course mouvementée (nyx & silas)

 ::  :: center l.a.
avatar
somewhere over the rainbow
• âge : l'âge de raison
• côté ♥ : love is in the air
• occupation : vous aimer un peu plus chaque jour
• crédits : loudsilence.
• messages : 707
Dim 22 Juil - 18:54
bonne nouvelle !


On a une bonne nouvelle pour vous ! Vous vous êtes inscrit(e)s il y a peu pour trouver un partenaire de RP mais vous n'aviez pas d'idées. C'est votre jour de chance ! Nous vous avons trouvé un partenaire ET un contexte pour vous éclater


• Les partenaires :
@Nyx Reeves et @Silas Sorensen

• Thème :
Négatif

• Contexte :
Nyx est chauffeuse de taxi et Silas a besoin de faire une course. Alors qu’il fait signe à une voiture, c’est Nyx qui vient se ranger sur le bas côté pour le laisser embarquer à l’arrière de son véhicule. Silas est clairement de mauvaise humeur, n’hésite pas à être désagréable. Il a une boisson à la main et celle-ci ne manque pas de venir s’échouer sur le sol de la voiture. Déconcentrée, Nyx manque de peu de faire un accident.


Et maintenant, c'est à vous de jouer ! Vous pouvez voir les détails en MP si vous voulez, amusez vous bien !

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
• âge : 28 ans
• côté ♥ : célibataire, éternelle insatisfaite
• orientation : bisexuelle
• occupation : Chauffeuse particulière
• avatar : Scarlett Simoneit
• crédits : lilousilver (avatar) & ASTRA (signature)
• messages : 101
Lun 23 Juil - 11:17
Une journée comme une autre qui n'était pas prête de s'achever tout de suite. Pourtant, elles se ressemblaient toutes, les unes après les autres, il n'y avait que les clients qui différaient. Nyx devait tout simplement faire avec les différents caractères qui changeaient au grès des saisons. Une main qui se levait et dans son prolongement, elle repéra un homme qui semblait particulièrement presser. Elle mit le clignotant et se rangea sur le côté pour lui permettre de s'installer à l'arrière de son véhicule. Aussitôt que la portière claqua durement sur son nouveau passager, elle mit en route le compteur : « Bonjour Monsieur ! » disait-elle plus par convenance, elle n'était pas très palabre aujourd'hui, peut-être était-ce la résultante du merdier qu'était sa vie. Heureusement, c'était sa dernière journée dans son rôle de taxi. Elle jeta un regard dans le rétroviseur central puis dans l'autre en cherchant à s’emboîter entre deux véhicules. Elle força un petit peu, c'était une habitude à L.A.. Il n'y avait que les touristes qui étaient encore assez gentil pour laisser de la place jusqu'à ce qu'ils en avaient assez de se faire klaxonner de toute part. Enfin dans la file, elle se tourna vers l'homme qui semblait de très mauvaise humeur. Faisant mine de ne rien voir, elle lui demanda : « Vous allez où ? » A l'arrêt à un feu, elle se tourna vers lui afin qu'il comprenne qu'elle devait connaître l'objet de sa course pour pouvoir faire son travail. Comprenant qu'il était encore mal installé, elle se retourna vers la route en posant son coude sur le rebord de la fenêtre ouverte en attendant que les choses avances. Quand se fut enfin le cas, elle sentit quelque chose l'éclabousser au moment où elle avait appuyé légèrement sur l'accelerateur : « Putain de merde ! » C'était bouillant, et sa veste était pleine d'un liquide bouillant. Prise au dépourvu, elle appuya brutalement sur son frein lorsqu'elle remarqua qu'elle se rapprochait beaucoup trop de la voiture d'en face. Elle serra les dents après avoir mis le frein à main, sa voiture n'avait rien, son gagne-pain ne craignait plus rien. D'un seul coup, elle se retourna vers son passager en le fusillant du regard : « Sérieusement ? » Elle lui montra sa veste tâchée mais en se tournant, elle remarqua que le liquide ne s'était pas seulement arrêté à son vêtement mais aux sièges de sa voiture. Elle se tordit le dos pour voir l'intégralité des dégâts : « Oh putain... » souffla t-elle, décontenancée. Cela lui apprendra de crier victoire beaucoup trop vite : « Mais qu'est-ce qui s'est passé bordel ? Vous avez vu l'état de ma voiture ? »

_________________
selkies mood
the sirens were dangerous creatures, who lured nearby sailors with their enchanting music and voices to shipwreck on the rocky coast of their island
Revenir en haut Aller en bas
avatar
• âge : vingt-deux ans, l'âge de la séduction et de la connerie. beaucoup de conneries.
• côté ♥ : célibataire, il collectionne les conquêtes sans pouvoir s'attacher, sans vouloir aimer.
• orientation : hétérosexuel, seules les courbes féminines sont capables d'attirer son regard de prédateur.
• occupation : gameur professionnel, aussi à l'aise derrière un pc que devant sa playstation.
• quartier : dans une villa - pas payée par lui - à beverly hills
• avatar : herman tømmeraas
• crédits : Morrigan (ava)
• messages : 134
Jeu 26 Juil - 19:07
Silas est excédé et n'a franchement pas envie de faire des efforts. Un soupir déchire ses lèvres alors qu'il passe sa main derrière sa nuque en franchissant les portes du bâtiment. Parfois il a simplement l'impression de travailler avec des incapables à commencer par son agent. Quand Silas dit qu'il ne veut pas faire quelque chose il estime que c'est clair, que ça n'a pas besoin d'être répété et encore moins discuté parce que c'est lui la star. Mais parfois son agent ne l'entend pas de cette oreille, c'est ce qu'il s'est passé aujourd'hui, c'est ce qui met le petit prince en rogne. Dehors il hèle un taxi, monte à l'intérieur en se contentant de grommeler pour saluer la jeune femme au volant. Il est d'avance désolé pour elle mais il risque de ne pas être plaisant. Quoique non, Silas n'est jamais désolé pour personne parce que Silas se pense réellement tout permit. La jeune femme pose des questions, elle veut savoir où il compte se rendre. Logique, mais il n'en sait rien. Il veut juste fuir ce bâtiment, être loin de son agent mais n'a pas de destination précise. Il a bien le temps d'y réfléchir le temps de sortir des bouchons. Il est mal installé, ça n'arrange rien à son humeur. Il peine à attacher sa ceinture alors que dans son autre main il tient son gobelet de café brûlant. La jeune femme accélère, la boisson glisse de ses mains et vient éclabousser la veste de son interlocutrice mais surtout la banquette de sa voiture. Il relève la tête vers l'inconnue lorsqu'elle commence à l'accuser d'avoir mit le bordel dans sa voiture. Sa langue claque contre son palais. Ce qu'il s'est passé ? Vous me demandez ce qu'il s'est passé ? souffle-t-il dans un murmure, au son de sa voix l'on peut deviner la colère qui commence à monter, qui bouillonne dans son organisme. Vous avez vu comment vous avez freiné ? J'ai manqué de passer à travers le pare-brise voilà ce qu'il s'est passé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
• âge : 28 ans
• côté ♥ : célibataire, éternelle insatisfaite
• orientation : bisexuelle
• occupation : Chauffeuse particulière
• avatar : Scarlett Simoneit
• crédits : lilousilver (avatar) & ASTRA (signature)
• messages : 101
Mer 8 Aoû - 16:22
Un minimum, pour Nyx qui allait passer les quatre prochaines heures à nettoyer sa voiture, c'était que le client s'excuse. Elle prit une profonde respiration en hurlant presque des injures contre dieu savait qui en sentant une douleur fulgurante sur le bras et la cuisse. En n'entendant pas la personne s'excuser, elle ne se faisait pas prier pour lâcher toute la pression sur le jeune homme qui ne semblait pas non plus résolu à entendre la raison : « Qu'est-ce qui s'est passé ? Qu'est-ce qui s'est passé ? » Les klaxon résonnaient derrière elle mais elle s'en contre-fichait, elle était d'une humeur de chienne et elle n'était pas prête à céder. En entendant ce dernier répéter sa question, elle le regarda avec insistance, les sourcils levés, atterrée : « Vous avez vu comment vous avez freiné ? J'ai manqué de passer à travers le pare-brise voilà ce qu'il s'est passé. » « Je vous demande pardon ? » Obligée de se montrer polie, ces mots lui arrachèrent presque la langue et quelques dents avec. Sa pauvre voiture qu'elle prenait pour son petit bébé, venait d'être salie par une buse comme lui, elle allait éclater s'il continuait : « Mais vous êtes vraiment culotté. Bordel...Ce n'est pas mon freinage qui a renversé votre putain de café sur moi et dans MA voiture ! » Elle se retourna sur son volant en essayant de canaliser sa colère mais elle allait exploser, c'était sûr : « Premièrement, le règlement précise qu'il est interdit de prendre une boisson à l'intérieur de ce véhicule. Deuxièmement, en générale, pour éviter de passer par le pare-brise, il y a ce qu'on appelle des ceinture sur votre droite. C'est pas nouveau et ça ne vient pas de sortir... ! » Les mots sortaient d'elle-même : « Et bordel de merde vous êtes vraiment une peau de vache, j'ai freiné certes mais largement après que votre putain de café n'attérisse sur moi ! Bordel de merde... ! » Sans aucune gêne, elle se déporta sur le côté et une fois le frein à main tirer, elle entreprit de retirer sa veste marronée par le café : « Regardez ça là,... » Elle agita son café : « C'est moi peut-être qui l'a fait tombé ? Putain ! » Anormalement blanche dû à son anémie, la tâche rouge se voyait et ça palpitait. La veste était beaucoup trop fine pour filtrer le liquide.

_________________
selkies mood
the sirens were dangerous creatures, who lured nearby sailors with their enchanting music and voices to shipwreck on the rocky coast of their island
Revenir en haut Aller en bas
avatar
• âge : vingt-deux ans, l'âge de la séduction et de la connerie. beaucoup de conneries.
• côté ♥ : célibataire, il collectionne les conquêtes sans pouvoir s'attacher, sans vouloir aimer.
• orientation : hétérosexuel, seules les courbes féminines sont capables d'attirer son regard de prédateur.
• occupation : gameur professionnel, aussi à l'aise derrière un pc que devant sa playstation.
• quartier : dans une villa - pas payée par lui - à beverly hills
• avatar : herman tømmeraas
• crédits : Morrigan (ava)
• messages : 134
Ven 17 Aoû - 17:18
Une journée de merde, il passe vraiment une journée de merde. En plus de se coltiner les décisions de son agent voilà qu'il est monté dans le pire taxi de toute la ville. Un long soupir franchit ses lèvres, il passe sa main derrière sa nuque et commence nerveusement à se mordiller l'intérieur de la joue. La jeune femme semble aussi déterminée que lui à rejeter la faute sur l'autre mais Silas est persuadé que ce n'est pas la sienne. Il n'est pas au volant de la voiture. Ce n'est pas lui qui a manqué de provoquer un accident ni lui qui a freiné comme un dingue mais bien la chauffeuse. Je suis d'accord, vous feriez bien de me demander pardon effectivement. peut-être de la mauvaise foi jusqu'au bout mais quand même, il a manqué de passer par le pare-brise et de mourir dans un accident, hors de question qu'on le tienne responsable. Sa langue claque contre son palais, il a l'impression de devenir dingue dans la voiture, a envie de respirer. Mais il peut définitivement pas se laisser faire, Silas est du type à toujours vouloir avoir raison, hors de question de se taire. Les règles ? Vous avez accepté que je monte dans votre voiture avec le café dans la main, jusqu'à preuve du contraire vous n'êtes pas aveugle ! Vous aviez qu'à le dire si ça posait problème, je suis pas censé connaître vos putain de règles moi ! ou peut-être que si, peu importe puisqu'il se comporte toujours comme un petit prince et qu'il fait toujours ce dont il a envie, les règles lui passent bien souvent au dessus de la tête. Il ferme les yeux dans l'espoir vain de calmer sa colère mais il a juste envie de hurler, surtout que la jeune femme ne semble pas prête à se calmer non plus. Si vous rouliez correctement le café ne se serait jamais renversé ! dans les films ils font toujours ça, ils rentrent dans une voiture avec un café à la main et tout se passe bien, il sait pas où la chauffeuse a eu son permis mais peut-être bien dans une pochette surprise. Arrêtez de vous plaindre au moins vous prenez un peu de couleur, vous êtes pâle comme la mort ! il fait référence à la tache rouge, forcément le café brûlant ça fait des dégâts sur la peau.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

glitter in the air ::  :: center l.a.+