they killed Antigone again l Callie

 ::  :: downtown l.a.
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar


• âge : 24
• côté ♥ : seul depuis sa naissance
• orientation : vers le Sud ?
• occupation : technicien dans un théâtre
• avatar : dylan o'brien
• crédits : luaneshë (ava)
• messages : 52
they killed Antigone again l Callie
Sam 28 Avr - 20:40
C'était une soirée agréable où le théâtre de LA était bondé. Ce soir-là, c'était à Antigone de se faire arranger par une troupe, inconnue jusqu'à ce jour. Ils avaient apparemment rendue l'oeuvre du grand Sophocle plus "moderne" et "adaptée aux événements actuels". Allez savoir de quels événements ils parlaient...
Pour une fois, Romeo n'allait pas être en charge du son ou des lumières. Il n'allaient pas non plus être au devant de la scène, parce que l'un des acteurs avait fait une mauvaise chute pendant la pratique d'une activité quelconque. Non, il allait juste se détendre, en regardant une pièce dont il connaissait déjà les répliques d'Antigone et Hémon par cœur - un grand merci à M. Novelli et sa phase tragédie grecque.
Le brun avait tellement hâte que la pièce commence, qu'il dut retenir un cri de joie au moment où les lumières s'éteignirent. Le silence se fit autour de lui et, bientôt le rideau s'ouvrit, dévoilant celles qui jouaient Ismène et Antigone en... haillons pleins de peinture. Le décor était simpliste, de grands draps blancs étaient tendus en fond, un trône juste devant, bien centré, et une sorte de coffre sur le côté gauche. Etait-ce une quelconque sorte de blague ? Romeo fronça des sourcils. Antigone entama sa réplique, mais le jeu d'acteur était pauvre. L'actrice ne bougeait presque pas, elle se contentait de regarder la femme face à elle, sans expression visible. Romeo soupira, commençant déjà à s'ennuyer. Ca allait être long... Les personnages défilaient et le brun faisait mentalement les répliques, en même temps que les acteurs. Il faisait aussi quelque blagues un peu nulles, mais personne ne devait les entendre, il ne parlait pas si fort que ça.
Puis, après la fin de la première heure, il péta un câble. C'était pas possible, une pièce aussi longue ! Il avait l'impression d'y être depuis au moins 2 jours. Alors il commença à se donner la réplique à lui-même à voix haute. Pas trop fort, tout de même. Il se remercia intérieurement  d'être sur le côté et donc, de n'avoir qu'une personne assise à côté de lui. Au moins, il n'embêterait pas un grand nombre de spectateurs avec ses interventions.
« Tu ne mourras pas avec moi et tu n'auras point l'honneur que tu n'as pas mérité. C'est assez que je meure. Non mais oh, vilaine Ismène ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
dance babydoll


• âge : 25
• côté ♥ : célibataire au cœur tendre, qui n'oublie pas mais s'est retrouvée marier à Zora lors d'un voyage à Vegas
• orientation : homo
• occupation : chorégraphe de clips qui rêve de briller dans un film où la danse est reine
• quartier : n°90, appartement, westside - westwood
• avatar : Kendall Jenner
• crédits : gif : tumblr + me (familia & zolie) | astra + justin timberlake - can't stop the feeling
• messages : 317
they killed Antigone again l Callie
Dim 29 Avr - 15:06

They killed Antigone again

Assise sur son siège, le doigt qui parcourait son portable en regardant les nouveautés sur instagram, Callie attendait patiemment que la pièce d’Antigone ne commence. Elle était curieuse de savoir comment cette troupe inconnue allait moderniser cette tragédie grecque connue de tous. Il fallait être fort pour faire cet exploit mais Callie avait hâte de découvrir ce nouveau souffle de cette pièce de Sophocle jouée à mainte reprise par de nombreux cortèges de théâtre. En espérant que ça allait être intéressant parce que sinon, cette pièce pouvait être longue ! Un mec s’était installé à côté d’elle lorsque les lumières s’éteignirent. Ah ! Ça allait commencer. Elle rangea son portable et ses pupilles glissèrent sur la scène qui s’était éclairée, dévoilant alors les deux sœurs. Habillées en haillons parsemés de tâches de peintures de part et d’autre. Qu’est-ce que c’était que ça ?! Les paupières de Callie battirent légèrement d’incompréhension. Bon, la troupe était inconnue, elle n’avait pas beaucoup de budget peut-être pour avoir un décor minimaliste mais quand même ! Un peu d’effort pour une pièce aussi légendaire qu’Antigone ! Bon, en espérant que le jeu d’acteur puisse balayer cette déception sur l’apparence de la scène. Ah tiens, non. Peut-être qu’Antigone n’aurait pas du ouvrir la bouche. Elle était âpre. Elle ne donnait pas de vie à son personnage. Son jeu d’acteur était vraiment lamentable. Callie ne ressentait pas du tout cette femme forte qui osait crier haut et fort ce qu’elle avait dans le cœur. Face à un roi comme Créon qui n’hésitait pas à appliquer la loi aveuglément sans prendre en compte les circonstances particulières des situations et de l’avis de son peuple. Un vrai tyran ! Il fallait des couilles pour le regarder droit dans les yeux et lui dire merde tout simplement ! Que oui c’était bien elle qui avait amené la poussière sur le corps sans vie de son frère Polynice pour qu’il puisse avoir une sépulture décente. Mais alors ce qu’elle voyait sur la scène, c’était une Antigone qui avait un balai dans le cul et qui récitait tout simplement son texte. Callie soupira fortement. Une heure était déjà passée et elle avait l’impression vraiment que ça n’allait jamais se finir. « Tu ne mourras pas avec moi et tu n'auras point l'honneur que tu n'as pas mérité. C'est assez que je meure. Non mais oh, vilaine Ismène ! » Callie tourna sa tête vers son voisin assis à côté d’elle et rigola puis décida de lui parler, en chuchotant « Ouais grave, elle croit qu’elle peut mourir comme ça alors qu’elle a rien foutu quoi, culottée cette Ismène ! » depuis tout à l’heure, elle savait que ce dernier s’ennuyait à mort tout comme elle. C’était l’occasion de s’ennuyer ensemble !

_________________


Got good soul in my feet
Can't stop the feeling ☽ I got this feelin' inside my bones. It goes electric, wavy when I turn it on. All through my city, all through my home, we're flyin' up, no ceilin', when we in our zone.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


• âge : 24
• côté ♥ : seul depuis sa naissance
• orientation : vers le Sud ?
• occupation : technicien dans un théâtre
• avatar : dylan o'brien
• crédits : luaneshë (ava)
• messages : 52
they killed Antigone again l Callie
Dim 29 Avr - 22:06
Romeo aurait eu tendance à sursauter, si un - ou une, en l'occurrence - inconnu s'était mis à lui parler pendant une pièce, il fallait le dire, bien ennuyeuse et soporifique. Mais, vu la situation, ça se comprenait. Depuis quand Romeo, grand amateur de théâtre depuis ses 7 ans, technicien dans un théâtre, ne vivant que pour le théâtre, respirant le théâtre même, sa seule vie sociale se résumant au théâtre, se permettait-il de faire des commentaires durant une pièce. Elle pouvait être mauvaise au possible, fade à en mourir, les acteurs auraient même pu danser la salsa sur scène avant de faire le poirier, habillés en éléphant, avec pour seul et unique décor une photo de l'Antarctique, le jeune homme ne se serait jamais pensé capable de s'ennuyer autant, jusqu'au point de parler - pire ! faire des blagues - pendant que des personnes travaillaient durement, tentant de garder le public éveillé et intéressé. Comme il se sentait honteux...
Encore plus en sachant que quelqu'un l'avait entendu. Il avait envie de trouver un trou pour s'y cacher. Ou même d'en creuser un. Est-ce que le fond du siège serait assez profond, pour qu'on ne l'y retrouve plus ? Le rouge lui monta aux joues - et non, ce n'était pas réservé aux filles. Il se sentait tellement mal qu'il ne put s'empêcher de bégayer de petites excuses bien misérables. « Pa... Par... Pardon, je... je ne pensais pas que... pas que quelqu'un allait m'é... allait m'écouter. Je suis... désolé, je vais me taire... »
Il dut bien laisser passer trois minutes, avant de mettre en marche son cerveau. Si elle lui avait parlé. Et qu'elle ne lui avait fait aucun reproche, comme l'aurait fait une de ses vieilles femmes aigries aux cheveux blanchis par le temps qui passaient leur temps à mettre leurs doigts osseux devant leurs bouches pleines de rouge à lèvres trop foncé et faire des "shhhhhhh !" qui faisaient encore plus de bruit que le fauteur de trouble original. En considérant qu'en plus de ces deux premiers faits, elle avait répondu en faisant, elle aussi, une blague sur la pièce. Ca voulait dire que les interventions du brun ne l'avait pas dérangé. Peut-être qu'elle aussi s'ennuyait à mourir ? Oui, c'était sans doute le cas, comme pour le nombre incroyable de personnes assises dans la salle. Il lui semblait même en avoir vu quelques uns sortir après les premières minutes. Pourquoi n'avait-il pas fait de même ? Ah, oui... L'espoir que ça s'arrangerait, plus tard. Foutu espoir...
« Tu as souhaité de vivre, et j'ai souhaité de mourir. N'empêche qu'elle fait vraiment dépressive, Antigone, dans certaines répliques... Elle est sensée être plus forte que ça » Pour une fois, l'actrice exprime une émotion, quel miracle ! Sauf que... ce n'est pas vraiment celle que l'on attend, pour une réplique aussi tragique. L'actrice affiche un grand sourire, de la joie pure. Elle rigole, même. Mais qui était en charge de cette pièce ? Pourquoi le jeu d'acteur était-il si pauvre ? Pourquoi des tâches de peintures ? Pourquoi un trône sur fond blanc ? Pourquoi Créon avait des cheveux verts fluo ? Pourquoi ?! Tant de questions qui donnaient envie à Roméo de s'arracher les cheveux d'incompréhension. Il se tourna de nouveau vers sa voisine, en soupirant. « Je suis le seul à trouver que cette troupe a tué Antigone une nouvelle fois et qu'ils auraient mieux fait de rester dans l'ombre ? D'habitude, je n'aime pas dire ou même penser ce genre de choses, mais là... » Il avait un peu peur de donner son avis sur cette pièce. Et s'il était le seul à penser que cette soirée théâtre était un désastre total ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
dance babydoll


• âge : 25
• côté ♥ : célibataire au cœur tendre, qui n'oublie pas mais s'est retrouvée marier à Zora lors d'un voyage à Vegas
• orientation : homo
• occupation : chorégraphe de clips qui rêve de briller dans un film où la danse est reine
• quartier : n°90, appartement, westside - westwood
• avatar : Kendall Jenner
• crédits : gif : tumblr + me (familia & zolie) | astra + justin timberlake - can't stop the feeling
• messages : 317
they killed Antigone again l Callie
Dim 6 Mai - 18:38

They killed Antigone again

Callie vit son teint virer légèrement au rouge tomate. Et ben, c’était monté assez rapidement d’ailleurs ! Elle ne s’attendait pas à ce qu’il réagisse de la sorte. « Pa... Par... Pardon, je... je ne pensais pas que... pas que quelqu'un allait m'é... allait m'écouter. Je suis... désolé, je vais me taire... » Ah bah ça alors ! Callie sourcilla. « Oh mais non ! Ne t’excuse pas ! Je suis d’accord avec tout ce que tu as dit tu sais. » lui lança-t-elle - toujours en chuchotant quand même - en lui offrant un sourire bienveillant. Elle l’avait tutoyé automatiquement. Callie avait cette aisance avec les personnes qu’elle rencontrait pour la première fois qui la rendait sympathique d’ailleurs. Elle ne s’attendait pas du tout à ce que son voisin d’à côté soit si timide d’un coup en fait.  « Tu as souhaité de vivre, et j'ai souhaité de mourir. N'empêche qu'elle fait vraiment dépressive, Antigone, dans certaines répliques... Elle est sensée être plus forte que ça » Callie hocha de la tête, étant totalement en accord avec lui. « Ouais… comme si la mort était une fatalité pour cette Antigone là alors que non. Antigone veut faire passer un message et justement la mort pour elle est juste un moyen de faire bouger les choses. Parce qu’elle croit en la conviction humaine, à cette valeur de la famille et à cette force qu’est l’amour. » Elle rit légèrement. « Ouais carrément, elle est vraiment dépressive celle-là, c’est dommage ! » Lorsqu’elle fut surprise par le sourire et le rire de l’actrice incarnant Antigone. « Et ben. » c’était la seule chose qu’elle pouvait sortir. Vraiment, elle n’avait rien compris au personnage celle là ! « Je suis le seul à trouver que cette troupe a tué Antigone une nouvelle fois et qu'ils auraient mieux fait de rester dans l'ombre ? D'habitude, je n'aime pas dire ou même penser ce genre de choses, mais là... » Callie tourna son regard vers lui à nouveau et acquiesça « Je suis d’accord. Pour une pièce aussi légendaire que Antigone, il valait mieux ne pas se produire si c’était pour présenter un truc aussi… merdique. » Elle était franche. C’était ce qu’elle pensait. « Parfois il faut dire ce qui est hein ! » elle lui sourit à nouveau. « Je m’appelle Calypso, enfin Callie c’est plus court. » elle regarda de nouveau la scène puis soupira. « Bon… ça te dit qu’on aille se boire un coup dehors pour rattraper la soirée ? » C’était spontanée et en fait, elle ne voulait plus assister à ce massacre. Et puis son voisin lui était sympathique alors pourquoi pas faire connaissance.

_________________


Got good soul in my feet
Can't stop the feeling ☽ I got this feelin' inside my bones. It goes electric, wavy when I turn it on. All through my city, all through my home, we're flyin' up, no ceilin', when we in our zone.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


• âge : 24
• côté ♥ : seul depuis sa naissance
• orientation : vers le Sud ?
• occupation : technicien dans un théâtre
• avatar : dylan o'brien
• crédits : luaneshë (ava)
• messages : 52
they killed Antigone again l Callie
Jeu 10 Mai - 13:14
Voir que son avis et sa vision du personnage d'Antigone ne se faisaient pas rejeter par sa voisine de siège réchauffait le coeur de Romeo. Il n'aimait vraiment pas critiquer une pièce autant mais il n'allait pas penser de bonnes choses sur une pièce actuellement nulle. Ce serait injuste pour les pièces réellement bonnes ? C'est ce qu'il pensait, en tout cas. Mais les "autres pièces" n'allaient pas se rebeller et faire une crise parce qu'elles étaient en compagnie d'une oeuvre abominable, si ?
Il fallait dire que cette Antigone dépressive, faible et mal jouée avait tendance à le rendre fou. Voilà qu'il se parlait à lui même et inventait des émotions à des pièces de théâtre. N'importe quoi... Il n'empêchait qu'il était fier que quelqu'un partage son avis. Surtout qu'il ne connaissait même pas cette fille. Il ne connaissait même pas son nom ! Il savait qu'elle devait sûrement aimer le théâtre, qu'elle connaissait Antigone et qu'elle était assise à côté de lui, à s'ennuyer. Il ne se le répéterais jamais assez, il avait l'impression que c'était sa pensée principale, celle qui l'obsédait en ce moment, mais cette pièce était un pur désastre. Même après plus d'une heure assis à espérer, il espérait toujours que quelque chose allait tout redresser. Mais c'était une cause perdue, il le savait.
Sa voisine lui dit alors son nom. Calypso. Non, Callie. Il avait du mal à donner des surnoms aux gens, même quand ils étaient déjà prêts, donnés sur un plateau par la personne elle-même, au moment où elles disent la fameuses phrases "mais tu peux m'appeler ..." ou encore "tout le monde m'appelle ...". Ou dans ce cas-là, "c'est plus court". Il remarqua aussi que cette fille ne se gênait pas pour dire ce qu'elle pensait, ajoutant quelques jurons que Romeo évitait de dire. « C'est un très joli prénom. Moi, c'est Romeo » Il lui sourit de toute ses dents. Il la vit se tourner vers la scène et l'entendit soupirer, avant de lui proposer d'aller rattraper la soirée autour d'un verre.
Il n'était pas très fan de l'alcool, ni même des soirées en général. Il aimait sa petite tranquillité, le fait de se réveiller dans son lit en se souvenant de ses activités de la veille, ne pas avoir de mal de crâne atroce, ce genre de choses. Mais il était sûrement tôt, encore, alors pourquoi pas ? Rien ne l'obligeait à prendre un mélange étrange au nom encore plus étrange. Il pouvait très bien prendre un soda, ça se faisait non ?
« Je sais pas... peut-être... peut-être que la pièce va s'arranger ? Et si... » Il laissa sa phrase en suspens au moment où Antigone se donna la mort en... tombant par terre et convulsant sur le sol, comme un téléphone oublié, laissé sur vibreur. Ouais, là y avait plus rien à faire. Attendez, quoi ? Romeo était coincé, bloqué, bouche ouverte, sourcils froncés. Puis Ismène s'approcha de la morte et lui donna une baffe ? Qui sembla réveiller la morte. Ils avaient changé la scène ?! Mais qu'est-ce qu'il leur avait pris, à cette troupe ?
Il se frotta l'arrête du nez, désespéré. Il se tourna alors vers Calypso en soupirant. « J'ai rien dit. On va là où tu veux. Tant que c'est loin de ce désastre... »
Il se leva, courbant le dos pour ne pas déranger les gens derrière qui, d'après leurs visages, ne comprenaient pas plus ce qui se passait sur scène que le brun. Il fit attention à ne pas faire de bruit et s'en alla, espérant que Calypso - non, Callie - était derrière lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
dance babydoll


• âge : 25
• côté ♥ : célibataire au cœur tendre, qui n'oublie pas mais s'est retrouvée marier à Zora lors d'un voyage à Vegas
• orientation : homo
• occupation : chorégraphe de clips qui rêve de briller dans un film où la danse est reine
• quartier : n°90, appartement, westside - westwood
• avatar : Kendall Jenner
• crédits : gif : tumblr + me (familia & zolie) | astra + justin timberlake - can't stop the feeling
• messages : 317
they killed Antigone again l Callie
Jeu 10 Mai - 19:35

They killed Antigone again

De nature à aller vers les autres, Callie avait toujours su se faire pleins d’amis autours d’elle. Elle n’hésitait pas à parler aux inconnus qui lui paraissait sympathiques et avec qui elle pourrait avoir des atomes crochus. En tout cas, c’était ce qu’elle pressentait aux côtés de son voisin. Tout le long de la pièce, elle avait l’oreille tendue vers lui car déjà ses remarques et ses blagues la faisaient marrer et puis elle était totalement d’accord avec lui. Cette pièce était totalement un désastre. D’ailleurs, elle non plus elle ne savait pas pourquoi elle était restée. Enfin, si elle préférait écouter son voisin faire ses remarques que de voir la pièce. En faite, c’était lui qui la faisait rester là. Du coup c’était tout naturellement qu’elle se présenta à lui. « C'est un très joli prénom. Moi, c'est Romeo » Callie afficha un sourire éclatant tout comme lui. « C’est cool aussi Roméo. Comme quoi on avait déjà des prénoms qui détonnent, c’est normal qu’on se rencontre. » rétorqua-t-elle, l’air enjoué. Elle voulait voir si la pièce allait encore chuter plus bas qu’elle n’était déjà. Mais non, apparemment elle voulait continuer encore à visiter les profondeurs de la terre. Mon dieu. Elle ne voulait plus voir encore plus en fait. Elle proposa à Roméo d’aller rattraper la soirée autours d’un verre. « Je sais pas... peut-être... peut-être que la pièce va s'arranger ? Et si... » Callie était en train d’attendre le suspens… mais le regard de Roméo l’intrigua, du coup elle le suivit pour voir une Antigone qui meurt en convulsant sur le sol… Le regard de Callie ne put se détacher elle non plus de cette scène qui se passait. Et puis la Imène qui vint la baffer en la réveillant et… ANTIGONE REVIT ! Ah non mais c’était quoi ça ?! « J'ai rien dit. On va là où tu veux. Tant que c'est loin de ce désastre... » Callie était choquée elle aussi et hocha de la tête. « Ouais là c’est pas possible de rester après ça ! » elle tourna son regard vers Roméo qui commençait à partir. Elle le suivit et se courba comme elle le pouvait. Déjà qu’elle était grande… suivant la silhouette de Roméo qui arriva bien vite aux escaliers. Ils empruntèrent alors la sortie de la salle de théâtre, se retrouvant dans le hall. Callie secoua sa tête vivement. « Non mais ils ont fumé ou quoi pendant qu’ils réalisaient cette pièce ? » ah ouais là, elle était dépitée. Elle soupira puis tourna son regard vers Roméo qui était maintenant en lumière. Elle sourit. « Bon au moins j'ai rencontré quelqu'un de sympa ! »

_________________


Got good soul in my feet
Can't stop the feeling ☽ I got this feelin' inside my bones. It goes electric, wavy when I turn it on. All through my city, all through my home, we're flyin' up, no ceilin', when we in our zone.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


• âge : 24
• côté ♥ : seul depuis sa naissance
• orientation : vers le Sud ?
• occupation : technicien dans un théâtre
• avatar : dylan o'brien
• crédits : luaneshë (ava)
• messages : 52
they killed Antigone again l Callie
Mer 6 Juin - 18:42
Après cette représentation des plus... originales - mais aussi décevantes, il fallait le dire - il était hors de question pour Roméo de rester une seconde de plus dans ce théâtre, à observer cette copie ratée d'Antigone se donner en spectacle et représenter sa renaissance, tel le phoenix, qui n'avait jamais existé. Changer les détails d'une pièce, c'était une chose. Mais la changer presque entièrement pour mieux la détruire ensuite, non merci. On était pas au pays des bisounours, Antigone était morte, point final.
L'humeur du brun avait pris un petit coup. Il aurait bien voulu passer une bonne soirée, mais là, c'était pas gagné pour rattraper tout ça. Il se sentait quand même mieux, une fois sorti de la salle obscure. Et encore mieux en se disant qu'il avait sauvé une personne de l'ennui et de l'incompréhension la plus totale. Bon, il savait que c'était faux, qu'il ne l'avait pas sauvée et qu'elle serait sûrement partie d'elle-même mais ça lui donnait l'impression d'être un héros et cette pensée lui donnait juste envie de rentrer à nouveau dans la salle bondée et sauver plus de personnes, hypnotisés par la représentation monstrueuse qui envahissait la scène. Mais plutôt se faire écorcher vif que de retourner là-dedans ! Trop peur de se faire hypnotiser à nouveau, peut-être ?
Le brun se retourna alors vers cette fille, pas tout à fait - pas encore - une amie, plus une simple connaissance, Calypso, pendant qu'elle faisait cette petite remarque, cette petite question rhétorique que tout le monde poserait dans ce genre de moment. Qu'avait fumé cette troupe pour en arriver là ? Et c'était une excellente question, pensa Roméo. « Je sais pas du tout. Ce qui est sûr, c'est qu'ils étaient sûrement pas très nets pendant la réécriture. Et ça devait être fort, comme truc... » Il laissa échapper un petit rire, mi-gêné, mi-amusé par son propre commentaire. L'autre semblait déçue et il la comprenait franchement. Mais ils étaient sortis de ce cauchemar alors mieux valait en rire, à présent, non ? Elle dit alors quelque chose qui semblait s'être échappé des pensées du jeune homme. Elle le considérait comme quelqu'un de sympa, en plus ? Son sourire se fit un peu plus grand et gêné, sans savoir pourquoi. « C'est ce que j'étais en train de me dire. Au moins, cette soirée aura pas été un désastre complet. Et puis, c'est dernière nous maintenant. Littéralement... » Il pointa du doigt la porte de la salle d'où s'échappaient quelques répliques des plus étranges, derrière lui.
Il réfléchit alors au projet de Calypso - non, Callie - de sortir boire un verre. Et se souvint qu'il ne sortait pratiquement jamais de chez lui. Et ne connaissait donc aucun bar ou quoi que ce soit dans le genre. Il se sentit obligé de lui préciser cela. « Pour tout te dire, je suis pas du genre à sortir souvent. Jamais, en fait. Alors je connais pas d'endroits... Mais je te suis où tu veux ! »
Il lui sourit encore une fois, tout en se frottant la nuque. Il devait avoir l'air d'un débile à sourire autant... Il ricana nerveusement, se disant que cette fille ne voudrait sûrement pas faire une sortie avec un débile. « Enfin... si tu veux toujours, bien sûr ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
dance babydoll


• âge : 25
• côté ♥ : célibataire au cœur tendre, qui n'oublie pas mais s'est retrouvée marier à Zora lors d'un voyage à Vegas
• orientation : homo
• occupation : chorégraphe de clips qui rêve de briller dans un film où la danse est reine
• quartier : n°90, appartement, westside - westwood
• avatar : Kendall Jenner
• crédits : gif : tumblr + me (familia & zolie) | astra + justin timberlake - can't stop the feeling
• messages : 317
they killed Antigone again l Callie
Dim 10 Juin - 14:02

They killed Antigone again

Décidément elle ne pouvait pas rester une minute de plus dans cette salle. De voir Antigone ainsi lui faisait mal au cœur. Cet œuvre légendaire ne devrait pas être joué de la sorte. En tout cas c’était ce que pensait Callie. Du coup sans problème qu’elle proposa à son voisin sympathique d’aller passer une meilleure soirée ailleurs de ce désastre sans nom. Bien vite, ils quittèrent la salle et Callie se demanda réellement s’ils avaient fumé pendant la réalisation de cette pièce. Parce que franchement c’était vraiment n’importe quoi ! « Je sais pas du tout. Ce qui est sûr, c'est qu'ils étaient sûrement pas très nets pendant la réécriture. Et ça devait être fort, comme truc... » elle rit à sa remarque. Ouais ça devait être très fort même pour que Antigone revient d’entre les morts, ça devait être costaud comme herbe ! Ou autre chose d’ailleurs. Bref, elle était déçue quand même d’avoir assisté à ça. Mais bon, elle avait rencontré quelqu’un de sympas et Callie ne manqua pas de le lui dire d’ailleurs. « C'est ce que j'étais en train de me dire. Au moins, cette soirée aura pas été un désastre complet. Et puis, c'est dernière nous maintenant. Littéralement... » Callie rit de plus belle et se retourna vers la porte. « Ouais t’as raison ! » son visage se tourna de nouveau vers lui. Elle lui avait proposé d’aller boire un verre quelque part. Histoire de faire connaissance. Et Callie adorait connaître pleins de gens. Se faire des amis et tout ça, c’était son truc. « Pour tout te dire, je suis pas du genre à sortir souvent. Jamais, en fait. Alors je connais pas d'endroits... Mais je te suis où tu veux ! » Ah tiens vu son air légèrement timide et peut-être un petit nerveux, Callie n’avait pas de mal à le voir effectivement dans ce rôle de garçon réservé qui n’avait pas l’habitude de sortir. Cependant, elle lui sourit de toute ses dents lorsqu’il répondit positivement à sa requête. « Enfin... si tu veux toujours, bien sûr ! » Callie n’hésita pas une seconde en hochant la tête. « Bah oui bien sûr ! Je ne suis pas du genre à changer d’avis en deux secondes. » répondit-elle avec enthousiasme. « Je connais un bar sympa qui est dans le coin et avec une bonne ambiance. » enchaîna-t-elle puis elle commença à sortir du théâtre, suivi de Roméo.

Elle l’emmena au Seven Grand, un bar spécialisé sur le Whiskey mais qui avait tout de même toute une palette de cocktails sur la carte. Ils pénétrèrent à l’intérieur et le regard de Callie se posa automatiquement sur le groupe de rock doux qui était en train de se performer sur la petite scène du bar. Elle aimait bien l’atmosphère qui se dégageait de cet endroit. Elle ne voulait pas non plus l’emmener dans un endroit trop bruyant, elle pensait que peut-être ça n’allait pas lui plaire. Du coup, ce bar lui semblait parfait. Elle se dirigea vers une table non loin du comptoir et posa son attention sur Roméo. « Alors qu’est-ce que tu veux boire ? C’est pour moi ! » lui demanda-t-elle naturellement.

_________________


Got good soul in my feet
Can't stop the feeling ☽ I got this feelin' inside my bones. It goes electric, wavy when I turn it on. All through my city, all through my home, we're flyin' up, no ceilin', when we in our zone.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


• âge : 24
• côté ♥ : seul depuis sa naissance
• orientation : vers le Sud ?
• occupation : technicien dans un théâtre
• avatar : dylan o'brien
• crédits : luaneshë (ava)
• messages : 52
they killed Antigone again l Callie
Mer 13 Juin - 11:53
Les soirées ? Ca avait jamais été le truc de Romeo. Et par soirée, il entendait toutes les fois où la lune était apparue, haute dans le ciel, resplendissante dans sa tenue de soirée si brillante qu'elle éclaire le monde dans son entièreté ; et qu'il n'était pas dans son lit, petit nid douillet où il aimait se cacher, comme un petit enfant effrayé par la nuit et ce qu'il était susceptible de s'y passer. Des soirées selon cette définition, il avait dû en faire une dizaine au maximum en cherchant bien, on pouvait les compter sur les doigts d'une main. Sa seule soirée étudiante avait été un désastre sans alcool et il avait dû rentrer plus tôt que prévu parce qu'un idiot l'avait balancé dans la piscine. Les autres sorties nocturnes devaient être des restaurants avec ses parents, du temps où il était en France, et la fois où la troupe l'avait forcé à partir dans un bar, fois où il avait carburé à la limonade toute la soirée. Mauvaise expérience, les soirées.
Mais il se disait qu'avec quelqu'un qu'il ne connaissait pas autant, quelqu'un comme Calypso - Callie ! ça voulait vraiment pas rentrer - ça serait différent, il aimerait peut-être la soirée. Peut-être même qu'il changerait d'avis et qu'il en ferait plus ? Il espérait beaucoup trop de cette sortie, il en avait conscience.
Un sourire apparut sur le visage du brun lorsque Callie confirma qu'elle voulait toujours sortir avec lui - drôle d'expression qui porte à confusion, mais s'avère totalement innocente - et qu'elle connaissait un endroit sympathique où aller. Ils sortirent donc du théâtre et Romeo respira un grand coup. L'air était frais dehors, contrairement à la salle dans laquelle ils étaient enfermés précédemment. Cette salle horrible où les odeurs se mélangeaient - sueurs et déodorants, antimite et poussière, et le dernier parfum de chez Machin-Truc dont le prix contenait plus de zéros qu'une phrase écrite en code binaire. Toutes ces senteurs originales enfermées dans une si petite pièce, c'était quelque chose qui vous donnerait mal à la tête à coup sûr. Il était donc content de pouvoir suivre la quasi-inconnue dans un autre endroit.
Il se retrouva donc dans un bar, le Seven Grand s'il savait bien lire, et il devait avouer que Callie avait bien choisi. Lui qui n'était pas un grand fan du style de ce genre de bar habituellement, il aimait bien l'ambiance de celui-ci. Un groupe de rock était apparemment en train de se produire. Oui, elle avait bien choisi. Elle lui demanda alors ce qu'il allait consommer, qu'elle payait. Mais le brun n'était pas d'accord. Il prit un air outré, blessé, et porta une main jusqu'à son coeur, comme si quelqu'un venait de lui donner un coup. « T'as vraiment cru que j'allais te laisser payer ? C'est hors de question ! »
C'était hors de question qu'elle lui offre quoi que ce soit. Ce n'était un rendez-vous mais il avait des principes. Elle l'avait aidé à s'enfuir de l'enfer d'Antigone 3.0, il n'allait pas l'obliger à payer pour lui non plus... Puis la question se posa. Qu'allait-il prendre ? Il n'y connaissait rien, en cocktails, alors comment il aurait pu choisir ? Il n'avait même jamais bu de bière, et quand il le disait les gens se moquaient un peu. Mieux valait être franc, pensa-t-il. « J'ai aucune idée de quoi prendre. Je m'y connais pas du tout en cocktail, j'ai jamais bu... » Il lui fit un petit sourire désolé et gêné. Il s'attendait à ce qu'elle se moque un peu de lui, comme les autres. « Tu sais quoi ? Prends ce que tu veux, je te suivrais. Sauf si c'est trop fort. Je te laisse choisir. La vie de mon foie est entre tes mains. Pas de pression » Il rigola un peu, il espérait ne pas en faire trop ou la dégoûter de cette idée qu'elle avait eue. Il espérait aussi ne pas passer pour un gros cas social...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
dance babydoll


• âge : 25
• côté ♥ : célibataire au cœur tendre, qui n'oublie pas mais s'est retrouvée marier à Zora lors d'un voyage à Vegas
• orientation : homo
• occupation : chorégraphe de clips qui rêve de briller dans un film où la danse est reine
• quartier : n°90, appartement, westside - westwood
• avatar : Kendall Jenner
• crédits : gif : tumblr + me (familia & zolie) | astra + justin timberlake - can't stop the feeling
• messages : 317
they killed Antigone again l Callie
Dim 1 Juil - 12:05

They killed Antigone again

Le regard de Callie était toujours fixé sur lui, attendant qu’il lui dise ce qu’il avait envie de boire. Bien sûr, elle lui dit tout naturellement que c’était pour elle. Elle l’avait invité, c’était normal pour Callie de vouloir lui payer un coup. Pourtant, le jeune homme semblait tenir à cette habitude que les Hommes avaient pris de ne pas laisser la Femme tout payer. Soit. Ça faisait sourire Callie plus que autre chose en fait. Même si pour elle ce n’était pas du tout important que ça soit lui ou elle qui paye l’addition. « Ok, c’est bon je payerais la prochaine tournée ! » rétorqua-t-elle en rigolant et comme ça au moins il savait que Callie appréciait sa présence et qu’elle s’était mise en tête de passer la soirée avec lui. Elle sourcilla légèrement lorsque Roméo lui avoua qu’il ne savait pas trop quoi prendre et qu’il n’avait jamais bu enfin de compte. Un air étonné s’afficha sur son visage mais elle ne se moqua pas. Elle avait déjà rencontré des personnes dont la boisson alcoolisée n’était pas du tout une priorité dans les soirées. Ça ne la dérangeait pas du tout d’ailleurs. Il ne voulait pas un truc fort ? Sans problème, elle non plus n’avait pas du tout envie de se mettre la tête à l’envers. Ce n’était pas du tout le but de cette escapade loin de l’Antigone ressuscitée. « Ah bah je prendrais bien soin de ton foie, il peut me faire confiance. » lança-t-elle avec un clin d’oeil en prime. Elle se leva et se dirigea vers le comptoir, se faufilant parmi le monde qui restait stoïque devant. Sa grandeur était une qualité non négligeable puisqu’elle se fit vite remarquer par la barmaid tatouée qui venait de finir de servir un groupe de barbus super balèzes. Callie lui demanda deux cocktails piña colada, et le sourire de la barmaid faisait vibrer son gaydar légèrement. Cette dernière lui rendit son sourire sans pour autant en abuser dans les signaux. Callie n’était pas intéressée. Elle était juste polie et revint vite à leur table. « J’ai pris un cocktail fruité à base de rhum. En espérant que tu vas aimer. » elle s’installa face à lui et en attendant qu’un serveur vint leur poser leur boisson, Callie enchaîna. « Alors Roméo, qu’est-ce que tu fais dans la vie dis moi ? » elle voulait le connaître un peu plus, c’était l’occasion d’ailleurs de discuter un peu de leur vie.

_________________


Got good soul in my feet
Can't stop the feeling ☽ I got this feelin' inside my bones. It goes electric, wavy when I turn it on. All through my city, all through my home, we're flyin' up, no ceilin', when we in our zone.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


• âge : 24
• côté ♥ : seul depuis sa naissance
• orientation : vers le Sud ?
• occupation : technicien dans un théâtre
• avatar : dylan o'brien
• crédits : luaneshë (ava)
• messages : 52
they killed Antigone again l Callie
Jeu 5 Juil - 1:12
Il avait réussi à négocier le fait qu'elle paie les consommations. Sa petite victoire de la soirée. En revanche, elle affirme qu'elle paiera la prochaine tournée. La prochaine ? Il fallait d'abord savoir si Romeo allait survivre à sa première boisson alcoolisée, pour ça. Mais ça le rassurait un peu. Parce qu'il y aurait une prochaine tournée. Elle ne projetait donc pas de l'abandonner, son verre à la main, en plein milieu de la soirée. Ou alors elle faisait semblant pour mieux l'abandonner après ? Non, il fallait qu'il arrête de penser à ce genre de choses, elle n'allait pas s'en aller en courant comme une voleuse. Sinon, elle n'aurait pas proposé de soirée du tout et se serait contentée d'un "Ciao gros naze !"
Il lui avoua alors qu'il n'avait jamais bu, la grande révélation, le petit secret. Et même là, elle ne recule pas devant la soirée, sûrement très longue, qui s'annonce. Si après ça elle ne prend pas ses jambes à son cou, qu'est-ce qui pourrait le faire ? Elle promit même de prendre grand soin du foi du brun, si c'était pas beau, ça ! Ce dernier commentaire le fit ricaner un peu plus, d'ailleurs. Et dire qu'il avait peur des retombées d'une telle phrase. Il la vit alors s'en aller, en direction du comptoir, dans le but de chercher de quoi se désaltérer. Il ne pouvait s'empêcher de ricaner bêtement une nouvelle fois en la voyant tenter de se faire une place parmi la foule. Chose qu'elle réussit parfaitement. Quand il ne put plus l'apercevoir, il sortit son téléphone, silencieux et sans bonnes nouvelle ou notification sauvage. Puis il regarda un peu ses pieds, les cognant dans les pieds de la table et écoutant le groupe, en fond. Pendant une seconde, il oublia presque qu'il se trouvait dans un bar, avec une amie - on pouvait le dire, maintenant, que c'était une amie, pas vrai ? - à attendre sa boisson. Il n'avait jamais été très branché musique, et encore moins ce style, mais c'était tellement relaxant qu'il arrivait même à en oublier sa propre existence.
Son cerveau se remit en marche quand Callie revint de sa quête. Puis arriva un serveur, peu de temps plus tard, avec leurs boissons sur un plateau. A en croire les paroles de Callie, il s'agissait d'un cocktail à base de fruits et de rhum. Romeo se demanda où pouvaient se cacher les fruits là-dedans - sans parler de la tranche d'ananas coincée sur le rebord. Peut-être faisaient-ils une partie de cache cache ? En tout cas, on aurait plutôt dit un verre de lait avec une goutte de colorant jaune.
Il sourit et la remercia, un simple petit « Merci » - parce que dire plus ne servait à rien - avant de se saisir de la paille, sans pour autant boire. Elle posa une question, sur ce qu'il faisait dans la vie. Il aurait bien voulu répondre que, ce qu'on faisait dans la vie ne nous définissait pas, que ça pouvait changer d'un jour à l'autre sans pour autant que ça devienne quelque chose d'important dans l'identité d'un individu. Mais il se retint. Peur de passer pour un enquiquineur ou quelqu'un d'ennuyeux. Voir les deux à la fois « Tu vas sûrement rigoler, mais... J'suis technicien, dans un théâtre. Enfin, pas dans celui qu'on vient de quitter » Pour éviter de rire bêtement une nouvelle fois, il se décida enfin à goûter à sa piña colada. Ah oui, il sentait le fruit, maintenant qu'il l'avait en bouche. Et le rhum lui brûla légèrement la gorge. Mais il se retint de grimacer comme un enfant qui aurait avalé une cuillère entière de moutarde trop forte. Et, pour se donner contenance, il tenta de parler « Et toi ? A quoi tu passes tes journées ? » Bon, il fallait le dire, il avait pas l'air très à l'aise, le Romeo. On aurait plus dit qu'un petit piment venait de sauter au fond de sa gorge pour le tuer, mais sinon, ça allait. La preuve ! Il but même une autre gorgée. Ca allait passer, pas vrai ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
dance babydoll


• âge : 25
• côté ♥ : célibataire au cœur tendre, qui n'oublie pas mais s'est retrouvée marier à Zora lors d'un voyage à Vegas
• orientation : homo
• occupation : chorégraphe de clips qui rêve de briller dans un film où la danse est reine
• quartier : n°90, appartement, westside - westwood
• avatar : Kendall Jenner
• crédits : gif : tumblr + me (familia & zolie) | astra + justin timberlake - can't stop the feeling
• messages : 317
they killed Antigone again l Callie
Lun 23 Juil - 22:51

They killed Antigone again

Il l’intriguait en fait ce Réméo. Il avait l’air de ne pas savoir ce qu’il faisait là en fait et ça attendrissait la Callie au cœur tendre. Elle n’avait pas du tout de vues sur lui, non loin de là. Elle aimait les femmes, pour sûr ! Mais ce côté bisounours qu’elle avait réagissait à l’attitude de son nouvel ami. Parce que pour Callie c’était maintenant une connaissance qui allait tirer vers une amitié sincère. Elle en était convaincue. Elle était comme ça Callie. Son sourire s’élargit lorsque Roméo lui dit merci. On dirait un petit garçon là sur son siège. Alors du coup Callie commença à engager la conversation après qu’un serveur vint leur apporter leur cocktail. Se demandant ce qu’il pouvait faire dans la vie. Elle le verrait bien travailler dans une librairie, elle ne savait pas pourquoi, peut-être le fait qu’il était légèrement réservé. Ouais, les clichés mais c’était peut-être possible ! Ou bien dans un côté plus artistique. Un dessinateur, peut-être. Ou complètement autre chose d’ailleurs ! Peut-être qu’elle était vraiment à côté de la plaque et qu’il faisait une profession plutôt dangereux contrastant avec sa personnalité timide. Dans la police, peut-être ? Enfin bref, ses pensées s’égaraient, de toute façon qu’importait ce qu’il faisait, elle le trouvait sympathique. Technicien dans un théâtre. Oh, elle n’avait pas pensé à ça. L’originalité lui plaisait tout de même. Elle rit lorsqu’il dit que ce n’était pas dans le même théâtre que ce soir. « Ah ouais heureusement parce que sinon je t’aurais dit de travailler dans un autre théâtre vu le fiasco ! » elle but une gorgée de son cocktail avant de reprendre « Ça devait être un enfer pour toi cette pièce ! » elle rit de nouveau. Callie avait toujours le rire facile. Ses pupilles le fixèrent buvant sa boisson puis lui demander à quoi elle passait ses journées. « Moi je suis chorégraphe de clip ! » sortit-elle naturellement. Comme si c’était commun. « Et j’aimerais bien tourner dans un film de danse, c’est mon rêve d’ailleurs ! D’avoir le rôle principale et de danser sur des plateaux. » en parlant elle avait les yeux qui pétillaient presque. Elle divaguait encore lorsqu’elle reposa ses yeux sur lui. Voyant bien que la boisson était peut-être forte pour lui. Pourtant elle avait pris le cocktail le plus doux qu’elle connaissait. « Ça va ? » demanda-t-elle, rieuse tandis qu’il buvait une autre gorgée. « Normalement, la deuxième va mieux passer ! » le rassura-t-elle, souriante.

_________________


Got good soul in my feet
Can't stop the feeling ☽ I got this feelin' inside my bones. It goes electric, wavy when I turn it on. All through my city, all through my home, we're flyin' up, no ceilin', when we in our zone.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


• âge : 24
• côté ♥ : seul depuis sa naissance
• orientation : vers le Sud ?
• occupation : technicien dans un théâtre
• avatar : dylan o'brien
• crédits : luaneshë (ava)
• messages : 52
they killed Antigone again l Callie
Mer 1 Aoû - 9:41
L'ambiance semblait bonne. Pas lourde, assez agréable. Ils rigolaient encore un peu sur la pièce qu'ils venaient de voir, sa partenaire disant que, si le brun travaillant dans le théâtre dont ils étaient ressorti très vite, il aurait sûrement dû envisager de changer de job. Il n'a pas pu s'empêcher de rire, parce qu'il s'était sûrement dit la même chose dans sa tête. Elle avait pas tort, aussi... Il apprit aussi, durant la conversation, que Callie était chorégraphe et qu'elle rêvait de tourner dans un film de danse. Elle avait ce regard en le disant, les yeux qui pétillent, pleins d'étoiles de toutes les couleurs. Ca se voyait qu'elle voulait vraiment que ça arrive. Il espérait pour elle que ça arrive. D'ailleurs, il croisa les doigts, contre son verre. Un mouvement discret, pas des plus visible, qu'elle n'avait pas dû remarquer. Mais tant pis.
En y réfléchissant mieux, il se dit qu'ils auraient pu inviter le chanteur du groupe, ils feraient une belle brochette d'artistes en tout genre. Un théâtreux et une danseuse. Que le hasard était drôle. Il s'y connaissait pas beaucoup en danse. Juste ce qu'il avait appris, la fois où il avait été obligé - oui, obligé, parce qu'il voulait pas, il était pas d'accord avec le projet - de superviser un mélange entre ballet et pièce. Ca s'était fini en désastre, évidemment. Mais il avait bien fait son job, lui, au moins ! En y repensant, il approcha la boisson de sa bouche pour la seconde fois.
La deuxième tentative fut plus agréable. Le cocktail n'était pas si mal que ça, si on oubliait le goût étrange et encore inconnu pour la bouche de Roméo. Il aimait bien ce petit goût fruité, en fait. Même si c'était un peu fort - amer peut-être même ? il aurait pas trop su dire ou même décrire - il appréciait comme il le pouvait. Il réussit même à prendre une troisième gorgée, ce qui était assez étonnant, pour lui. Callie lui demanda s'il allait bien, en lui précisant ce qu'il avait déjà compris : la deuxième fois, c'est meilleur. Il sourit de toutes ses dents avant de répondre. « T'avais raison, c'est pas mal. Ca s'appelle comment déjà ? » Il était pas sûr du nom. Histoire de savoir quoi prendre, là prochaine fois qu'il va dans un bar, si ça arrive un jour...
« J'ai bien fait de te faire confiance, finalement. Et de te suivre. J'regrette pas, j'espère que c'est le cas pour toi aussi ? » Il avait toujours cette petite sensation, comme si elle se forçait à rester. Pourtant elle lui avait déjà dit, non ? Alors il s'assurait qu'elle était toujours d'accord, même s'il allait sûrement finir par l'agacer à demander toutes les cinq minutes. Non, sérieusement mec, arrête de demander. Pourquoi tu demandes ? Elle se serait déjà enfuie par la minuscule fenêtre des toilettes tous sales du bar, si elle en avait marre de toi !
Pour éviter de poser la question pour la 391ème fois de la soirée, il demanda un truc bateau. Un truc que tout le monde devait demander au moins une fois en rencontrant quelqu'un « Sinon, à part danser, ce qui est très bien aussi hein, ne t'y méprends pas... Enfin, j'veux dire, tu fais quoi dans ton temps libres ? » C'était sorti très mal, dans sa tête. Il aurait dû réfléchir avant d'ouvrir la bouche. Il avait tellement eu peur qu'elle pense qu'il pense que danser était une action débile que ça phrase n'avait, au final, plus tellement de sens. Si elle comprenait ça, chapeau Callie !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
dance babydoll


• âge : 25
• côté ♥ : célibataire au cœur tendre, qui n'oublie pas mais s'est retrouvée marier à Zora lors d'un voyage à Vegas
• orientation : homo
• occupation : chorégraphe de clips qui rêve de briller dans un film où la danse est reine
• quartier : n°90, appartement, westside - westwood
• avatar : Kendall Jenner
• crédits : gif : tumblr + me (familia & zolie) | astra + justin timberlake - can't stop the feeling
• messages : 317
they killed Antigone again l Callie
Mer 8 Aoû - 0:46

They killed Antigone again

« C’est Piña colada. » rétorqua-t-elle du tac au tac. Elle était contente, il semblait plus serein. Enfin peut-être que l’alcool aidait à le détendre. En même temps s’il n’avait pas l’habitude de boire, ça ne l’étonnerait même pas que sa troisième gorgée commençait à le rendre plus ouvert. Elle prit sa paille entre ses dents et aspira à nouveau une gorgée. Pour elle, ça allait. Fêtarde comme elle était, il fallait beaucoup d’alcools pour qu’elle puisse ressentir une quelconque sensation. Mais en même temps, elle n’avait pas non plus besoin de ça pour être fofolle. Et des fois l’alcool la rendait encore plus excentrique. Elle pouvait même danser sur la table. Ce n’était pas du tout un problème pour elle. Et si Sun avait été là, ça aurait été encore pire. Mille fois pire. Mais au moins, elle ne s’ennuyait jamais. Elle hocha vivement de la tête, terminant sa gorgée. « Ah oui je ne regrette pas du tout de t’avoir rencontré. T’es un gars sympa je trouve et ton côté réservé est mignon. Mais je pense que t’es fun quand même ! » sinon elle ne se serait pas attardée ici. « De toute façon, vu comment tu faisais des blagues pendant la pièce, je suis sûre que t’es fun ! » elle rit légèrement. C’était vrai qu’en apparence il était assez timide. Elle avait compris à qui elle avait affaire. Pourtant ce moment là passé au théâtre restait dans sa mémoire et les piques qu’il faisait discrètement, en pensant que personnes ne l’entendaient, montrait bien son humour. Parce qu’elle a beaucoup ri en l’écoutant, la Callie. Elle sourit, encore une fois. Il était maladroit le Roméo. Il s’emmêlait un peu les pinceaux dans ses phrases. Et il avait l’air d’avoir toujours peur de ne pas se faire comprendre ou de piquer à tort la personne qui était face à lui. C’était cette impression là qu’elle ressentait lorsqu’elle le regardait parler. Alors, elle sourit. Pour le rassurer. « T’inquiète, je sais que tu ne dénigres pas la danse ! » elle rit à nouveau. « De mon temps libre, je suis toujours fourrée avec ma meilleure amie. On se ballade dans la ville, on fait des soirées. Je suis quelqu’un qui est assez branché soirée en fait. » c’était vrai qu’elle était tout le temps dehors « Sinon je vais voir des films ou je vais au théâtre comme tu as pu le deviner. » elle reprit une gorgée avant d’enchaîner « Et toi ? A part le théâtre – dit-elle, ayant l’air malicieux comme pour lui faire une dédicace – quelles sont tes autres passions ? »

_________________


Got good soul in my feet
Can't stop the feeling ☽ I got this feelin' inside my bones. It goes electric, wavy when I turn it on. All through my city, all through my home, we're flyin' up, no ceilin', when we in our zone.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


• âge : 24
• côté ♥ : seul depuis sa naissance
• orientation : vers le Sud ?
• occupation : technicien dans un théâtre
• avatar : dylan o'brien
• crédits : luaneshë (ava)
• messages : 52
they killed Antigone again l Callie
Mer 12 Sep - 20:42
Piña colada. Il continuait de siroter sa boisson en se répétant encore et encore ce nom. En ce moment, pourtant si étrange, il se posait quelques questions. Si la soirée allait encore être longue, si Antigone finissait bien par mourir dans la représentation dont ils s'étaient échappés, comment avait-il fait pour ne pas goûter une chose pareille auparavant. Mais surtout si ce nom avait une signification. Ca sonnait espagnol, est-ce que ça l'était ? Il se promit de regarder sur ce bon vieil ami, nommé Wikipédia, quand il rentrerait. S'il arrivait à rentrer. Car, oui, il n'avait même pas fini son premier verre qu'il s'imaginait déjà rampant ou boitillant sur le trottoir, ivre mort. Etait-il au moins au courant qu'il ne finirait pas dans un tel état avec un verre, deux maximum ? Il releva les yeux doucement vers Callie lorsqu'il entendit sa voix à nouveau. Elle était en train de répondre à ses questions, et au milieu de tous ses sirotements, il avait presque oublié qu'il les avait posées. Elle lui répondit qu'elle ne regrettait pas leur rencontre et lui fit rapidement un résumé de ce qu'elle pensait du personnage. Sympa, réservé, mignon et fun. Puis elle se mit à rire, par rapport aux blagues qu'il avait faites pendant la représentation. Entendre autant de choses gentilles sur lui donna une grande envie à Romeo, de baisser la tête pour fixer son verre en la remerciant et rougir comme une adolescente. Ce qu'il fit.
Il se souvint alors que la jeune femme face à lui aimait danser, et une nouvelle question lui vint en tête. Il ne put s'empêcher de la poser. Il se demandait bien ce qu'elle pouvait faire de ses journées, à part de la danse... Sa question était maladroitement posée mais son amie ne lui en tint pas rigueur. Elle rigola même un peu de sa maladresse, ce qui lui fit relever la tête et rire avec elle. Elle lui répondit qu'elle était souvent accompagnée de sa meilleure amie, à aller en soirées. Il pensa légèrement à sa propre relation avec Asa. Mais, ce qui était sûr, c'est que leurs soirées étaient différentes. Il imaginait bien mal Calypso et une jeune adulte lui ressemblant, assises sur un canapé, manettes entre les mains et tournées vers un écran et une console. Non, probablement pas. Elle ajouta alors qu'elle appréciait voir des films et, évidemment, aller au théâtre. Comme beaucoup de gens, il imaginait. Il avait bien envie de lui demander quels films étaient ses préférés, mais, le temps de boire et elle revenait à la charge avec une question. Elle exigeait qu'il réponde, lui aussi, à cette interrogation. Il reprit lui-même une gorgée avant de se racler la gorge. « Moi ? J'aime les choses simples. Comme les soirées avec mes amis, découvrir de nouveaux films ou me promener dans la ville. J'aimais beaucoup tout ce qui était sciences, aussi, au collège. Est-ce que ça compte ? » Il jeta un léger coup d'oeil au verre de son amie et attendit qu'il soit entièrement fini avant de boire le sien d'une traite. Il grimaça légèrement, mais c'était sa chance de payer sa dette de boisson. « Ca te va toujours, si je te paie un verre en retour ? » Cette fois, il ne pensa même pas au fait qu'elle voulait peut-être rentrer. Tant pis pour elle, ses autres plans pour la soirée tombaient à l'eau
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
they killed Antigone again l Callie
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

glitter in the air ::  :: downtown l.a.+