have a break, have a .... (dinah)

 ::  :: westside :: santa monica
avatar
the bad witch


• âge : 28
• côté ♥ : célibataire, pas le temps pour ces conneries
• orientation : bisexuelle, mais ouvre un magazine et tu le sauras
• occupation : actrice, vous savez la méchante sorcière dans la série Witches
• quartier : beverly hills
• avatar : alicia vikander
• crédits : kane.
• messages : 331
have a break, have a .... (dinah)
Jeu 29 Mar - 0:48
Je prépare mon sac, plutôt guillerette. J'ai besoin de faire une pause, de penser à autre chose, de m'éloigner des projecteurs et de la ville. Bon je ne vais pas bien loin, juste une villa au bord de la mer. Un week end à ne penser à rien, pas de script, pas de texte à apprendre, pas de fans, pas de flashs, rien. La seule personne que j'accepte dans ma bulle, c'est Dinah. Parce que Dinah elle est là depuis le début, parce que Dinah elle ne cherche pas à me changer, parce que Dinah elle me voit comme je suis. Et puis elle m'écoute et je l'écoute. On va dire que c'est un échange de bons procédés agrémentés de quelques draps froissés. Je ne sais pas si c'est ce qu'il se passera durant ces deux jours, peut être que oui, peut être que non. Y'a pas de programmes, y'a juste du temps partagé. J'arrive en avance comme toujours et pars faire des courses. Rien de sain. Que des cochonneries ! Des chips, des cacahuètes, des pizzas surgelées, du fromage en spray et des crackers, des M&M's, des haribos par paquets de 5, des boissons bien sucrées et du vin. Faut pas oublier le vin. Dans le bar y'a pas mal d'alcool dans lequel je tape à chaque fois et tant qu'elles ne sont pas vides, je ne les remplace pas. La maison est louée mais ça va, les proprios sont sympas. Puis ils savent où me trouver en cas de pépin, c'est pas bien compliqué ça. Les sacs bien remplis, le chauffeur me dépose à nouveau devant la villa et je pars tout déposer dans la cuisine. Comme d'habitude, un garde du corps campe dans une voiture en face de la porte. Au cas où. Il me fait peine quand même. Mais il sait qu'il aura droit à sa ration de bouffe. Pas d'alcool évidemment même si j'ai déjà tenté de lui en donner. Trop professionnel pour ça. J'adore Jérémy pour ça. Je me sens en sécurité avec lui. Et heureusement qu'il connait Dinah et sait qu'elle doit venir sinon elle ne passerait même pas les palier, plaquée au sol sous la montagne de muscles. Une fois ce qui a besoin d'être au frais mis au frais, les placards remplis et la musique allumée, je pars dans la chambre me changer. On vire les jeans, le maquillage, le côté poupette. J'enfile un maillot de bain deux pièces rouge à pois avec un kimono. Je reste pieds nus, marre des talons et m'allume une clope. J'en profite pour ouvrir une bouteille de vin et l'aérer lorsque la sonnette retentit. Je me précipite jusqu'à la porte en courant presque. Cigarette à la main, je déverrouille le tout et ouvre en grand en souriant. " Bienvenue à la casa ! " Je l'embrasse et l'attire rapidement à l'intérieur, contente de commencer ce week end avec elle. " Comment tu vas ? "

_________________
humanskins
You know that place between sleep and awake, that place where you still remember dreaming? That’s where I’ll always love you. That’s where I’ll be waiting.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
https://68.media.tumblr.com/ceb36f399277d68e5493aa1bd6d9f9cd/tumblr_inline_os8e5vkVjC1sftcif_500.gif

• âge : 23
• occupation : affublée d'une voix peu harmonieuse, ne s'étant jamais attelée à l'améliorer, elle est pourtant compositrice et parolière de tubes à succès depuis l'âge de 14 ans. Jonglant entre différents styles opposés, elle est constamment à la recherche d’acoustique particulière, neuve et originale. plus formellement, elle entreprend des études de management et est présentement en première année de master.
• avatar : neelam bae.
• crédits : Sarasvati.
• messages : 87
have a break, have a .... (dinah)
Lun 28 Mai - 13:06
Les rayons du zénith frappent le nivelé de la plage faisant ressortir la beauté du grain doré. Les vagues dansent et se chevauchent les unes sur les autres dans une symphonie sans fin. Les orteils de l’Al-Din frétillent sur la surface de ses tongs lorsqu’elle inspire avec gourmandise la première goulée d’air marin. Son regard glisse sur les contours de la bâtisse qui leur servira de refuge l’espace des prochains jours alors qu’une bouffée d’excitation lui arrache un sourire ravit. Romy. Un week-end avec Romy. Ça lui paraissait presque irréel de partir en vacances avec son amie, d’avoir l’occasion de la revoir après cet ensemble de semaines si éprouvantes. Cela dit, l’Al-Din trainait d’une valise de taille assez inadaptée si on tenait compte de la durée de leur séjour. Mais Dinah avait ce côté mère poule, prévenant, qui l’amenait à prendre un fort lot de disposition. Les muscles de ses bras bataillaient avec la salle dans l’optique de frayer un chemin à la valise, finalement elle aurait dû peut-être y aller mollo sur le remplissage. Un soupir de soulagement s’échappa de ses lèvres lorsqu’elle aperçut la silhouette du garde du corps et lui envoya des signaux de détresse. Elle aurait très bien pu la conduire jusqu’à destination, mais l’aide de l’homme serait beaucoup plus rapide et efficiente. La paume de l’indienne vint s’échouer sur la musculature plantureuse de Jérémy, une fois qu’il eût atteint son niveau avant de la tapoter avec amusement. « Eh ben dis-donc, faut croire que ces biscottos prennent toujours plus volume à chacun de mes passages ! »

Elle n’avait pas besoin de demander confirmation quant à la présence de son amie, la voiture posée non loin de la bâtisse, la musique qui retentissait au loin et l’air sérieux du garde étaient assez implicites. La porte s’entrouvre sur l’actrice à la mine radieuse et à la cigarette à la main. Automatiquement, elles tombent dans les bras l’une de l’autre, en parfaite synchronie, s'étreignant comme si elles se revoyaient après des siècles de sevrage affectif. « Bienvenue à la casa !» s'enjoua l'actrice, partageant visiblement sa frénésie. « Bienvenue à moiii ! » Dinah sautille un peu entre ses bras avant de la relâcher alors que ses yeux atterrissent sur son ensemble qu’elle reluque avec approbation. « J’y crois pas que tu aies déjà eu le temps de te changer ! Elle ne croyait pas être si en retard. Il te va à ravir. » L'anglaise se laisse entraîner à l’intérieur, oubliant momentanément la présence de Jérémy et le devenir de ses affaires. « Comment je vais ? à vrai dire, je crois bien que j'aurais fini par assassiner mon agent si je n'avais pas reçu ton sms proposant ce week-end. Tu m'as sauvé de la prison, de la perdition, Romy. Tu es une véritable héroïne, tu le sais ça ? » Elle lui avait expliqué à la va-vite le pratique harcèlement qu'elle subissait de la part de ce dernier qui voulait à tout prix lui faire signer des contrats en cette période. Celle là où elle venait d'achever ses partiels, et se consacrait entièrement à l'espionnage. Il devait sûrement avoir besoin d'argent. Ça n'étonnait pas l'Al-Din, il était bon dans son domaine. Mais il jouait beaucoup trop et perdait trop souvent.  

La malice de ses iris sembla ressortir plus encore face aux bouteilles de vin, un sourire de connivence s'échangea entre les deux femmes. On ne pouvait pas oublier la plus importante des valeurs sûres. Fallait jamais jouer le vin, jamais. Elle perçut à l’arrachée sur le verre des bouteilles, les dates et les marques témoignant de la qualité de la marchandise. « Dude, tu me sors le grand jeu ! J’aime bien ça moi, être chouchoutée ! » L’adrénaline commençait à redescendre petit à petit, les filles réalisant que moment imaginé depuis moult et moult semaines passait au concret. « alors, on commence par la piscine ou la chambre à coucher dans ce tour du mobilier ? » La mine de Dinah se fit moins survoltée, s'adoucissant un peu plus à chaque fois qu'elle posait les yeux sur son amie : « Et toi, comment vas-tu ? Tu tiens le coup ? » Faut dire que ces derniers temps, elle ne s'était pas réellement enquérit des états d'âmes de l'actrice, trop préoccupée à ne pas mourir asphyxiée sous l'étaux de son éreintante routine. Mais Romy savait bien qu'au moindre souci, elle répondrait présent. Toujours.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
the bad witch


• âge : 28
• côté ♥ : célibataire, pas le temps pour ces conneries
• orientation : bisexuelle, mais ouvre un magazine et tu le sauras
• occupation : actrice, vous savez la méchante sorcière dans la série Witches
• quartier : beverly hills
• avatar : alicia vikander
• crédits : kane.
• messages : 331
have a break, have a .... (dinah)
Ven 20 Juil - 6:10
Je suis contente de la voir. Je ne peux pas dire le contraire, de toute façon mon attitude me trahit. Et la sienne également. Elle est heureuse, elle me saute dans les bras. Deux gamines, deux putains de gamines. Mais deux gamines avec le sourire sur les lèvres. C'est le plus important, c'est tout ce qui compte. " C'était pour te faire arriver plus vite voyons ! " Oui je suis déjà prête. Oui je suis déjà changée. Mais cette pause dans le quotidien est bien trop agréable. " Et merci. " Je ne suis pas peu fière de ce maillot. Pourtant je suis pas du genre à apprécier me dévoiler comme ça mais c'est pas pareille, il n'y a qu'elle. " Comment je vais ? à vrai dire, je crois bien que j'aurais fini par assassiner mon agent si je n'avais pas reçu ton sms proposant ce week-end. Tu m'as sauvé de la prison, de la perdition, Romy. Tu es une véritable héroïne, tu le sais ça ? " J'éclate de rire. Je ne me vois pas forcément comme une héroïne vu que j'avais tout autant besoin qu'elle de ce moment rien qu'à nous. Si ça lui fait autant plaisir qu'à moi c'est évidemment une bonne chose, je ne vais pas cracher dessus. " Ouais j'ai rangé mes collants mais quand tu veux je les ressors. Je sais que t'aimes ça. " Je la taquine, comme d'habitude, comme toujours. On se prend pas la tête, on vit le moment présent. C'est agréable. Son agent n'est pas commode, tout comme le mien. De toute façon c'est leur rôle non ? Mais bon y'a des fois on a juste envie de dire stop. Ceux qu'ils ne comprennent pas visiblement. Ils ne vivent pas la même pression que nous, ils ne peuvent pas comprendre. Même si on n'est pas dans le même cercle exactement avec Dinah, la pression est la même.

Elle prend possession des lieux, connaissance de tout ce qu'il y a. Comme d'habitude, je l'accueille comme il se doit. Après tout, c'est un moment exceptionnel et l'euphorie doit être à son comble. "Dude, tu me sors le grand jeu ! J’aime bien ça moi, être chouchoutée ! " Je lève les yeux au ciel. J'ai pas été si extravagante que ça mais j'ai fait en sorte qu'on se sente bien oui. " Comment tu joues l'étonnée... " Ca me parait être tellement normal. C'est comme ça, instinctif, une habitude. " Alors, on commence par la piscine ou la chambre à coucher dans ce tour du mobilier ? " Elle perd pas le nord elle. Mais je la comprends tellement. Même état d'esprit, mêmes envies. " Et toi, comment vas-tu ? Tu tiens le coup ? " Je soupire. Comment je vais. Alors la question pièce. " Ca va écoute. Ca va bien. J'ai un peu hâte que le tournage se termine j'ai besoin de vacaaaaaances ! " Oh ça oui. De repos, de dormir. De ne penser à rien. J'adore mon métier mais j'ai besoin de calme. " Et je dis piscine ! J'ai chaud ! " Puis ça marquera le début de notre week end loin de tout. " Allez file te changer là me fais pas attendre trop longtemps. " Je la laisse se préparer et m'occupe moi, des cocktails. C'est pas parce qu'on est dans l'eau qu'on ne peut pas boire. Deux mojitos, je suis pas très douée de toute façon pour ça. Je connais mes classiques. Le verres dans une sorte de petit bar flottant, je me glisse dans l'eau chauffée. Oui bah on ne se refuse rien. J'attends la brune, je souris quand elle arrive. " T'es longue, j'ai failli m'ennuyer. " Je l'embête, je la laisse rentrer dans l'eau et lui tends son verre. " Allez, à ce week end ! "

Spoiler:
 

_________________
humanskins
You know that place between sleep and awake, that place where you still remember dreaming? That’s where I’ll always love you. That’s where I’ll be waiting.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
https://68.media.tumblr.com/ceb36f399277d68e5493aa1bd6d9f9cd/tumblr_inline_os8e5vkVjC1sftcif_500.gif

• âge : 23
• occupation : affublée d'une voix peu harmonieuse, ne s'étant jamais attelée à l'améliorer, elle est pourtant compositrice et parolière de tubes à succès depuis l'âge de 14 ans. Jonglant entre différents styles opposés, elle est constamment à la recherche d’acoustique particulière, neuve et originale. plus formellement, elle entreprend des études de management et est présentement en première année de master.
• avatar : neelam bae.
• crédits : Sarasvati.
• messages : 87
have a break, have a .... (dinah)
Sam 17 Nov - 12:35
Les prunelles tressaillantes balaient l’espace d’une avidité enfantine ; l’émerveillement emprunté aux premières années de vie qui ressuscite, se manifeste dans l’ombre des sourires infatigables sublimant les faciès des deux artistes. Un parti tiers à la scène aurait disgracié le poids de l’évènement, aurait jugé injustifié l’ampleur des exaltations que ce voyage soulevait chez les protagonistes, mais ça crevait la réalité, que ce bonheur n’avait rien de surjoué. « Je me répète mais ta vision en collant est un trésor pour l’humanité ! Elle s’échoua sur le matelas, la tête rivée sur le plafond, rigolant d’avance sur sa blague pourrie. Imagine-toi, dans un ensemble orange et vert cramoisi saillant tes cuisses de guerrière ! Les plus grandes divas seront obligées de se cacher devant tant de sublime ! »

Dinah se hâta d’enfiler ses jambes à l’intérieur de la seule pièce de bain qui ornait sa lourde valise, sa plus belle parure. La hauteur des marches de l’escalier furent assimilée par son cerveau avec une grande rigueur, vu la maîtrise avec laquelle elle les dégringola à vive allure, tel une habituée. Il s’était déroulé des siècles depuis sa dernière cuite, et elle comptait réitérer cette prouesse. Se lâcher complètement, s’abandonner, ce week-end était l’occasion de vivre sans limites. Enfin aussi libre qu’on puisse être avec des obligations artistiques et cinématographiques mais il était question de faire fit de ça.

« à ce week-end ! » Les verres tintèrent l’un contre l’autre, sonnant le gong de ses vacances bien méritées. La peau cendrée de l’Anglaise se laissa ensevelir sous le torrent de bulles ; ses pensées vaporeuses entachés des tracas de la vie des anges s’envolent sans une once de regret, au profit du confort de l’âme et de son vaisseau. « L’autre fois- ris pas ! Ne commence pas ! J’n’ai encore rien dit ! J’me suis retrouvée coincée dans un bar, toute la nuit, avec des hipsters. Genre les bars, c’pas censer se fermer du moins avant l’aube ! Mais quand tu le fais d’urgence vérifie au moins les toilettes ! Non, mais… » Les imprévus, ils lui tombaient dessus avec trop d’affection ces temps-cis. Fallait espérer qu’ils ne s’enchainaient pas en prévision d’une quelconque catastrophe.

Ses prunelles s’égarent sur la poudre d’or chaud qui encercle la piscine. les orteils en éventail, son dos massé par le torrent de bulles, elle dégustait la plénitude de l’instant sans retenue. Puis soudain, Dinah, elle s’agite, s’anime. Attaquant sans détour, la question qui vint lui taquiner l’esprit. « Profiter l’une de l’autre comme ça, c’est agréable. Mais j’espère ne pas t’avoir servi de bouée de sauvetage après que tu te sois fait jeté par Léonie. » provoqua l’espiègle, en portant sa coupe à ses lèvres.  « Puis, j’viens de m’souvenir que j’sais pas si bien nager que ça, en fait. Donc j’compte sur toi, si je coule. » En déposant son verre sur la surface, elle s’élance vers l’étendue d’eau et dans cette action singulière, l’on entend son maillot craquer.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
have a break, have a .... (dinah)
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

glitter in the air ::  :: westside :: santa monica+