maybe it's just a mistake. maybe. (ginsea #3)

 ::  :: center l.a. :: beverly hills
avatar
dancing all nigh long


• âge : 30
• côté ♥ : célibataire, maman cachée d'une petite fille de 3 ans, eileen
• orientation : logiquement hétéro. logiquement...
• occupation : danseuse professionnelle
• avatar : Jana Kramer
• crédits : lilousilver ♥ (ava) + loudsilence. (crack)
• messages : 44
maybe it's just a mistake. maybe. (ginsea #3)
Jeu 5 Juil - 16:42
Mon quotidien se trouve être changé, bouleversé depuis quelques mois. La présence de ma fille qui refait surface, mon installation chez mon agent qui elle-même a décidé de prendre en charge Eileen pour ne pas la laisser dans les mains des services sociaux. Et tout ça, géré comme je peux en parallèle de ma carrière. Ma vie privée est un vrai chaos, j’ai presque du mal à me trouver du temps pour moi. Ce soir, c’est exactement ce que j’ai décidé de faire. Passer du temps hors de chez Gina, boire un verre, danser, flirter. Tout va très vite, je ne vois pas le temps passer. Je n’ai jamais réellement su discerner le faux du vrai lorsqu’on me fait des avances. Est-ce à cause de ma notoriété ou simplement pour ce que je suis moi ? Je crois que je ne pourrai le savoir à chaque fois. Mais ce soir, j’ai besoin de souffler un peu, penser à autre chose que ce quotidien qui a changé du tout au tout en si peu de temps. L’atmosphère n’est pas toujours au beau fixe avec Gina, je fais ce que je peux, je pense qu’elle fait des efforts aussi, mais nous sommes tellement différentes, et les accrocs sont fréquents, même si on essaie d’éviter qu’Eileen en soit témoin, et ce n’est pas toujours facile, cette gamine a les yeux et les oreilles qui traînent partout.

Il n’empêche que ce soir, je ne pense à rien, j’enchaîne les verres sans penser à mal, sans vouloir nécessairement me saouler, juste profiter de la soirée. Je me laisse draguer, drague en retour, mes pensées s’estompent, mes doutes se voilent, il ne subsiste que l’instant présent, et c’est fou ce que c’est agréable. Vient l’heure où le flirt ne semble plus être suffisant, et je prends la décision de ramener le beau Thomas à la maison. Sans réfléchir ‘la maison’ semble être celle de Gina, puisque je ne pense même pas à ramener le jeune homme dans mon loft en centre ville, bien sûr que non, il faut croire que l’alcool supprime réellement quelques neurones. Me voilà donc, bouche contre bouche, souffle court, mon corps collé à celui du jeune homme, passant la porte de la maison de Gina. Je commence à deshabiller Thomas, lui retire sa veste, il retire ses pompes, et je nous guide comme je peux jusqu’à la chambre que j’occupe, dans une semi-obscurité. Je ne pense à rien, ni à l’endroit où je me trouve ni même à cette enfant qu’il faudrait préserver de ce genre de vision. Heureusement, il me reste un semblant de bienséance qui m’amène à guider le jeune homme véritablement dans ma chambre plutôt que de finir nos affaires au milieu du salon…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
conquer from within


• âge : 32
• côté ♥ : divorcée, célibataire, bref... nouvelle proie surement en vue !
• orientation : hétéro quelle question.
• occupation : agent & babysitteur d'une ex danseuse casse couilles.
• quartier : beverly hills
• avatar : lauren cohan
• crédits : loudsilence. ♥ (av/crack), moi même (signa), solosands (icons)
• messages : 80
maybe it's just a mistake. maybe. (ginsea #3)
Jeu 16 Aoû - 9:41
Y'a un espèce de quotidien qui s'est installé. Un truc qu'on ne peut pas prévoir. Un truc étrange et auquel je ne pouvais pas m'attendre. Partager ma maison je l'ai déjà fait, avec mes anciens maris donc il n'y avait qu'une seule chambre d'occupée. La il y en a trois. Trois chambres. Trois personnes qui vivent chacune de leur côté mais dont les vies se télescopent dans les espaces communs. Deux personnes dont je dois m'occuper. Même si ce n'est pas de la même manière. Et puis faut dire surtout que y'en a une des deux plus réticente que l'autre. On a beau dire que les gosses sont parfois ingérables mais définitivement, là, c'est la gamine avec laquelle j'ai le moins de soucis. D'ailleurs ce soir fort heureusement on est que toutes les deux. J'ai aucune idée d'où est sa mère et au fond, c'est pas mon problème. Moi je suis là pour la petite et c'est parfait. Soirée pizza maison, je sais pas cuisiner mais ça ça va, c'est pas bien compliqué de tout assembler. Et puis Eileen a fait le plus gros. Ça l'a occupé et moi ça m'a amusé de la voir faire. Je vais passer plus de temps à tout ranger après dîner qu'on en a passé à préparer le repas mais ça en valait la peine. Il m'a fallu une bonne vingtaine de minutes pour lui laver les cheveux afin de lui enlever toute la farine qu'elle s'était mise sur la tête. J'ai du mal à imaginer ma vie sans elle maintenant, je dois bien l'avouer.

Après avoir couché Eileen et nettoyé toute la cuisine, je peux enfin passer sous la douche. Salvatrice, réparatrice. J'enfile ma nuisette et me glisse dans les draps. Du repos, voilà tout ce dont j'ai besoin. J'ouvre mon livre, Au fond de l'eau de Paula Hawkins. C'est pas le bouquin le plus drôle du monde mais ça me permet de m'évader dans la vie d'autres personnes. Deux chapitres plus tard je dépose le livre et m'endors. La nuit aurait pu être parfaite si deux heures plus tard une petite main ne m'avait pas pincé le bras. J'ouvre les yeux et me relève d'un coup en voyant Eileen à côté de moi. " Qu'est ce qu'il se passe ? " Parce que pour qu'elle vienne me réveiller, c'est qu'il y a quelque chose. Elle m'explique qu'il y a du bruit dans la chambre de Chelsea, mitoyenne à la sienne. Et que forcément ça l'empêche de dormir. " Bouge pas d'ici je reviens. " Elle se roule en boule dans mes draps alors que je me dirige vers la chambre de laquelle en effet certains bruits, assez équivoques, sortent. J'ouvre la porte d'un coup pour voir une scène qui me restera en tête pendant très longtemps. " Toi joli coeur, tu remontes ton froc et tu dégages de chez moi. Maintenant. " Ton ferme et regard incendiaire, il bafouille quelque chose d'incompréhensible avant de passer devant moi le pantalon en main, chaussures dans l'autre en marmonnant quelques excuses. " Demain quand t'auras dé-saoulé et regagné un minimum de bon sens il faudra qu'on parle. " Je claque la porte et retourne dans mon lit dans lequel Eileen m'attend endormie.

_________________
 
I may not live to see our glory, but I will gladly join the fight. And when our children tell our story, they’ll tell the story of tonight.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
dancing all nigh long


• âge : 30
• côté ♥ : célibataire, maman cachée d'une petite fille de 3 ans, eileen
• orientation : logiquement hétéro. logiquement...
• occupation : danseuse professionnelle
• avatar : Jana Kramer
• crédits : lilousilver ♥ (ava) + loudsilence. (crack)
• messages : 44
maybe it's just a mistake. maybe. (ginsea #3)
Lun 27 Aoû - 21:34
C’est totalement nue dans mon lit, en compagnie de ce charmant compagnon, que je me glisse sous les draps, le souffle court. Tout va très vite, je ne sens pas le temps passer, mais un bruit me coupe dans notre escapade nocturne. La porte s’ouvre et je tire rapidement le drap eu dessus de moi, de nous. « Toi joli coeur, tu remontes ton froc et tu dégages de chez moi. Maintenant. » Mon souffle est anarchique, j’ai du mal à comprendre ce qui arrive, mais le jeune homme ne se fait pas prier, il sent qu’il n’a visiblement pas trop le choix. Mais elle est sérieuse ? Je grogne en le sentant s’éloigner, quitter le lit alors que je me cache du mieux que je peux. Thomas se rhabille à la va vite et quitte la chambre en passant à côté de Gina qui n’a pas bougé d’un centimètre. « Demain quand t'auras dé-saoulé et regagné un minimum de bon sens il faudra qu'on parle. » « Mais je… » Pas le temps de dire quoi que ce soit qu’elle a déjà claqué la porte. Merde. Je me sens comme une gamine prise en faite, mais je n’ai pas totalement conscience de ce qui arrive. Je mets un bon moment avant de trouver le sommeil, et le réveil est difficile.

Une fois pied à terre, je me souviens d’hier soir, de Gina qui nous a surpris Thomas et moi en train de… oh mon dieu. Je prends une grande inspiration en me souvenant de ce qu’elle a dit. On va devoir parler. Super. Je sais pas comment je dois me sentir exactement, et c’est un peu penaude, avec un mal de crâne abominable que je sors de ma chambre pour rejoindre la cuisine et me faire couler un café. Eileen arrive sans tarder et je passe une main tendre dans ses cheveux fins. « Ça va poussin ? » « Oui et toi ça va mieux ? » « Mieux ? » « Oui hier tu criais, tu as fait des cauchemars ? » Ça se voit là que je suis blême ? Je me racle un peu la gorge et tente un sourire un peu mal à l’aise. « Oui, ça va. C’était un cauchemar. Un vilain cauchemar. » Je lève les yeux et tombe nez à nez avec Gina et sa tête de ‘tu vas t’en prendre une’. « Je peux boire tranquille mon café et mon aspirine avant que tu me fasses la morale ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
conquer from within


• âge : 32
• côté ♥ : divorcée, célibataire, bref... nouvelle proie surement en vue !
• orientation : hétéro quelle question.
• occupation : agent & babysitteur d'une ex danseuse casse couilles.
• quartier : beverly hills
• avatar : lauren cohan
• crédits : loudsilence. ♥ (av/crack), moi même (signa), solosands (icons)
• messages : 80
maybe it's just a mistake. maybe. (ginsea #3)
Mar 25 Sep - 16:14
Elle a un culot de fou. Sérieusement ramener un mec, ramassé surement quelque part à la sauvette, chez moi et s’envoyer en l’air dans la chambre accolée à celle de sa fille. Elle n’a aucune tenue Chelsea. Aucune. Et la fatigue ne m’aide pas à mesurer mes propos. Je dégage l’intru manu militari avant d’incendier du regard la danseuse qui est dans un état pitoyable. Oh moi aussi ça m’arrive de boire et de me retourner la tête. Même encore maintenant. Je m’arrange juste pour le faire chez moi, sans enfant. En clair, je garde toujours le contrôle. Je referme la porte, retourne dormir pour affronter demain, cette journée qui ne sera pas de tout repos. C’est Eileen qui me réveille un peu trop tôt à mon goût. Elle a bien mieux dormi que moi c’est certain. Je m’extirpe difficilement de mon lit et entame la préparation du petit déjeuner. Pour elle, pour moi, pour l’autre débauchée qui dort encore. Je commence par un café, fort, sans sucre histoire de me requinquer avant d’attaquer mes tartines. Je ne prends même pas le temps de m’asseoir parce que je sais que je perdrai à nouveau mon énergie. C’est bizarre je sais. Je m’échappe pour préparer le linge pour la petite lorsque j’entends des voix qui me parviennent de la cuisine. Voilà, toute la maison est réveillée, plus aucun doute. Je n’entends pas ce qu’il se dit, à part les derniers mots au moment où je retourne dans la pièce. Mon regard ne tarde pas à se poser sur Chelsea qui semble parfaitement se souvenir de notre conversation nocturne. ” Je peux boire tranquille mon café et mon aspirine avant que tu me fasses la morale ? “ Levant les yeux au ciel, j’attrape Eileen et l’embarque pour sa toilette sans dire un mot. Elle l’aura cherché. Et oui, je ne suis pas d’humeur. Je sais que je vais devoir faire un effort considérable pour ne pas faire trembler les murs de la maison. Je prends le temps de m’occuper de la petite qui rigole et sourit tout du long. C’est un véritable rayon de soleil cette enfant et elle me fait du bien. Quarante cinq minutes plus tard et après avoir installée Eileen devant un DVD, casque vissé sur les oreilles pour être certaine qu’elle n’entende rien de sa chambre, je reviens dans la cuisine. ” Je ne suis pas ta mère tu sais. Alors ce que tu fais avec ces… types que tu rencontres je ne sais où, je m’en contre fiche. Mais ici c’est chez moi. Et je pense qu’il est temps d’instaurer quelques règles pour que tout se passe au mieux. “ Je suis moi même étonnée du ton calme que j’emploie. ” Mais pour être certaine que t’enregistres tout, on va pas parler de ça maintenant. Vendredi soir 20h, ici même. Je déposerai Eileen chez une amie pour qu’on soit tranquilles. “ Est ce que je lui laisse le choix ? Je ne crois pas. ” En attendant va te préparer, on va au parc. “ D’accord, là je ressemble à sa mère. J’espère juste que vendredi elle sera là, en forme et encline à faire de cette cohabitation, un moment agréable pour toutes les trois.

_________________
 
I may not live to see our glory, but I will gladly join the fight. And when our children tell our story, they’ll tell the story of tonight.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
dancing all nigh long


• âge : 30
• côté ♥ : célibataire, maman cachée d'une petite fille de 3 ans, eileen
• orientation : logiquement hétéro. logiquement...
• occupation : danseuse professionnelle
• avatar : Jana Kramer
• crédits : lilousilver ♥ (ava) + loudsilence. (crack)
• messages : 44
maybe it's just a mistake. maybe. (ginsea #3)
Mer 3 Oct - 12:39
Je sais que j’ai fait une connerie, j’aurai mieux fait de garder le contrôle, ne pas trop boire, et ramener ce mec chez moi plutôt qu’ici. C’est ce que j’aurai dû faire oui, mais force est de constater que j’ai l’air de me sentir assez chez moi ici pour ramener un mec en plein milieu de la nuit. Gina a tout à fait le droit de m’engueuler, je le mérite, j’en ai conscience, et pourtant je grogne un peu ce matin quand elle me regarde, parce que j’ai mal au crâne, et que comme beaucoup de gamins - même pris en faute - j’ai juste pas hâte de me faire passer un savon. Gina lève les yeux au ciel et file avec Eileen pour aller lui faire sa toilette, j’imagine. Quant à moi, je vais prendre mon petit déjeuner, à peu près tranquillement. Le café et l’aspirine seront mes meilleurs alliés avant que ‘maman’ revienne. Erf, rien que l’idée qu’elle m’engueule comme une gamine me donne mal à la tête. Des fois j’ai l’impression qu’elle joue pas les mamans seulement avec Eileen. J’ai plus trois ans merde. Je sursaute en l’entendant arriver, elle me sort de mes pensées. Le soupir qui franchit mes lèvres en dit long sur mon état. « Je ne suis pas ta mère tu sais. » Elle a entendu mes pensées ou comment ça se passe ? « Alors ce que tu fais avec ces… types que tu rencontres je ne sais où, je m’en contre fiche. Mais ici c’est chez moi. Et je pense qu’il est temps d’instaurer quelques règles pour que tout se passe au mieux. » Pourquoi elle a une voix si calme là ? C’est bizarre, ça lui ressemble pas. Je la regarde, un peu perdue, parce que je m’attendais vraiment à des éclats de voix. « Mais pour être certaine que t’enregistres tout, on va pas parler de ça maintenant. Vendredi soir 20h, ici même. Je déposerai Eileen chez une amie pour qu’on soit tranquilles. » Nouveau soupir. « Ok. » C’est tout ce que j’ai à dire après tout. Ah si, je pourrai aussi m’excuser, dire que je suis désolée, blablabla, mais je garde ça pour vendredi. « En attendant va te préparer, on va au parc. » Est-ce que j’ai le choix ? Visiblement non. J’aurai préféré rester là à dormir, mais j’ai une fille, qui ne sait même pas que je suis sa mère, et j’ai un agent, qui a décidé de se reconvertir en assistante sociale ou je sais pas quoi, et ça me fatigue sérieusement. Je me lève alors, sans un bruit, range ce que j’ai utilisé dans le lave-vaisselle et vais me laver, m’habiller, me préparer un minimum pour ne pas avoir l’air de rien. Nous quittons donc la maison pour le parc, Eileen semble être la plus heureuse du monde. Et alors qu’elle gambade et sautille à quelques pas de nous, je lâche quand même, sans pour autant regarder Gina. « Je suis désolée pour cette nuit, je sais qu’on a dit qu’on en parlerait vendredi, les règles tout ça, mais j’ai pas envie que tu fasses la gueule jusque là. Et c’est sincère, je suis vraiment désolée. » Une petite trêve jusqu’à vendredi c’est trop demandé ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
maybe it's just a mistake. maybe. (ginsea #3)
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

glitter in the air ::  :: center l.a. :: beverly hills+