la famiglia è tutto (mia)

 ::  :: center l.a. :: beverly hills
avatar
• âge : 30
• côté ♥ : célibataire
• orientation : hétérosexuelle dans l'idée
• occupation : réalisatrice
• quartier : sur une péniche amarrée à Santa Monica
• avatar : Lana Del Rey
• crédits : loudsilence. ♥ (av) / astra (sign)
• messages : 50
la famiglia è tutto (mia)
Dim 15 Avr - 2:16
J’ai besoin de voir un visage familier. Enfin un visage que je connais bien et qui je sais, ne me jugera pas. J’habille Amanda d’une robe toute simple, blanche avec de grosses fleurs roses, comme celles que me faisait ma grand mère lorsque j’étais petite. Elle était couturière mamie, c’est aussi elle qui m’a donné le goût du spectacle, de la démesure. Tous mes costumes de carnaval étaient faits par elle. Cousu main. Souvent assortis à ceux de Julia. C’est d’ailleurs une des robes de sa mère que la petite porte. J’ai emporté quelques uns de ses habits d’enfant que ma mère a gardé durant toutes ces années. Mais moi, je dois m’habiller aussi. Je fais pas dans le très compliqué. Un jean, une blouse fluide et ça ira très bien. Je vais voir ma cousine, pas la reine d’Angleterre. ” Allez on y va ! “ Amanda n’est pas une gamine très compliquée. Le plus dur pour moi, c’est de voir dans les traits de son visage, ceux de ma défunte soeur. Ses cheveux noirs bouclés en anglaises, ses grands yeux bleus, cette petite fossette sur la joue droite. Oui définitivement, c’est la même. J’installe la petite dans la voiture et me mets en route. J’ai encore un peu de mal à me repérer dans Los Angeles, même après quatre mois, mais le chemin jusqu’à chez Mia, je l’ai bien en tête. Mia elle est comme moi, adoptée par le frère de mon père adoptif. On n’a pas tout à fait le même parcours de base, mais le résultat est le même. On est tombées sur les Ricci, cette famille qui avait de l’amour à revendre. Je me gare et attrape la petite aux bras pour rejoindre la porte d’entrée. Je n’ai pas prévenue la brune de mon arrivée mais bon, ce n’est pas grave. Normalement à cette heure ci elle est chez elle. Je sonne et attends qu’elle m’ouvre. ” Sorpresa ! “ Voilà aussi quelque chose qui commence à me manquer, l’italien. Amanda se démène dans mes bras et je la pose sur le sol pour qu’elle salue sa grande cousine avant de la voir filer à la recherche de Nolan. ” Désolée de débarquer à l’improviste, j’avais besoin de te voir. “ Ca c’est pas la nouvelle du jour, je dois bien l’admettre. ” J’ai revu Cora. “ Mia est la seule de ma famille à savoir ce qu’il s’est passé avec elle. Cette relation étrange qui s’est soldée par un échec à l’époque. La bombe est lâchée et j’ai terriblement besoin d’un verre. Même si la bouteille ne serait pas suffisante pour digérer tout ça.

_________________

stranger to the dark
— but I won’t let them break me down to dust i know that there’s a place for us for we are glorious

Revenir en haut Aller en bas
avatar


• âge : 35
• côté ♥ : mariée aux yeux de la loi, mais officieusement, il s'agit d'un mariage blanc.
• orientation : aucune préférence
• occupation : directrice de WILD MODELS, une agence de mannequins
• avatar : kristin kreuk
• crédits : loudsilence
• messages : 76
la famiglia è tutto (mia)
Mer 18 Avr - 10:26
Je m’octroie une demi-journée de repos dans la semaine, le mercredi en général, pour pouvoir profiter de la présence de mon fils et ne pas le laisser sans arrêt sous la surveillance de Tamara. Je sais qu’elle s’en occupe à merveille, mais ça reste mon fils, et il est tout à fait normal que je prenne du temps pour lui. Il est midi quand je le récupère à l’école et que nous rentrons à la maison. En général, nous prenons le temps de cuisiner quelque chose tous les deux, mais ce midi, j’ai fait simple, j’ai acheté à la boucherie un poulet déjà rôti et les pommes de terre qui allaient avec. Nolan est aux anges et ça me fait plaisir. Je croise Tamara qui visiblement s’apprête à quitter la maison. « Tu fuis ? » Elle dépose un baiser sur ma joue et m’offre un sourire tendre avant d’embrasser Nolan. « Je passe l’après-midi chez des amis, pour profiter de la piscine. » Je hoche la tête en souriant. « Tu as raison. » La mienne est encore en construction, et les ouvriers mettent plus de temps que prévu. Il commence à faire chaud, j’espère au moins que ça ne tardera plus. Tamara s’envole et lorsque la sonnerie retentit, j’imagine que c’est elle qui a oublié quelque chose, mais au lieu de ça, je tombe sur ma cousine. Mon regard surpris, elle lâche un mot en italien traduisant sa venue impromptue. Quelque chose ne va pas, je le sens immédiatement. Je connais assez bien Selena pour le savoir. Je viens la serrer dans mes bras, salue la petite Amanda en la dévorant de bisous, et les laisse entrer. La petite fille court chercher Nolan que j’appelle pour qu’il descende jouer avec sa cousine. « Désolée de débarquer à l’improviste, j’avais besoin de te voir. » Je penche un peu la tête sur le côté en plissant les yeux. « Qu’est-ce qui se passe Lena ? » « J’ai revu Cora. » « Oh. » Que je lâche sous la surprise sans avoir cherché à retenir cette onomatopée. Je crois que nous ne sommes pas nombreux à être au courant. « Assieds-toi, je vais nous chercher à boire. » Je n’aime pas boire de l’alcool en plein milieu de la journée, en général d’ailleurs je ne bois pas d’alcool, mais je crois que là, c’est de mise. Je vais l’accompagner au soft je pense. Je reviens dans le salon et pose sur la table de quoi la satisfaire, elle a le choix. « Raconte-moi. » Je suis de nature très à l’écoute, et Selena ne s’est pas trompée en venant me voir pour s’épancher, je suis je crois la personne qu’il lui faut.

_________________
never enough
I'm trying to hold my breath, Let it stay this way, Can't let this moment end. You set off a dream with me Getting louder now, Can you hear it echoing?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
• âge : 30
• côté ♥ : célibataire
• orientation : hétérosexuelle dans l'idée
• occupation : réalisatrice
• quartier : sur une péniche amarrée à Santa Monica
• avatar : Lana Del Rey
• crédits : loudsilence. ♥ (av) / astra (sign)
• messages : 50
la famiglia è tutto (mia)
Lun 7 Mai - 3:08
Je débarque à l’improviste mais ce n’est pas bien grave. Je sais que Mia ne m’en tiendra pas rigueur. Amanda s’échappe rapidement de mes bras pour aller jouer avec son cousin. Mia l’appelle d’ailleurs pour qu’il vienne récupérer la petite boule d’énergie. Je ne sais pas comment elle fait pour avoir autant la forme. J’aimerai qu’elle m’en file un peu parfois. Qu’elle partage. Mais forcément, arriver comme ça, ça ne peut qu’inquiéter Mia. On prévoit quand on se voit, on organise un dîner ou une aprem, même si ce n’est pas toutes les semaines. Mais arriver comme ça, ça n’augure rien de bon. Et en effet. Elle me demande ce qu’il se passe et je lâche ces mots qui ne demandaient qu’à sortir. Cora. Forcément, ça ne pouvait être qu’elle. Comme une formule magique qu’elle prononce pour m’apaiser, elle me dit de m’asseoir et qu’elle va nous chercher à boire. ” Bonne idée oui. “ L’alcool n’est pas la solution à tout mais là, j’ai bien besoin d’un petit remontant. Ou d’un gros. J’attrape une bouteille de limoncello qu’elle a déposé sur la table et m’en sers un verre. Je lui en propose mais visiblement, pas d’alcool pour elle pour le moment. Je bois la moitié de mon verre cul sec pour me donner du courage, pour me délier la langue. ” J’avais rendez vous aux studios et avant le moment fatidique, j’ai décidé de faire un tour pour … bah découvrir les lieux. Et elle était là, en train de discuter avec je ne sais pas qui et je les ai interrompu. “ Soupir, nouvelle gorgée. ” Elle est agent artistique alors forcément c’est son domaine aussi. Mais je ne savais pas qu’elle était arrivée à Los Angeles. Et elle non plus, elle ne savait pas pour moi. Alors les retrouvailles n’ont pas été tristes. “ Non, vraiment pas. Ressasser le passé n’a rien de bien joyeux. Je sais que c’est moi qui l’ai foutu à la porte, mais c’était parce qu’elle ne voulait pas s’engager, que j’avais plus l'impression d’être son plan cul à force que sa copine. ” Elle m’énerve si tu savais… “ Je m'affale totalement sur le canapé, cachant mon visage de mes mains comme pour étouffer toute la colère qui menaçait de sortir. Colère ou autre chose.

_________________

stranger to the dark
— but I won’t let them break me down to dust i know that there’s a place for us for we are glorious

Revenir en haut Aller en bas
avatar


• âge : 35
• côté ♥ : mariée aux yeux de la loi, mais officieusement, il s'agit d'un mariage blanc.
• orientation : aucune préférence
• occupation : directrice de WILD MODELS, une agence de mannequins
• avatar : kristin kreuk
• crédits : loudsilence
• messages : 76
la famiglia è tutto (mia)
Mer 16 Mai - 17:29
Je ramène de quoi nous rafraichir, et j’ai sorti la bouteille de limoncello du congélateur, je sais que Selena aime ça, et c’est de circonstance visiblement. Je la laisse se servir et j’attends qu’elle prenne la parole, qu’elle me raconte. « J’avais rendez vous aux studios et avant le moment fatidique, j’ai décidé de faire un tour pour … bah découvrir les lieux. Et elle était là, en train de discuter avec je ne sais pas qui et je les ai interrompu. » Je laisse mon regard sur ma cousine pour essayer de comprendre ce qui peut se passer à l’intérieur d’elle. « Elle est agent artistique alors forcément c’est son domaine aussi. Mais je ne savais pas qu’elle était arrivée à Los Angeles. Et elle non plus, elle ne savait pas pour moi. Alors les retrouvailles n’ont pas été tristes. » Je grimace un peu en entendant la dernière phrase, je n’ose même pas imaginer. Toutes les deux italiennes, le sang chaud, des grandes gueules si on peut dire, alors forcément, ça ne devait pas être triste. « Elle m’énerve si tu savais… » « Je vois ça oui. » Je la laisse évacuer une certaine colère, une tension palpable dans chacun de ses gestes. « Il est prévu que tu la revoies ? » Je vois son regard se poser sur moi et j’esquisse un sourire. « Enfin j’veux dire, si vous travaillez pas loin, tu vas sans doute la recroiser, il va bien falloir que vous vous supportiez ! » Je hausse un peu les épaules et poursuis. « Et vous vous êtes dit quoi ? Tu as appris des trucs sur elle ? Tu sais pourquoi elle est à L.A. ? » Je penche la tête sur le côté, sans la lâcher des yeux, et me risque à une question plus intime. « Et ça t’a fait quoi exactement de la revoir ? Mis à part que ça t’a énervée…? » Non parce qu’elles ont quand même eu une histoire toutes les deux, donc ça paraîtrait logique que Selena ait ressenti quelque chose de particulier. Et puis, si elle est venu me voir, c’est qu’elle avait besoin de parler, alors pourquoi me retenir de lui poser des questions, même intimes. La famille c’est fait pour ça non ?

_________________
never enough
I'm trying to hold my breath, Let it stay this way, Can't let this moment end. You set off a dream with me Getting louder now, Can you hear it echoing?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
• âge : 30
• côté ♥ : célibataire
• orientation : hétérosexuelle dans l'idée
• occupation : réalisatrice
• quartier : sur une péniche amarrée à Santa Monica
• avatar : Lana Del Rey
• crédits : loudsilence. ♥ (av) / astra (sign)
• messages : 50
la famiglia è tutto (mia)
Mar 25 Sep - 17:34
Je sais que je peux tout dire à Mia. Il en faut bien dans la famille non ? De ces personnes qui nous comprennent à qui on peut parler de tout sans avoir peur d'être jugée ? Parce que oui, Mia c'est cette personne. On a le même parcours à peu de choses près, on sait qu'on n'a pas vécu dans des familles dites normales pour la plupart. Mais ça n'est pas grave ça. Ca n'a pas d'importance. On s'est construites avec ce qu'on nous a donné et faut bien avouer qu'on a plutôt réussi. Et je suis extrêmement reconnaissante qu'on se retrouve à Los Angeles. Je m'installe, je prends le limoncello, je fais comme chez moi ou presque. J'ai plus forcément envie de réfléchir, je lui parle simplement et librement. Même si c'est confus dans ma tête, même si c'est le bordel. " Je vois ça oui. Il est prévu que tu la revoies ? " Je la regarde en grimaçant. Bon oui je suis énervée mais la revoir ? Non j'y ai pas pensé encore. " Enfin j’veux dire, si vous travaillez pas loin, tu vas sans doute la recroiser, il va bien falloir que vous vous supportiez ! " Elle n'a pas tort. Non, clairement pas tort. Et ça me bouffe d'autant plus d'ailleurs. " Et vous vous êtes dit quoi ? Tu as appris des trucs sur elle ? Tu sais pourquoi elle est à L.A. ? Et ça t’a fait quoi exactement de la revoir ? Mis à part que ça t’a énervée…? " Je termine mon verre d'un coup, parce que pour la suite, j'en ai bien besoin. Autant tout arraché comme un pansement. " On s'est plus engueulées qu'autre chose à savoir qui avait le plus brisé le coeur à l'autre. Le genre de conversation que t'as pas envie d'avoir quoi... Et elle bosse ici, elle vit ici. Donc ouais j'vais surement la revoir. " Au moins ça c'est fait... mais bon il manque une partie. Truc insignifiant. " Et elle m'a embrassé avant de me laisser en plan. " Oui, y'a ça aussi.

_________________

stranger to the dark
— but I won’t let them break me down to dust i know that there’s a place for us for we are glorious

Revenir en haut Aller en bas
avatar


• âge : 35
• côté ♥ : mariée aux yeux de la loi, mais officieusement, il s'agit d'un mariage blanc.
• orientation : aucune préférence
• occupation : directrice de WILD MODELS, une agence de mannequins
• avatar : kristin kreuk
• crédits : loudsilence
• messages : 76
la famiglia è tutto (mia)
Lun 8 Oct - 9:30
Ma cousine semble au bout de sa vie, elle est sur les nerfs, elle a des trucs à raconte, et j’ai toujours été une oreille attentive. Depuis gamine, c’est vers moi que tout le monde se tournait pour garder les secrets ou pour déverser des sentiments agréables ou non. Alors il est évident que je vais être là pour Selena, pour qu’elle me raconte ce qu’elle à à me raconter, et que je lui donne peut-être quelques conseils. J’ai longtemps pensé que j’aurai pu être psychologue, je crois que les questions que je pose sont assez pertinentes, et ouvrent pas mal de portes dans les pensées de mes interlocuteurs. Je saurai dans quoi me reconvertir si un jour j’en ai marre de mon boulot. « On s'est plus engueulées qu'autre chose à savoir qui avait le plus brisé le coeur à l'autre. Le genre de conversation que t'as pas envie d'avoir quoi... Et elle bosse ici, elle vit ici. Donc ouais j'vais surement la revoir. » Je fais une petite moue désolée en entendant ça, face à sa tête complètement dépitée. Je vois bien que ces nouvelles ne l’enchantent pas, et il y a de quoi. J’imagine déjà la scène, entre deux italiennes, ça devait pas être la joie, je connais ça. Le tempérament de feu de ma cousine face à celui de son ex, je crois qu’il devait y avoir de l’électricité à plusieurs mètres à la ronde. « Et elle m'a embrassé avant de me laisser en plan. » « Wow ok… » La réponse ne s’est pas laissée attendre, je suis surprise sur le moment, mais finalement pas tant que ça quand on y pense. Je soupire un peu, hésite un instant et me lance. « Et euhm… t’as ressenti quoi ? J’veux dire mis à part la colère que je ressens puissance dix mille… » Elle me regarde et je me pince les lèvres dans une moue semi désolée d’avoir posé la question. « Lena, je suis pas dupe. Sûrement moins que toi. Tu as encore des sentiments pour elle n’est-ce pas ? »

_________________
never enough
I'm trying to hold my breath, Let it stay this way, Can't let this moment end. You set off a dream with me Getting louder now, Can you hear it echoing?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
la famiglia è tutto (mia)
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

glitter in the air ::  :: center l.a. :: beverly hills+