ils essayent de s'en prendre à elle
• avatar : Priyanka Chopra
• crédits : avat : DΛNDELION | sign: 2981 12289 0 on Crimson Day + welshly arms | gifs: tumblr + me
• messages : 501
look at this photograph | dana
Jeu 6 Sep - 19:55
Elle est plantée face aux deux femmes à ne pas savoir réellement comment se comporter, d'habitude c'est elle qui mène la danse avec rudesse mais ici elle ne peut pas se le permettre. Au moins la rédactrice en chef a l'air plus agréable que la Lorenzini, elle sait qu'elle peut se tourner vers elle si le besoin se fait sentir. « Bon et bien je vais vous laisser avec votre mannequin très pointilleuse. » Ah ! Eh bien non, pas de Dylan joviale pour détendre l'atmosphère. Elle répond au sourire qu'elle lui adresse et opine lorsqu'elle leur dit qu'elle repassera plus tard. Elle se crispe imperceptiblement en revanche lorsque sa main se pose sur son épaule, peu à l'aise avec le contact et les intrusions dans son espace personnel en général lorsqu'elle n'a pas finit d'analyser une situation pour savoir comment l'aborder. En temps normal c'est elle qui instaure la proximité quand elle l'a décidé. Mais on l'a compris, elle n'est pas dans une position habituelle. Elle se penche à son oreille pour lui murmurer « N’hésitez pas à lui répondre, c’est comme ça qu’elle marche, sinon vous allez vous faire bouffer. » Dany masque un nouveau petit sourire, détendue par ses paroles. Si c'est elle qui le dit alors, elle se sent déjà un peu mieux, tout cela aurait été bien long et usant si elle avait du s'aplatir face à Cora tout du long.

« Quoi qu’elle vous ait dit, ne l’écoutez pas. Il vaut mieux pour vous. » Elle prend un air particulièrement innocent et lui fait un joli sourire mais avant qu'elle n'ait pu lu sortir un beau mensonge elle lui tourne le dos. « Je vais vous montrer où va se passer le shooting. » Elle récupère sa sacoche et la suit non sans fixer discrètement le mouvement attrayant de ses hanches. Dana est sensible à tout ce qui est beau, nous dirons que c'est sa fibre artistique qui s'exprime et l'agent est magnifique, c'est un fait, ses talons donnant en plus l'impression que ses jambes n'ont pas de fin. Elle tâche cependant d'être relativement discrète dans son observation, se mettre à baver serait probablement mal vu.

Après s'être suffisamment perdue dans la contemplation du fessier de l'italienne, elle reporte son attention sur l'installation préparée pour la séance photo. La brune lui explique alors ce que souhaite la rédactrice en chef, du glamour, du sexy, de quoi faire plaisir au lectorat majoritairement masculin. Elle opine de nouveau -bien que son interlocutrice lui tourne toujours le dos- elle arrive à cerner l'ambiance réclamée, rien de bien compliqué normalement étant donné que la modèle est déjà à tomber alors qu'elle est entièrement vêtue. « Pour la plupart des shootings, je serais dénudée. C’est la marque du magazine. Du coup, des tenues plus au moins équivoques seront à ma disposition. » Elle observe les vêtements qu'elle lui désigne, pour le moins minimalistes pour la plupart en effet  avant de reposer son regard dans le sien quand enfin elle lui refait face. « Vous avez déjà fait des photos dénudées au moins ? Parce qu'une débutante dans ce genre de shooting, ça ne va pas le faire. » Elle hausse un sourcil un nouveau sourire s'affichant sur son visage, si elle a déjà fait des photos dénudées ? Elle ne sait pas comment elle réagirait en apprenant que la dernière séance photo dénudée qu'elle a fait s'est terminée de façon très peu professionnelle. Sur son bureau, contre un mur... Elle cligne des yeux pour s'enlever l'image de Shawn de l'esprit et répond avec assurance. «Vous avez pas besoin de vous inquiéter pour ça. J'sais pas tout ce qu'Alicia vous a raconté à propos de moi mais j'me souviens qu'elle vous a dit que j'ai du talent, que j'vous décevrais pas et c'est la vérité.»  Elle sort son appareil de sa sacoche pour aller l'installer sur le trépied déjà prêt et commence à faire quelques réglages par rapport à la lumière. «J'suis pas à Everasting parce que je suis l'amie d'Alicia, j'mérite vraiment ma place et je vais vous le prouver.»  Elle tourne à nouveau la tête vers elle, une lueur déterminée dans le regard, prouver à quel point elle est douée, peu importe le domaine, c'est son activité préférée. Ce shooting est devenu beaucoup plus intéressant en quelques minutes à peine. Elle tapote tout doucement son appareil. «Enfin, pour vous répondre, non, j'suis pas une débutante, la nudité me déstabilise pas. Et les photos que j'vais faire seront encore meilleures que celle de votre photographe habituel.»  Là, elle s'avance peut-être un peu mais bon, ça augmente le niveau du challenge et c'est ça qui est excitant. «Vous pourrez plus vous passer de moi après ça Mademoiselle Lorenzini.»

_________________


'CAUSE WE'RE GONNA BE LEGENDS.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
this girl is on fire


• âge : 42
• côté ♥ : En couple libre avec la sublime Eden mais son premier amour a refait surface dans sa vie
• orientation : Les courbes d'une femme sont les seules qu'elle adore découvrir
• occupation : Agent artistique de renommé • travail chez Everlasting Arts depuis 5 ans (ne sait pas que c'est aussi un endroit pour le trafique d'arme de sa boss) et en freelance • a été élue l'agent art. féminin, revendiquant son homosexualité, la plus sexy de l'année 2017 par le magazine Maxim, apparaissant sur les couvertures du magazine
• quartier : n° 1412, Villa, Centre L.A - Beverly Hills avec Eden
• avatar : Lovely Longoria ♥
• crédits : gif : tumblr + me (coraden & corena) | anesidora + pink - for now
• messages : 1379
look at this photograph | dana
Ven 7 Sep - 1:25
«Vous avez pas besoin de vous inquiéter pour ça. J'sais pas tout ce qu'Alicia vous a raconté à propos de moi mais j'me souviens qu'elle vous a dit que j'ai du talent, que j'vous décevrais pas et c'est la vérité.» l’italienne sourcilla en croisant ses bras. Oui, peut-être qu’Alicia lui avait dit qu’elle avait du talent. Cependant, Cora avait l’habitude de se faire elle-même son idée question talent. Et vu que c’était aussi son boulot de dénicher les talents, elle était sûre de ce qu’elle pensait. « Oui, on verra bien ça. » rétorqua-t-elle du tac au tac. Et elle lui faisait bien comprendre que ce qu’avait dit Alicia était dérisoire pour elle. Enfin, non, pas tout, sinon elle n’aurait pas pris Dana avec elle. Mais enfin, si jamais Dana n’était pas à la hauteur, elle lui fera payer d’avoir insisté pour l’emmener avec elle. Son regard la suivit, installant son appareil avant de reprendre. «J'suis pas à Everlasting parce que je suis l'amie d'Alicia, j'mérite vraiment ma place et je vais vous le prouver.» Cora remarqua son regard certain qui semblait la rendre plus sûre d’elle. Et Cora lui adressa pour la première fois un sourire au coin de ses lèvres. Elle aimait bien lorsque les personnes étaient sûres de ce qu’elles faisaient. Cette assurance était attrayante. «Enfin, pour vous répondre, non, j'suis pas une débutante, la nudité me déstabilise pas. Et les photos que j'vais faire seront encore meilleures que celle de votre photographe habituel. Vous pourrez plus vous passer de moi après ça Mademoiselle Lorenzini.» ah tiens donc ? Cora rit légèrement. « Vous avez intérêt à ce que ça soit le cas en étant si affirmative. Sinon je n’hésiterais pas à vous renvoyer sur le champs, vous êtes prévenue. » et puis rien à faire si elle était la meilleure amie de Alicia. Ici, ce n’était pas elle qui commandait et puis même à Everlasting, Cora n’hésitait pas à faire un peu ce qu’elle voulait tout en prévenant Alicia bien sûr du moindre de ses faits et gestes. Elle se le permettait parce qu’elle savait qu’elle était douée dans son domaine et que ça marchait à chaque fois. La maquilleuse vint la voir, lui disant qu’il était temps de commencer et mettre la première tenue. « Je vous laisse vous installer encore et vous familiariser avec le décors. » Elle ne rajouta pas que la photographe pouvait bien sûr prendre complètement place et changer les lumières de positions ou quoi si elle trouvait ça nécessaire. C’était à Dana d’avoir cette initiative là. Vu qu’elle était tellement sûre d’elle. Elle rejoignit la maquilleuse et vingt minutes plus tard, elle revint, vêtue seulement d’une chemise blanche ouverte qui s’arrêtait juste au début de ses cuisses et d’un tanga blanc en dentelle, tout ça accompagné d’un talon noir de seize centimètres. Ses cheveux furent crêpés légèrement pour lui donner un côté sauvage. Elle se positionna au milieu, devant l’arrière-plan blanc. Son regard ébène se posa sur Dana. « Alors, prête ? »

_________________
Freeze, frame, pause, rewind, stop and get back to the old familiar thoughts... Can we just freeze, frame, pause, rewind, stop and get back to the feelings we think we lost... ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar


• âge : 30
• côté ♥ : Célibachiante en légère obsession sur un acteur en perdition
• orientation : Pan
• occupation : Photographe et bras droit d'Alicia Brooke
• quartier : Crenshaw - apt n°23 - elle pourrait se payer bien mieux mais elle est un peu trop proche de ses sous et elle aime régler leur compte aux petits délinquants quand ils essayent de s'en prendre à elle
• avatar : Priyanka Chopra
• crédits : avat : DΛNDELION | sign: 2981 12289 0 on Crimson Day + welshly arms | gifs: tumblr + me
• messages : 501
look at this photograph | dana
Ven 12 Oct - 18:58
Dès qu'il y a un peu d'enjeux, peu importe le sujet ou ce qu'il y a à gagner au bout, Dana ne peut pas s'empêcher de sauter sur l'occasion ce qui lui a fait gagner pas mal d'assurance en peu de temps. Ses gestes sur l'appareil photo sont assurés, elle maitrise la bête et cela se voit au manipulations rapides qu'elle effectue. « Vous avez intérêt à ce que ça soit le cas en étant si affirmative. Sinon je n’hésiterais pas à vous renvoyer sur le champs, vous êtes prévenue. » Elle hausse les sourcils sans se départir de son sourire, voilà qu'elle se fait menacer maintenant. Elle est supposée faire un rapport détaillé à sa patronne en rentrant à propos des marchandises mais elle ne se gênera pas pour lui parler de son agent artistique si cette dernière continue à s'adresser à elle de la sorte. Juste histoire de la mettre en garde que si son italienne persiste dans cette voie, elle risque d'avoir affaire à la lame aiguisée du caïman pour la remettre sur le droit chemin. Droit chemin signifiant ici, respect et crainte -à peu de chose près.

La maquilleuse les interrompt dans leur combat de regard relativement passif agressif pour inviter Cora à la suivre pour se préparer pour la première partie de la séance. « Je vous laisse vous installer encore et vous familiariser avec le décors. » Elle lui indique d'un simple geste de la main en direction de la jeune femme à ses côtés qu'elle ne la retient pas et n'attend pas plus longtemps pour aller changer un ou deux éclairages de place et continuer à arranger quelques détails durant la vingtaine de minutes au cours desquelles la diva disparait.

Lorsqu'elle revient uniquement parée d'une culotte ridiculement petite et d'une chemise blanche, la photographe avale sa salive l'air de rien toujours dans le but d'éviter de créer une petit flaque de bave répugnante à ses pieds. C'est sobre mais diablement efficace. « Alors, prête ? » Elle déplace un dernier parapluie pour bien la mettre en valeur avant de rejoindre son post derrière son objectif. «Si vous l'êtes, je l'suis aussi.» Elle appuie sur le déclencheur une première fois avant d'ajouter sur un ton mi-amusé mi-séducteur. «Faites en sorte d'faire de l'effet à ces messieurs alors.» Et c'est parti pour tout un enchainement de poses ponctuée par le petits clics du bouton sur lequel appuie frénétiquement Dana, tout en changeant un réglage de temps à autre.

_________________


'CAUSE WE'RE GONNA BE LEGENDS.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
this girl is on fire


• âge : 42
• côté ♥ : En couple libre avec la sublime Eden mais son premier amour a refait surface dans sa vie
• orientation : Les courbes d'une femme sont les seules qu'elle adore découvrir
• occupation : Agent artistique de renommé • travail chez Everlasting Arts depuis 5 ans (ne sait pas que c'est aussi un endroit pour le trafique d'arme de sa boss) et en freelance • a été élue l'agent art. féminin, revendiquant son homosexualité, la plus sexy de l'année 2017 par le magazine Maxim, apparaissant sur les couvertures du magazine
• quartier : n° 1412, Villa, Centre L.A - Beverly Hills avec Eden
• avatar : Lovely Longoria ♥
• crédits : gif : tumblr + me (coraden & corena) | anesidora + pink - for now
• messages : 1379
look at this photograph | dana
Hier à 2:26
«Si vous l'êtes, je l'suis aussi.» Cora roula des yeux. « Si je vous le demande, c’est que je le suis. » elle n’était pas obligée de lui répondre ça mais bon Cora adorait en rajouter juste pour faire sa chieuse. Parce qu’elle l’était au fond. Une chieuse. Mais bon, elle le vivait bien. Elle commença à poser. Ses mains passant parfois sur sa chemise, l’ouvrant légèrement en entendant le premier clic de l’appareil. «Faites en sorte d'faire de l'effet à ces messieurs alors.» elle arqua les sourcils. « Ne vous en faites pas pour ça, j’ai qu’à penser que c’est des femmes qui me regardent et ça va aller tout seul. » dit-elle d’un air sûr. Parce que l’était aussi. Elle avait confiance en elle et en son pouvoir de séduction. Ses jambes changeaient de positions ainsi que le positionnement de sa tête. Sur son visage, elle arborait une expression aguicheuse, se mordillant parfois la lèvre pour la ponctuer encore plus sous les flashs de Dana qui maîtrisait son appareil. Cora devait se l’avouer. Elle ne lui dira pas, bien sûr. Pas maintenant en tout cas. Mais elle la trouvait déjà plus vive que Roberto. C’était indéniable. Son corps se mouva, telle une sirène qui hypnotisait les matelots avec sa voix au large. Ses mains se faufilant dans sa chevelure de lionne quelque seconde avant de se glisser le long de sa chemise ouverte pour attraper le haut de son tanga en dentelle, faisant mine de le baisser pour l’enlever. Elle se donnait à fond et elle jouait beaucoup de son regard de braise. Enflammant complètement la séance photo. Il y avait même des techniciens derrière Dana qui s’étaient arrêtés de bosser juste pour baver sur elle. C’était l’effet recherché. Pourtant, Cora ne faisait pas attention à eux, non ses pupilles ébènes étaient fixées sur l’appareil de Dana. Quelques clichés par-ci par-là, la première séance dura une bonne demie-heure avant que Cora ne mette un stop. Elle s’approcha de Dana. « Alors le résultat des premiers clichés ? » demanda-t-elle, la fixant. Bah oui, elle voulait voir ce que ça donnait pour se faire une idée de son travail. « Vous auriez pu anticiper en me proposant de regarder au lieu d'attendre que je vous le demande, franchement. » non décidément, elle ne pouvait pas s’empêcher de faire une remarque. C’était plus fort qu’elle. C’était automatique, ça sortait de sa bouche, elle ne l’avait même pas réfléchi. Mais bon c’était pour la tester aussi. Elle avait été pareille avec Roberto à ses débuts.

_________________
Freeze, frame, pause, rewind, stop and get back to the old familiar thoughts... Can we just freeze, frame, pause, rewind, stop and get back to the feelings we think we lost... ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
look at this photograph | dana
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

glitter in the air ::  :: on the road+